vendredi 21 septembre 2018

Le Muppet du pauvre des Rothschild




Quel ennui cette Macronie quand on y songe … Que de petits sujets, de petits débats, de petites affaires, de petites magouilles, de petites mesquineries … A limage du Déclin français, le mielleux et réactionnaire dernier pensum dEric Zemmour, le patriote en carton pate des plateaux TV. On tartine mais au bout on a faim, trop de glucose, trop de répétitions, trop dattendu. Tous les deux jours un mini scandale à deux balles, un qui a piqué dans la caisse, une déclaration denfant roi de plus, un nouveau feuilleton du BenallaGate, et deux taxes qui augmentent.

Ce Pinocchio ne sait pas se renouveler, il zozote comme un zébulon. Et son casting de sinistres est par trop mauvais, aucun à qui donner la moyenne, non pour ce qu’ils font, mais pour le show. Tous se trainent, mornes, désespérément médiocres, des perroquets PowerPoint passés par la cellule ENA. Lintelligence artificielle est au pouvoir, on nous a collé Willy dans tous les ministères, et tous ont des piles Wonder dans le popotin et de la guimauve dans la bouche. La caisse enregistreuse recrache ses lois, ses décrets, ses palabres, il ny en a que pour les accros insomniaques à La Chaine Parlementaire et pour les réseaux sociaux. Nous français, vos petits égorgeurs salariés nous ennuient.

Sil vous plait les Rothschild, soyez chouettes, quitte a nous dépecer, engagez Freddy Krueger, Chucky, le Croquemitaine, Tatie Danielle et toute la famille de Massacre à la tronçonneuse. Avec vos Nyssen, Belloubet, le vieux Collomb, Penicault la Yogi, le petit Griveaux pas même grivois, le grand dadais du Havre, Schiappa la niaiseuse et tous les autres, on baille.

Le show – quand même, regardez nos potes yankees, avec leur escogriffe éructant et tweetant, cest comme à la télé période Nulle part ailleurs, le gars, cest Antoine Déconne et Garcia, on se marre, même quand il rote et pete dans le nez de Merkel cest drôle. Alors que chez nous … Tenez, je sais que le physique, oui bon, je devrais pas, mais quand même, regardez la photo de classe, regardez les nanas, Bribri, Marlène, Nicole, Françoise, Mumu, pff. Desesperate bobotes ! Et les mecs encore pire, Papi Gégé Rectal, Edouard Fifi, Darma-mains-aux-fesses, Blanquer de veau … On se croirait dans une morgue, une sous-famille Adams, blancs comme des cachets daspirine, tout maigres pour beaucoup, Manu doit pas leur filer à manger, font pitié.

Dites Baron, nos taxes, nos impôts, lessence, les Linky, toussa toussa, écoutez, on a pas le choix donc daccord, mais par pitié, renvoyez ces énergumènes émasculés et ces péronnelles hystériques mauvaises comme la gale. Et remplacez moi tout ca par des qui font rire ou peur, bref, par des pros, des bons acteurs, pas ces seconds rôles de série Canal !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire