mercredi 5 septembre 2018

Con et fier de l'être



Tous les homosexuels sont des sodomites dépravés bons à aller chez un psy soigner leur maladie et à bruler dans les flammes de l'enfer.

Tous les musulmans sont adeptes de la charia, ces chiens veulent nous envahir, voiler nos femmes et nous égorger, nous les infidèles.

Tous les juifs sont obsédés par l'argent et complotent avec les franc-macons contre le reste de l'humanité.

Tous les cathos sont par définition rétrogrades et soumis à l'idolatrie.

Toutes les féministes sont des hystériques mal baisées.

Tous les noirs en ont une plus grosse et sont des feignants toucheurs d allocs.

Tous les franc-macons et toutes leurs loges sont satanistes et pédophiles.

Les femmes sont toutes des putes sauf ma mère.

Et mon cul c'est du boudin.

A l'heure ou les cancres ont le haut du panier et s'expriment à tire-larigot sans ouvrir un livre, sans connaitre leur histoire, sans culture et réflexion aucune, sans hauteur de vue, sans finesse, eux, les bien gras du ciboulot, adeptes des généralités prêt-à-penser commodes typiques des adeptes du racisme, du sexisme, de l'homophobie, des amalgames, de la pensée magique, des réflexes de Pavlov – ces crétins fiers de l'être tombent dans absolument tous les panneaux des élites en étalant le fond de leur connerie.

Con et fier de l'être, le con ose tout comme disait Audiard. C'est pas moi c est l'autre, l'ennemi c'est lui, le basané, l'effeminé, le nègre, le ceci le cela. Et moi bon gros beauf-carrotte face à mon jeu TF1 et mes chips je rote.

Les abrutis de nos jours ont pignon sur rue et tiennent des hygiaphones. Résultat d'un système qui promeut l'abêtissement, l'acculturation, la veulerie et la vulgarité. Du glucose dans les neurones, du fluor dans le sang et du plomb dans le coeur, ces gens-là jamais ne décolleront, terre-à-terre et bas de plafond et fiers de l'être.

Ces pachydermes balourds ont le melon, ils font du bruit avec leur bouche et chient des ronds dans l'eau. On ferait bien d'apprendre à les ignorer purement et simplement, leur cas, de leur fait, est réglé.


1 commentaire:

  1. Connais tu beaucoup de gens assez courageux et honnêtes pour avouer qu'il y a en eux,un petit quelque chose de ce que tu décris ?

    RépondreSupprimer