samedi 29 septembre 2018

Des gaulois décrochent Macron



Une première depuis lavènement de la Vème république. Ce vendredi soir 28 septembre, Emmanuel Macron en prend pour son grade, au Blanc. À l’appel du Comité de défense des usagers de l’hôpital du Blanc, les élus du territoire avaient été invités à décrocher de leur mairie le portrait du président de la République, et à venir le déposer devant la sous-préfecture, où plus de trois cents personnes sont rassemblées.

Plus d'une cinquantaine de portraits ont été déposés devant la sous-préfecture. Une nouvelle action menée dans cette journée du 28 septembre, après celle du collectif C'est pas demain la veille, dans l'après-midi, à Châteauroux. D'autres sont à prévoir, sans doute dès lundi 1er octobre, où le rapport des experts, commandé par l'Agence régionale de santé, doit être présenté aux instances de l'hôpital de Châteauroux-Le Blanc.

En termes de symbole pur, limage est très forte. Il existe donc en France des élus de la République qui décrochent le Président, lexcluent donc des bâtiments municipaux et déposent le portrait comme un encombrant devant sa filiale locale. On navait jamais vu ca, et ca en dit long. Ca signifie, toi président tu nes plus mon président, toi qui méprises ma commune je te sors et je te mets aux ordures.

Le petit roitelet a eu beau décrocher, on se demande bien comment et pourquoi, un titre honorifique de Champion de la Terre – aurait-il fait reculer la déforestation en Amazonie, non, il a simplement autorisé la commercialisation du glyphosate quelques années de plus -, force est de constater qu’à demeure il nest plus maitre de la totalité du territoire. Des tas de villages gaulois se sont constitués au coeur même de lEmpire Romain, des tas de gaulois ont appelé le druide et avalé de la potion magique, et mis à la porte le petit représentant de loligarchie.

On ne peut plus te voir en peinture, monarque, ta bobine on la sort. Voila le résultat au démarrage de lan II de Macaron, celui de tous les présidents de la Vème qui est devenu archi impopulaire en un temps record, pire que François Hollande, le score de son prédécesseur est déjà dépassé, qui laurait cru, eh bien nous y sommes. Elu sur un socle dun électeur sur dix inscrits au premier tour davril 2017, puis sélectionné avec un score cocasse bourré de 6 contre une concurrente tellement nulle au débat que même un âne aurait remporté le scrutin, Emmanuel Macron est un roi nu à domicile. Les gens ont mis un an à comprendre le mec, lui cest les ultra-riches et rien dautre, un Robin des Bois à lenvers qui pique dans nos bas de laine pour engraisser les gros actionnaires qui lont placé sur le trône de France. Cest juste un centurion de Jules César, en clair un vendu.

Aux Antilles, il y eut un paquet de gens qui refusèrent de venir le voir, même de lui serrer la main qu’il leur tendait avec un sourire de travers. Macron, il finira haï, conspué, détesté comme aucun autre avant lui, mais il le sait et il sen fiche, pendant quatre ans, il continuera à vendre le pays à la découpe en nous insultant et en nous traitant de tous les noms chaque semaine, et tous les journalistes de BFM continueront jusqu’à la dernière seconde à chanter sa geste. Lui, la seule place qui l’intéresse, cest celle de Juncker, et on la lui a promise. Alors les français …


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire