vendredi 6 juillet 2018

Coupe du monde du foot - on peut deviner les noms des finalistes et du vainqueur



Les footeux vous embêtez pas à défendre vos couleurs, la finale, emballez c'est pesé, nos ultra-riches qui financent tout l'ont décidé pour vous, ca sera France Russie. Et c'est un gars qui s'intéresse absolument pas au foot et qui n'y connait rien qui vous le dit. Vu que tout est et a toujours été truqué, que ce sont les mêmes qui tirent toutes les ficelles et distribuent les enveloppes juteuses, FIFA, joueurs, arbitres, infrastructures, contrats, j'en passe et des meilleures.

Regardez les matches qui ont permis à mes deux pronostiqués pour la finale de passer l'un en quart et l'autre en demi finale. France Argentine puis France Uruguay à ma gauche, Russie Colombie à ma droite. Dans les trois cas la décision – contestée – d'un arbitre a permis l'élimination des uns et la sélection des autres. CQFD.

Ceux qui persistent à penser que le combat est loyal sont d'immenses naifs. Autant d'argent, d'enjeux et vous croyez que les financeurs se lavent les mains de leurs investissements … Le foot mes enfants, cette coupe du monde, c'est certes Du pain et des jeux pour les gueux, mais ca s'inscrit aussi dans le plan d'ensemble. Lequel n'a rien à voir avec les regles d'un sport à la loyale. Faut juste chausser une paire de lunettes qui mixe haute finance et géostratégie pointue.

En haute finance à quoi assiste t-on actuellement. A la montée de la Chine au détriment des USA, soit un rééquilibrage d'un bloc sur le dos d'un autre. Un Empire double l'autre, l'Est prend l'ascendant sur l'Ouest, voilà pourquoi les avoirs des ultra riches ne sont plus à NYC mais à Singapour. Voilà pourquoi le dirigeant chinois était l'invité vedette du Davos 2017, voilà ce à quoi sert vraiment Trump et ses replis protectionnistes, faits pour faire reculer la puissance économique de son pays. Le débiteur pour nos élites apatrides, c'est les States et celui qui garantit la dette des States c'est je vous le donne en mille … la Chine.

En géostratégie et en diplomatie, depuis fin 2016 et la déculottée occidentale en Syrie, qui gagne sur TOUS les tableaux sinon Poutine. La Ghouta, Skripal, les retombées positives du blocus infligé aux russes, la victoire haut la main aux élections, la place sur l'échiquier international, les preuves des attaques chimiques , le stock d'or … On arrête la liste ou ca ne vous parait pas plus clair … 

Poutine, la carte Est numéro deux après la Chine, joue fort bien. Son pays est choisi par nos élites. De même que le notre, pas la France en tant que telle, celle de Macron, la marionnette Rothschild, celle qui est en place pour casser la France justement, la dilluer dans l'UE, UE dont Macron prendra la tête en 2022. D'ou l'intérêt des élites à ce face à face en finale. Notre chouchou a l'ouest contre notre chouchou à l'est.

Poussons le raisonnement jusqu'au bout. Je verrais bien la Russie l'emporter à domicile, comme autrefois en 1998 la France chez elle. Regain de russophilie, Poutine, représentant du bloc Est – le bloc privilégié actuellement par nos investisseurs en coulisses – encensé, symbole du dirigeant qui aura relevé son pays, son économie, sa place sur l'échiquier internationale, qui aura – en apparence – renversé la table en Syrie, et qui en plus fait gagner son pays. Les BRICS exultent, leur tête de gondole a bouffé les mangeurs de grenouille, le petit Macaron a assisté à ca, en apparence le petit roquet rentre à la niche dans son Falcon la queue entre les pattes.

Sauf qu'il s'en fout royalement, le petit monarque, il se marre, le résultat il le connaissait d'avance avec Vladimir avant même le coup d'envoi du premier match. Au contraire, il n'a engrangé que des bénéfices, finale quand même c'est pas rien, numéro deux du monde, encore une marche et on y est. Lui qui est hai à domicile, le voilà qui monte avec son nombril sur le podium à la seconde place. Et finit le match tous sourires aux cotés de son hote.

Il aura bien une heure à perdre à aller voir les armes chimiques retrouvées par les russes à la Ghouta. Il prendra son mafieux breton de Le Drian avec lui, et lui demandera en ricanant s'il trouve que ces preuves-là sont plus ou moins crédibles que celles que son ministre avait trouvées … sur les réseaux sociaux …


2 commentaires:

  1. Entièrement d accord avec ton analyse... meme si je déteste le foot... ici en.Belgique c est horrible... des hordes de cochons saouls fous te cuinant à l oreille des insanités... pfiuuu préfère m isoler... punaise so le monde mettait autantvd énergie à se sortir de cette spirale sioniste infernal, quel paradis ce monde ci setais... tant d illusions d unité pour pleurer ensuite en septembre... quel tristesse... décidément jevvais finir par croire que je suis pas humain...

    RépondreSupprimer
  2. Nos pensées se rejoignent cher BROBRO... Y'a un bout de temps qu'on a flairé le truc... Rdv à la finale mouhaaaaaa

    RépondreSupprimer