mercredi 26 septembre 2018

Finances du Rassemblement National - En attendant Marion ...



A la Pen depuis son magnifique débat de lentre-deux tours il y a plus de seize mois, Marine semble enfin sortir quelque peu du coma. Lélection de Macron la plongea dans une longue léthargie ou la censée être la première opposante sinscrivit aux abonnés absents jusquà ce premier semestre ou, sortant enfin de sa chambre dhôpital, elle nous servit une mesure révolutionnaire en changeant le nom du FN et RN. Près dun an pour changer une simple lettre, autant dire qu’une partie de scrabble avec la dame était à lépoque synonyme dune infinie patience. Ouf, cest fait, Marine, telle la Blonde au Bois Dormant, sest réveillée.

Avec les poches vides. Létat des finances de son parti ayant traversé la couche dozone, la dame fit appel aux dons, imitant ainsi Bernadette et ses pièces jaunes, qu’elle fit remplacer par des biftons. Les adhérents lui versèrent donc la bagatelle de 600 000 euros, tandis que la méchante Union Européenne la pourchassa de sa vindicte avec cette affaire de députés européens et dattachés parlementaires, une martingale utilisée par tous les partis mais durement condamnée, surtout dans les mots, pour certains à tendance nationaliste. On lui lança des juges aux basques, ceux-ci parlèrent de 4,4 millions d amende, puis de 2, qui en définitive, merci les soldes, se limiteront à un et un seul. Ouf, fit la Patronne, je puis enfin payer mes chers salariés ! Et de danser à nouveau la carmagnole. Douce comédie !

Jamais en panne de petites humiliations, une juge relativement – pour ne pas dire complètement – obscure décida denvoyer la blonde rassembleuse devant un psychiatre afin de procéder à une expertise. Son tweet avec photo des horreurs commises par Daesch, à lheure des LOL cats, fait peser sur elle selon une certaine justice hors-sol le soupçon de folie. Imitant Manu, Marine osa un Venez donc me chercher et revint planter ses choux du coté de Nanterre, non sans avoir tonné à sa bonne habitude ici et là. On me pourchasse, on veut ma peau, on maura tout fait ! Voilà comment, sans rien faire, sans rien dire, sans avoir travaillé une seule minute sur le fond des dossiers, juste grâce à une victimisation médiatisée, lencore présidente du Rassemblement National parvient à un score de 21%, à un demi point des 21,5% de LREM, a un sondage sur les intentions de vote aux prochaines élections européennes. Reconquérir lopinion sans strictement rien faire, avouez que pour Mélenchon qui depuis le 8 mai 2017 se tue au travail et plafonne à 14% dintentions de vote ca craint. Ben oui mais cest comme ca, dans linconscient collectif LE parti anti UE cest le RN, pas la FI, cest Marine la pseudo-cible, pas ce bon Jean-Luc qui, lui, sen va contrairement à la diva blonde plaisanter de nuit avec le monarque sur le vieux port de Marseille.

La nièce, quant à elle, a ouvert les portes de sa nouvelle Ecole idéologique à deux pas du Conseil Régional de ce bon Monsieur Wauquiez que la si charmante demoiselle sest donnée pour projet de dépecer. Autant être basée à coté, le midi ca permet quelques invitations de cadres républicains dans les bons restaurants de Lyon. Financée par Charles Beigbeider, le frangin du pseudo grand-écrivain de Saint Germain des Prés, lécole Marion, Attali compatible donc, Zemmour compatible tout autant, est comme une machine de guerre en train de poser ses fondations, on recrute de la chair fraiche de type crane dœuf, on les peinturlure en nationalistes bon teint, on créée de toute pièce les logiciels dernier cri, on les intègre à un système dexploitation renouvelé de fond en comble. Ca sera fin prêt pour 2021, Marine peut faire tout ce qu’elle veut pour colmater les brèches de son vieux paquebot et tweeter autant que Donald Trump, sa mise au rebut est déjà programmée. 2021, elle dispose donc de trois ans, tantine, pour préparer la place. Marion sest fait tamponnée au Tea Party américain, dont on connaît les rattachements idéologiques et religieux réels, les patriotes français quelque peu naïfs, Dieu sait s’il y en a en France, ny verront une fois de plus que du feu …


Aucun commentaire:

Publier un commentaire