jeudi 6 septembre 2018

Glenn Close, liaison fatale



Juste après Mrs Streep, Mrs Close. Glenn Glose, même génération, née dans le Connecticut, avec une carrière théatrale importante à Brodway avant un passage en 1982 au cinéma dans Le monde selon Garp puis l'année suivante dans Les copains d'abord. Avec deux performances toutes deux saluées par deux nominations à l'oscar de la meilleure actrice. Sitot révélée sitot distinguée.

Il lui faudra attendre le triomphe en 1987 de Liaison fatale aux cotés de Michael Douglas, dans le role d'une maitresse hyper violente, pour accéder au star système hollywoodien. Qu'elle ne quittera plus depuis, alternant films d'auteurs, blockbusters de type Disney – Cruella dans Les 101 dalmatiens – et retours sur les planches, notamment pour plusieurs reprises de Sunset Boulevard, role pour lequel elle fut distinguée.

Glenn Glose peut s'enorgueillir de quelques – rares - roles inoubliables ou elle se montre au sommet de son art. Les liaisons dangereuses bien sur de Stephen Frears, ou elle interprète à la perfection une marquise de Merteuil glacante. Le mystère Von Bulow aux cotés de Jeremy Irons. Cookie's fortune. Albert Nobbs. Et évidemment, pour la télévision, les 59 épisodes de l'excellentissime série Damages, ou elle campe une avocate d'affaires machiavélique, Patty Hewes, et rencontre un succès considérable marquant notamment les jeunes générations.

Sans doute moins bien lotie en grands roles que Meryl Streep, Glenn Glose, qui elle aussi travaille beaucoup et fait montre d'un perfectionnisme rare, se rattrappe, formation classique oblige, sur les planches, qu'elle foule souvent. La dernière fois à Londres en 2016 pour Sunset Boulevard.

On peut sans conteste parlant d'elle parler d'une des deux ou trois plus grandes comédiennes américaines actuelles, une qui impose le respect et est pour les jeunes actrices un modèle d'inspiration, tant sur la qualité de son jeu que sur sa personnalité, discrète et affirmée. De sa vie privée on sait peu de choses pour ne pas dire rien, et c'est très bien. Quand elle apparait à lcran elle est vierge de toute anecdote et incarne aussitot le role. En un clin d'oeil.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire