lundi 7 janvier 2019

Gilets jaunes, politique de repression et usage de la violence

8 commentaires:

  1. Esprit Breton es-tu là ¿7 janvier 2019 à 19:24

    Euh non ce ne sont pas des palmiers derrière , mais des bananiers , ou bien des platanos ^^ espèce de Parigot , va ^^

    Le show du maffieux du nuke nigérien , c’est en fait du réchauffé , mais qui montre bien que tout ce cirque des Gj est une pure manipulation et programmée ..

    Cette vidéo date du 5 janvier 2019 , mais reprend le projet de loi parlementaire d’OCTOBRE 2018 .. sur le même thème de fichages et d’interdiction de manifester .. il y a donc bien eu préméditation , un plan !

    UN PTIT COUP DE BOURBON - LE DROIT DE MANIFESTER EN DANGER
    https://youtu.be/BkB78BlXUuk


    Violence ou pas violence ? Une autre façon pour moi d’aborder ce sujet ..

    La violence est sociale quotidienne , une cocotte minute sur le feu .. une réaction ou une non réaction .. en fonction de stress.

    Un brillant scientifique neurologue entre autres , que j’apprécie beaucoup depuis ma jeunesse est Henri LABORIT . En fait , j’ai changé ma vie suite à ses lectures , oui carrément !


    Il a fait des études de comportements sur les rats soumis aux stress de décharges électriques.

    3 types de comportements sont sortis de ses études :

    1 . le rat qui reçoit une choc électrique et s’inhibe .. accepte sa décharge , résigné . Il a développé des types de cancer en réactions physiologiques. Le stress est intériorisé.

    2. le rat qui reçoit son choc électrique se débat et se bat avec ses congénères . maladies associées cardio vasculaires , le stress est évacué dans les luttes.

    3. le rat qui fuit sa condition , la sublime d’une certaine manière.. peu de maladies associées.



    "Au delà de la vision étroite des perturbations "psychosomatiques" auxquelles on se référait alors, LABORIT ouvre la voie de la neuro-psycho-immunologie, une des approches les plus prometteuse du comportement humain en relation avec les mécanismes moléculaires et cellulaires.
    L'inhibition de l'action peut être le facteur déclenchant de désordres neuro-psycho-immuNOlogiques. La preuve est faite aujourd'hui des interrelations entre macrophages, hormones peptidiques et régulateurs du fonctionnement cérébral. Les trois réseaux qui assurent l'homéostasie du corps (système nerveux, immunitaire [°] et hormonal) convergent et s'interpénètrent. ."

    Joël de Rosnay (Directeur de la Prospective et de l'Evaluation Cité des sciences et de l'Industrie – Paris )


    En langage plus simple ..
    Le film Mon oncle d'Amérique , un film remarquable , plus visible sur You Tube qui l’ a censuré pour droits d’auteurs …évidemment , SURTOUT ne pas éduquer le peuple , hein ! On peut le retrouver en streaming ailleurs ..

    Film où le Pr Henri Laborit joue son propre rôle : il explique ses fameuses expériences avec les rats, en les mettant en parallèle avec ce que les personnes peuvent vivre de tel et, dès lors, les somatisations qui en découlent dans certaines conditions.

    Pour revenir au problème philosophique de violence ou non violence , et sous ces nouveaux regards expérimentaux de fonctionnements cérébraux , avec conséquences physiologiques .. le dicton « tout se paie dans la vie «

    1. Si la non violence est de l’inhibition .. pas une solution viable , puisque maladie de type cancer .

    2. Si la violence est de se battre ..pas une solution non plus , puisque maladie de type cardio vasculaire .

    3. La Voie qui semble la plus appropriée en réponse aux stress , c’est la sublimation ..la Fuite , ailleurs géographiquement , ou bien ailleurs dans sa tête , trouver SA ou SES raisons de vivre , de s’exprimer , que ce soit dans les Arts , peinture , écriture , sculpture , chant , toutes créations qui enrichissent sa vie , qui rendent heureux . Là les tensions sont évacuées , et le corps évitent les maladies ..

    Conclusion , la non violence d’inhibition peut être pire que la violence de défoulement , mais la Vérité est ..ailleurs .

    Ceci dit , chez nous , il pleut aussi depuis hier , des « aguaceros » des fortes pluies, bienvenues en ce début del » niño » .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes là en plein mécanicisme, qui s'insère dans le matérialisme athée, présupposé (de plus en plus explicite, cf. enseignement de 1ere année de médecine) de la modernité. Voir entre autres Etienne Gilson, D’Aristote à Darwin et retour, Vrin, 1971.Seulement le matérialisme athée est faux et ça se démontre (me demander).
      Mais, même dans cette hypothèse, je ne vois pas très bien le but de ce développement : si l'homme n'est qu'un assemblage de molécules (selon les directives du dieu Hasard) qui se dissout à la mort, quelle est l'importance d'être dans un "cas" plutôt qu'un autre ?

      Supprimer
    2. Esprit Breton es-tu là ¿8 janvier 2019 à 10:03

      Anonyme , tu t'arranges pour mettre des mots autres , des extrapolations très connotées , dans ton raisonnement. Ce qui était dit en com plus haut se suffisait à lui-même , je pense ¿


      Le matérialisme athée ..

      Il ne peut s’agir uniquement que de la matière physique , terre à terre ( carbone par exemple) , mais aussi en parallèle d’énergie de ciel à ciel (azote par exemple ), et les 2 se combinant en échanges . C’est très proche de ce que j’ai compris de la bio -dynamie de Rudolf Steiner.

      Cela cet ensemble complexelà est le fruit de déterminismes de conditionnements. Là-dessus en Inde , ce paquet là est dit d’environ 75% du fonctionnement cérébral. Là où cela diverge , c’est sur les 25% de libre arbitres que considèrent les sages de l’Inde , du moins ceux que je connais un peu plus , les Sikhs , un mix d’Islam et d’hindouïsme . Laborit , je pense considère que le libre arbitre n’existe pas , que tout est le fruit de déterminismes de conditionnements , des legs socio- génétiques qui en se combinant forment un ensemble cohérent , un Je avec des jeux de miroirs de l’Autre, cf Lacan le psychanalyste . L’imaginaire combine en expression pseudos créatives mais récréatives^^ , cet ensemble.

      On peut mettre Dieu dans cette équation , je suppose , mais pas trop vite non plus dans le démontage des mécanismes.

      Il y a harmonie , donc pas de dieu Hasard grand H ou petit h, ou bien des heureux hasards de cohérences et logiques de constructions en probabilités .

      Le corps en Orient est considéré comme un véhicule , qui effectivement se dissout quand l’énergie stoppe , la mort physique. Personne ne doute de cela , même pas les religieux !

      On peut tout à fait considérer , en allant plus loin , chose qui n’était pas dans la mission de Laborit , qu’une « âme » émanation de Dieu s’échappe de sa gangue dans cette mutation , pour aller ailleurs ou refaire un cycle de retour dans un véhicule autre.( R.Guénon rejète les réincarnations , et les Upanishads ( registres des Védas pas dogmatiques puisque les différents courants de pensées historiques des Sages s'y inscrivent) de l'Inde à 98% considèrent cette possibilité )

      Mais il faut avancer prudemment , et ne pas mettre la charrue Dieu avant le Bœuf véhicule .^^

      Le but de se développement n’est pas approchable si Dieu est le contrôleur . A moins de se prendre pour lui , en pensées en paroles et en actions … Trop dangereux pour moi en perspective .. de dogmatismes possibles ! Ce mystère Dieu , je préfère qu’il reste un mystère , une partie de l’Univers ne fait pas le Tout . Comprendre certains mécanismes logiques est une chose , considérer l'ensemble est impossible . Du genre quantique, que l'Observateur est dans l'analyse, donc une vision partielle et qui le restera . Imparfaite donc , parce qu'humaine . Dieu est supposé Parfait , sinon c'est juste un dieu ..

      Et l’humble vache Bretonne que je suis sera bien gardée entre ses barbelés , mais là où l’herbe est bien verte ^^

      Supprimer
  2. Esprit Breton es-tu là ¿7 janvier 2019 à 19:35

    un résumé des expériences sur les rats d'Henri LABORIT

    https://youtu.be/EZgs8GbM2y0

    RépondreSupprimer
  3. Belle analyse et tres bon com de l'Esprit .Mais voila les culs plombés ne peuvent prendre de la hauteur.Par contre concernant le comportement des flics en maintien de l'ordre je me pose la question ,sachant que leurs repas leur sont fournis,si ceux ci ne seraient pas enrichis de certaines substances.Ca aide .

    RépondreSupprimer
  4. Esprit Breton es-tu là ¿8 janvier 2019 à 10:14

    l'Arabie est semble-t-il un énorme fournisseur de Captagon , la drogue des islamistes israhelliens .. Si certains veulent en faire des robots sans émotions là bas , pourquoi pas ici ? ^^

    Faudrait demander à un journaliste qui a des coucougnettes de demander à Coucougnette ..mais à mon avis , ce pourrait bien être sa dernière question sur toutes les antennes ..pour le moins ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je disais juste ça comme ça ,aprés il y a ce que je vois et ce que je ressens et les questions arrivent ensuite. Merci d'avoir remis l'ano en place.Ca me chatouillait de lui demander s'il comprenait ce qu'il lisait tant sa réponse était con,mais bon vu que ça ne m'était pas adressé.

      Supprimer
  5. Quand on pense que parallèlement à cette répression sans précédent depuis de nombreuses décennies par son ampleur et sa violence les sinistres amateurs fantaisistes qui gouvernent la France envisagent très sérieusement d'organiser un "grand débat national" on reste interdit,abasourdi face à tant de mauvaiseté et d'imbécilité.En effet,avec le plus grand sérieux,ce gouvernement fantoche demande aux citoyens et citoyennes de ce pays d'adresser leurs doléances à leurs maîtres afin que ces derniers en prennent connaissance comme durant la période prérévolutionnaire.Il faut rappeler aux ignares qui prétendent "diriger" notre pays que la France n'est plus une monarchie et que nous ne sommes pas sujets de sa majesté.C'est pourquoi le "grand débat national" annoncé avec fracas et au moyen d'une grotesque médiatisation peut d'ores et déjà être considéré comme une énième tentative d'enfumage pour faire diversion,pour gagner du temps.La prévisible pantalonnade qui se profile ne peut en aucun cas se substituer à une réelle consultation des Français dans les urnes (référendum)sur la politique économique et sociale menée par ce gouvernement et les précédents.Dans le cas contraire les contestations s’étendront au point de paralyser le pays.Sans cette mobilisation massive ce gouvernement autoritaire dont la légitimité est de plus en plus sujette à caution (réellement soutenu par 6 % des votants selon un récent sondage !) continuera à imposer par la force ses « réformes » réactionnaires et nocives dont le peuple ne veut pas.

    RépondreSupprimer