lundi 17 septembre 2018

L'entourloupe de l'Union Européenne



Jamais en reste pour nous concocter de faux choix afin de nous faire rester dans leur bocal, nos chères élites nous ont inventé de toute pièce au sein de cette nouvelle URSS appelée l'Union Européenne – un machin pseudo démocratique sous bannière américano- sioniste – un FAUX choix de type fromage OU dessert, au travers d'une double ligne censée être ennemie et donc nous donner le CHOIX.

A ma droite les partis dits de gouvernement, ceux qui de gauche ou de droite sont depuis des lustres aux manettes et à peu près d'accord sur tout sauf à la marge, et qui règnent encore, quoi qu’en réel recul, dans la plupart des pays européens. Cette ligne 1 de la console de jeu, faisons- la incarner par notre Super Mario Macron, futur Roi d Europe dès que le foie de Junker aura rendu l'ame.

A ma gauche un conglomérat non homogène de partis dits populistes, mix de fascistes imaginaires, de nazillons à la sauce 2018, de conservateurs eurosceptiques et autres Professeur Tournesol de la contestation de la ligne mondialiste. Dans le pack, nous avons Orban, Salvini, les Le Pen, Marine puis Marion, et tous les autres.
Souvenons-nous de ce que De Gaulle disait sur les partis, et posons-nous la question suivante. S'il était en vie avec QUI s'allierait-il …

Notre DRH national à prétention intergalactique Jacques Attali, celui qui nous sort le nom de nos présidents avec le sourire avec des années d'avance, nous a il y a peu vanté ce qu’il appelle les partis nationalistes compatibles avec la mondialisation. Comprendre avec sa grille de lecture à lui le sionisme mâtiné de sauce anglo-saxonne.
Donc on reprend la ligne supposée AUTRE à la lumière de cette confidence. On cherche un peu et on remarque que TOUS les leaders précités du populisme sont allés un à un se faire adouber soit à Tel Aviv – Marine … - soit à Washington au Tea Party, annexe de l'Etat Hébreu à tendance télévangéliste – Marion. 

Et tout s'éclaire !

Entre parenthèse on comprend mieux à cette lumière l'insistance proprement insupportable – un vrai bourrage de crane avec le CRIF et la LICRA en embuscade qui multiplient les procès et les anathèmes et ont annexé à leur profit la liberté d'expression pourtant garantie par notre constitution … - avec laquelle tout le système martèle depuis des années que l'antisionisme est la nouvelle judéophobie – judéophobie et non antisémitisme, reprenons un dictionnaire et le sens du mot sémite, ca nous rendra un peu moins manipulables. Ceux qui tombent dans ce panneau cirent les chaussures de BHL en reprenant sa novlangue. Eh non, taper sur les Rothschild ne se confond en rien avec taper sur les juifs dans leur ensemble !

A y regarder à la loupe, le gentil Macron et le méchant Orban sont sur la même ligne centre-droit, Orban est un libéral, la Hongrie affiche un bilan positif, sacrément même vu les salaires pratiqués sur son sol, sur le plan des échanges économiques avec l'Europe. La question migratoire sert de cache-sexe, Orban dit et fait NON, Macron dit OUI et fait A PEINE, enlevons les grands discours, débarrassons-nous de ces votes sanction en trompe l'œil faits pour nous égarer – l'unanimité étant de mise, la sanction de Bruxelles est par essence un coup d'épée dans l'eau, pour de simples raisons … constitutionnelles.

Salvini lui tonne et tempête, mais se garde bien de vouloir faire à 100% alliance avec Orban, tous deux se font tant de mamours que leurs partis ont décidé de ne pas s'inscrire dans le même groupe a Bruxelles. Cherchez l'erreur ! En outre, les rodomontades italiennes sur les migrants, rappelons juste la réalité des chiffres. Le gouvernement italien qui à ce jour a fait drastiquement chuter le nombre de migrants sur le sol italien – et par extension en Europe – est le gouvernement que la ligue conduite par Salvini a remplacé.

En France, Les Le Pen et Filippot jouent tous trois sur la carte de l'islamophobie, au profit de, je vous laisse compléter. Marine ne trouve rien à redire, bien au contraire, aux exactions de Tsahal sur les palestiniens, réécoutez ses déclarations du premier semestre. La dame, pas vraiment le contraire d'une nantie, surfe sur une opposition intra-hexagone tout en se faisant passer pour un défenseur du drapeau tricolore. Il y a même des populations d'origine maghrébine qui tombent dans le panneau. A part ca, la presse continue à nous présenter le Rassemblement National et sa dirigeante si convenable comme des épouvantails et des descendants d'Adolf Hitler. A quel moment a t-on le droit de rire …

Ces élections à venir sont – comme toutes les autres, mais avec un script distinct – une immense mascarade. Tape 1 ou 2 ca ne changera rien, les mêmes financent tout et les médias te vendent un choix imaginaire bâti sur une crédulité travaillée par des décennies d'ingénierie sociale. Paraît que voter ca te donne un droit, paraît que les scrutins sont sincères, paraît que les élus travaillent pour ton bien, paraît qu'il existe des oppositions, et que les politiciens disent le vrai pour certains.

Mais oui mais oui …


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire