mardi 30 octobre 2018

Tuer du flic ... pour rire !



Un appel à la purge. Lancé sur Twitter et sur SnapChat. Contre les forces de l’ordre. Au mortier, au feu d artificier, à la pierre ou à la grenade. En France. Un appel qui sur la toile se propage. Scandalise à juste titre les forces de l’ordre. Les syndicats policiers immédiatement interpellent Castaner. Pour lutter contre un appel au meurtre. Vu les armes proposées ce n’est pas un appel à la désobéissance mais bien au meurtre.

Le ministre aussitôt porte plainte – logique.

Et l’on découvre soudain que l’auteur de l’appel en question est un jeune isérois – Grenoble – agé de 19 ans. Qu’il vient en personne se livrer dans un commissariat, après avoir posté une vidéo ou il rétropédale, désolé, en disant que c était … une blague.
Le blagueur est donc placé en garde a vue.

Une blague … Non mais c’est une blague ! Un appel au meurtre caractérisé lancé sur des réseaux avec toutes les conséquences que cela peut générer – on est en pleine explosion des violences tout azimuts et le gosse ne trouve rien de mieux à faire que ce genre de blague.
Le gamin, on le voit, a un rapport au réel, pire que déconcertant, inexistant. Le réel, la réalité, la réalité des flics qui se font tirer comme des lapins ou bastonner, le fait de proposer de leur balancer des pierres ou des grenades, tout ceci c’est-à-dire la vie humaine, tout ceci a ses yeux est purement virtuel. Ca n’existe pas. Il n’y a pas de frontière entre le 2.0 et le reste – c’est-à-dire ce dans quoi il ne vit pas.

Le gamin est ce qui s’appelle un irresponsable. Il a 19 ans, c’est-a-dire la majorité plus un an. Pendant 18 ans, celui et celle dont le rôle était de lui apprendre les bases de la vie et de structurer sa colonne vertébrale, qu’ont-ils fait. Ils ont échoué lamentablement à fournir à cet être totalement perdu, jusqu’à être capable de commettre un acte extrêmement dangereux pour ne pas dire explosif, ce dont il avait besoin.

Certains vraiment à mes yeux ne méritent pas d’être parents, et ne devraient pas avoir d’enfants. Ils en sont indignes. Et qu’on n’aille pas leur chercher des excuses, parce que ceci ou cela, que la vie est dure, que monsieur a quitté madame et est au chômage. Tu es parent, tu es parent avant tout le reste. C’est la chair de ta chair. Leur gosse, combien d’années aura t-il besoin pour remonter la pente. 

J’ai regardé sa vidéo, j’ai ressenti une authentique pitié. Ce jeune irresponsable n’est pas responsable de son irresponsabilité mais bien victime. Une victime en garde-a-vue qui va devoir seul remonter la pente sous le feu des caméras. Il a 19 ans. Il part avec une pierre attachée à chaque cheville. Il est plus à plaindre qu’autre chose.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire