mercredi 7 novembre 2018

Manu réhabilite le Maréchal Pétain




En pèlerinage mémorial sur le chemin des poilus de 14/18, notre petit monarque de la Maison Rothschild, les co-financeurs des deux Guerres Mondiales, s’en est allé de sa confusion habituelle en souhaitant honorer la tombe du Maréchal Pétain. A propos duquel notre révisionniste en chef pointa le curseur sur 1918 et avant, minimisant la suite. Un grand soldat, nous assura-t-il à propos du héros de la 1ere, lequel contrairement aux hommes qu’il co-dirigeait, jamais ne mit un pied dans les charniers, mais au contraire supervisait de loin, en fin stratège, certes, ça se discute, mais passons et avalisons la thèse du grand homme jusqu’en 1918. Mais grand soldat, c’est un grand écart que Macron évidemment, en bon équilibriste de l’histoire revisitée, effectue sans scrupules.

Puis omet – omissions, second vice de notre Pinocchio féru d’histoire falsifiée – de préciser que Pétain à compter de 1918 fut aux commandes du Ministère de la Défense, ou très très haut placé, et donc à ce titre, ce fut la raison de sa brouille de fond avec De Gaulle pendant l’entre-deux guerres, un des principaux responsables des monstrueuses erreurs stratégiques sur le plan de nos armées et de nos équipements, qui furent la raison majeure de la débâcle devant les armées allemandes. On – le Maréchal – se cantonna à cette vieille Ligne Maginot en guise de stratégie, on regarda Hitler s’équiper d’aviation à tire-larigot sans suivre l’exemple ni comprendre la logique. Bref Pétain conserva dans les années trente le logiciel 14/18 et fut donc un des principaux responsables de la déroute. En récompense, la République à terre lui offrit, à lui le responsable coupable, le trousseau de clefs du pouvoir. Un pouvoir hyper centralisé et tout sauf démocratique. La suite on la connait.

En réhabilitant Pétain par en-dessous, Macron, sous prétexte de saluer la mémoire des poilus, insulte tous les autres, celles et ceux de la génération suivante. Belle astuce pour une fois encore, sous le prétexte de commémorer, exciter ses compatriotes, ceux qu’il méprise quel que soit leur âge et leur positionnement pourvu qu’ils ne soient pas des ultra-riches. Fermez le banc.

Donc après sa récidive sur les crimes en Algérie, les pleurnicheries sur le retour de la peste brune en Europe, les clins d’yeux appuyés à la Manif pour Tous TOUT EN PREPARANT LA PMA POUR TOUTES, le plus grand diviseur hexagonal s’en va insulter l’Histoire, la nôtre, en sortant ses totems et ses tabous et en leur plantant des aiguilles vaudou. Manu l’arnaque, Manu la provoc, Manu le crachat, Manu l’entourloupeur. Parfaite créature Attali que ce poulbot.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire