jeudi 23 août 2018

Daesch, la qualité baisse !



Mon dieu, mais que vont-ils encore nous inventer …

Résumons les fais. Trappes, 23 aout. Kamel S, connu des services pour radicalisation et COMME TOUJOURS avec antécédents psychiatriques, se met subitement à poignarder en pleine rue sans raison, tue sa mère puis sa soeur, blesse un inconnu, se fait pister par les forces de lordre, se réfugie dans un pavillon,  hurle en guise de coup de tampon « Allah akbar, si vous entrez je vous fume tous ». Puis se fait comme tous les autres abattre à bout portant.

A quelques centaines de kilomètres de là, dans une autre galaxie, Abou Bakr al-Baghdadi, chef deux fois mort deux fois ressuscité de lEtat Islamique – un X Men cet  Abou machin chouette – sort dun an de léthargie et wallah wallah miskin, balance à ses fidèles de lEtoile Noire lordre de poursuivre le djihab sur sa messagerie Telegram. Et – o suprise – Daesch qui lave plus blanc revendique le truc à lopinel de Trappes.

Daesch doit avoir monté une filiale Famille pour les petits attentats au couteau sur les membres de sa propre famille, en plus de sa filiale camion-véhicules tout terrain-béliers, sa filiale gaz chimiques, sa filiale Blockbuster – Bataclan et autres … La nébuleuse a mille tentacules et segmente son offre. Quitte à revendiquer tout et nimporte quoi histoire doccuper le terrain. Un Mouloud qui saute sur le sac dune vieille, signé Daesch filiale 3ème age, un Samir qui montre ses attributs à une nana dans le métro, signé Daesch filiale porno. Etc.

Le Dark Vador de Daesch, javoue que cet homme aux super pouvoirs métonne. Un entrefilet en un an sur une messagerie, ca sent labandon de poste, à mon avis la CIA avait du arrêter les virements mensuels, le mec sest vexé et est allé planter ses dattes sur la planète Mars. On a du aller le rechercher avec dix prostituées marocaines affriolantes à la fin de son Ramadan, allez Abou, aboule ton communiqué, gars, regarde les pépées, regarde la petite Samira, regarde, 14 ans tas vu les lolos … A bout de nerfs davoir fait ceinture depuis plus dun mois, Abou est sorti du bois le jour de la fin de lAid, sest enregistré dire trois banalités devant une caméra puis sen est allé avec les dix donzelles samuser.

Au point ou dégringolent les histoires grotesques quils veulent nous faire gober, jen viens à penser quils vont prochainement ressortir Oussama Ben Laden, dont le corps est toujours introuvable à vingt-mille lieux sous les mers. Lequel serait devenu un transgenre danseuse dans un club de Miami et y signerait ses mémoires sous un nom féminisé. Le label Islam Radical, je le dis, est à la longue dévoyé, on y croit de moins en moins, les productions sont de plus en plus baclées, même le pauvre Collomb, de plus en plus sénile, bavait sur sa chemise lors de son point presse …


2 commentaires: