vendredi 20 juillet 2018

Bellane-Gate, bientot fini !



Il a fini par le lacher en rase-campagne. Licenciement sec. Chassé du Quay Branly – ou cet Alexandre Bellane vivait depuis peu, il emménagea dans un appartement luxueux après la date du 1er mai. Pas de salaire. Mis en examen par la justice. Une commission parlementaire en rab. La totale.

Apres lavoir protégé on fusille le fusible, on sacrifie la brebis galleuse sur lautel médiatique. Dautant que les faits se rajoutent à la vitesse de léclair. Ce ne fut pas un manifestant mais deux, en loccurence une jeune femme tenue face à un mur puis immobilisée au sol, que Bellane a mollestés. Des photos sortent ou on le voit avec un brassard de la police. Un autre, Vincent Crase, gendarme réserviste et rattaché à la sécurité du parti LREM, présent également sur les lieux et ayant lui aussi mollesté du jeune, se retrouve aussi mis à pied à son tour trois mois. Trois policiers dont un commissaire et un commandant suspendus à titre convocatoire pour avoir subtilisé des images de surveillance de la Mairie de Paris montrant les bons angles des scènes de violences contre les manifestants.

Avec ca, cacophonie absolue. Belloubet qui nous affirme que Bellane navait aucune autorisation pour être présent le 1er mai auprès des forces de lordre, Collomb qui le même jour nous affirme le contraire. Macron et son directeur de cabinet, au courant depuis le 2 mai, de fait contraints légalement de transmettre sur le champ les informations à la justice et qui couvrent, se contentent dune sanction dérisoire, réintegrent le fautif, le logent en 4 étoiles, pour finalement le jeter comme une serpillère sous la pression. 

Du grand nimporte quoi. Pas même capables de se coordonner entre eux et de faire un plan média.

Bellane, dans une semaine, tout le monde laura oublié, une affaire chasse lautre, cest lété, le Tour de France a commencé depuis quelque temps. Leffet Coupe du Monde ne marche guère sur la popularité de lélu, toujours dans les mines de sel. Sa Majesté Empereur des Mouches na toujours pas dit un mot sur son camarade de ski Bellane et sur sa propre responsabilité, pas de son niveau, Pinocchio de toute facon s il lavait ouvert aurait fait pousser du persil sur son nez. Bref, beaucoup de bruit pour pas grand chose. On a simplement eu la confirmation que lentourage de Manu pullule de petites frappes. On le savait déjà, la campagne de 2017 nous en avait déja fourni quelques spécimen.

Laffaire a deja occupé un temps de cerveau disponible élevé, BFM a occupé 48 heures dantenne sur la question, on arrive à la fin, plus de jus. Toujours ca de gagné par rapport à lessentiel, la réforme constitutionnelle et lenterrement des assemblées. Ca, Messieurs Dames, cest comme la loi sur le secret des affaires, en catimini sil vous plait. 

Dame Macron, lautre soir, arborrait avec les bleus une parure en diamant dune valeur de 39 000 euros. La secrétaire d état à la lutte contre la pauvreté Zuhal Demir déclarait de son coté que si les chomeurs ont davantage de difficultés à payer leurs factures ils redoubleront defforts pour chercher un emploi.

On en est là


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire