samedi 7 juillet 2018

L'été des moutons



Un rassemblement spontanné sur les Grands Boulevards de plusieurs milliers de personnes. Pas pour faire tomber l'oligarchie, rassurez-vous, mais pour fêter la qualification de la France face à l'Uruguay. Les moutons sont sortis en masse remercier leurs maitres de leur avoir organisé des jeux et de les avoir truqués en leur faveur. Neymar a tres bien joué mal, les gens sont contents. 

Le petit monarque quant à lui avait invité 300 gamins totalement débiles – des petits bourges - sapés en bleu blanc rouge sur les pelouses de l'Elysée pour mater le match. En chemise blanche et pantalon de travail, l'élu, debout, mimait la surprise tout en enfilant les selfies à défaut de mieux. Le gars se met en scène avec des gosses, vieille astuce de pédo, les parents, aveugles, y envoient leur chair-fraiche.

Le voici prêt pour une deuxième pantomime à Versailles devant des députés godillots. La facture nous dit-on a baissé de 7000 euros par rapport a la précédente. La paille de la poutre. Le cérémonial du roitelet coute quand même un bras. Le service de faience de Sèvres restera à l'Elysee, on servira des rillettes à ces messieurs-dames dans de la vaisselle en carton.

Avec un 2.0 et une qualification le discours devrait se résumer à Allez les bleus. Du foot, encore du foot, rien que du foot. C'est bientot vacances, on va pas s'emmerder à parler des choses qui fachent. D'autant que Mélenchon – dispensé pour cause de manif anti Macron – se fait porter pale.

L'élu des le lendemain reprendra son petit Falcon pour un aller retour à Saint Pétersbourg, sans, précise le communiqué, rencontre diplomatique prévue. Vladimir a mieux à faire que recevoir le freluquet qu'il a déja vu ici même à un forum économique il y a peu. Ses services avaient proposé à Manu Petit Zizi- Gros Melon de venir voir les armes trouvées par les russes à la Ghouta, le petit joueur a décliné.

La finale c'est le 14. 14 juillet. On en sera. Donc lui aussi. Il sera là-bas. L'élocution aux francais il zappera une nouvelle fois. Peux pas, j'ai foufoute, Brigitte lui a fait un mot d'excuse. Contrairement au pékin moyen qui croit à ce que lui crache son poste de téloche, Macon connait d'avance le résultat. Comme Poutine. Leurs numéros sont rodés, en solo ou en duo. Un des deux tronera sur le podium et tiendra la main à l'autre. Ca sera mimi tout plein. Ainsi est écrit le conte de fées pour gogos. Rothschild et Rockefeller ont bien tenu le stylo.

Le Tour de France a pris déjà le relai. Tous les sujets majeurs sont escamotés, la loi des fake news fut adoptée dans un silence assourdissant. Les gens ont la tete ailleurs, la liberté d'expression pas mon problème, on a fait le stock de biere, on a rameuté les copaingues, allez zou devant le poste, allez les veaux.

On a mis des gars du GIGN en civil dans les trains à bestiaux. Parait que ya des menaces à la Thalys, l'Etat fait ce qu'il faut pour inquiéter tout en rassurant. Technique de laborantin sur souris en cage. Les souris quittent leur cage pour une autre et prennent le train, ils sont dans une petite roue et de leurs petites pattes trottent à toute allure pour arriver plus tot que le voisin. 

Les gens, on le voit, aiment leur condition d'esclaves, aiment gober les petites graines sans trop se poser de question. Le jour ou tu les puceras comme Médor ils feront comme les suédois, ils feront gentiment la queue et trouveront que la pupuce RFID qui t'empêche de sortir ton Pass Navigo, ta VISA et ta Carte Vitale du portefeuille c'est un sacré progrès. On pourra avec ca les controler dix fois plus, un coup de 5G, un autre de Linky, cocktail métaux lourds, chemtrails, aluminum de l'eau et medocs pourris, MK c'est vraiment Ultra, les gars.

Les moutons bêlent devant leur berger, les moutons bêlent quand le couteau s'approche, les moutons bêlent devant le joueur de flute. Veulent être en finale, veulent leur pastis, veulent leur salaire, leurs allocs et avoir le ventre plein. Sont fiers en plus, ils ont un toit et une destination de vacances et puis un taf à la con. Ralent mais pour la forme, puis rentrent à la niche. Bossent pour les utra-riches et disent merci. Du pain et des jeux pour les gueux, un roitelet qui leur crache tous les jours à la figure le peu de considération dans lequel il les tient, 80 chaines de télé, un bon journal de la presse Lagardère sur les genoux, une plage surbondée et trois semaines de congés payés.

C'est l'été des moutons …




2 commentaires:

  1. c'est bien cela!! bien vu et bien dit !!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Après avoir fait ce constat qui ne date pas hier, je le rappel quand même, que nous proposez vous ? car de mon coté j'avoue n'être sans doute pas assé instruit ou intelligent pour avoir une solution pour virer tout ses parasites, ses politiques...pour ma part, je n'ai pas besoin d'eux pour gerer mon exsistance...mais eux me volent chaque jour un peux plus alors que faire ? partir ? pour aller ou ? n'es ce pas une forme de fuite ? plutôt que de rester pour ce battre. il y a une solution, mais le peuple y est ils prêt?
    je ne le crois pas, du pain des jeux, du sexe...et le tour est joué. Nous sommes pour certain, dans la mouise, ... à quand la délivrance...

    RépondreSupprimer