samedi 6 octobre 2018

Corporate - ou l’horreur économique



Un grand merci à Alix Gracchus qui a attiré mon attention sur ce superbe film portant sur l’affaire des suicides en 2005 chez Orange. La fameuse courbe du deuil du cabinet Orgaconseil - la boite qui a créé la méthode RH afin de pousser les gens considérés comme des has been réfractaires au changement à la démission.

J’étais en 2005 consultant pour Orange en RH, sur un tout autre sujet. Cette affaire qui a défrayé la chronique m’a profondément marque et fut l’antichambre de ma prise de conscience de l’hyper-violence et du cynisme absolu du management contemporain. A compter de, la pratique de mon métier, qui n’avait heureusement rien à voir avec ces méthodes de voyou, s’est enrichie d’un regard profondément humaniste, de plus en plus proche des salariés, les faibles surtout. La mue, la mienne, a pris quelques années, je n’avais pas été déformé par des études en management car je venais de l’univers de la philo et des lettres et étais depuis longtemps mon propre patron. Avant, je n’avais pas conscience de la chose et me fiais aux discours en surface. Ce qui ne fut plus possible après.

Je conseille a ceux qui ont aimé ce film de découvrir aussi dans le même ordre Carole Matthieu, avec Isabelle Adjani. En guerre également avec Vincent Lindon. Nous avons en France quelques rares cinéastes fort courageux qui témoignent et dénoncent de cette horreur économique et managériale. Je les en remercie.

L’empathie, une de nos plus belles qualités.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire