mercredi 11 juillet 2018

Ah la gogoche !



Ah la gogoche ! Plus elle ratisse faible et plus elle se divise ! Pour les européennes, le spectacle qu’elle offre est aussi tordant qu’incompréhensible. Sauf à comprendre lastuce qu’elle se prépare volontairement à un nouveau râteau historique.

Mélenchon et sa France Insoumise – de loin le morceau le plus gros – est allié au PCF ou à ses restes … mais pas sur tout. Sur le nucléaire, hue – pas Robert – et dia. Sur le reste, ca se chicane le chignon en permanence sur fond daccords programmatiques et de problèmes de gros sous.

Logique.

Mélenchon prône un souverainisme de gauche et une distance avec lUnion Européenne. Il a dans sa poche un plan A puis un plan B, sorte de double lame Gillette totalement foireuse, sauf à vouloir te couper la peau. En A on tente de séduire des pays totalement opposés à ce que tu veux. En B tu dis que tu désobéis … sauf que ca coute un bras, qu’on peut donc pas sauf a se ruiner - et il le sait le fieffé Jean-Luc.

Bref aussi nul que le scénario branlant de Marine et de Filippot, celui qu’ils changeaient en permanence tout en nous affirmant que pas du tout.

Donc Mélenchon tend la main à Hamon, lequel, ex candidat du PS à 6% a quitté le PS pour créer le groupuscule Génération.s. Plus petit encore que le PS – faut le faire ! Et Hamon a répondu par un doigt dhonneur vu qu’il est pro Europe exactement comme son ex parti. A se demander pourquoi il a claqué la porte si cest pour faire du copier coller

PS où il y a deux lignes – comme toujours. La majoritaire – Olivier Faure, inconnu numero UN – contre la minoritaire – Emmanuelle Maurel, inconnu numero DEUX, soutenu par l’éternelle Marie-Noelle Liennemann – opposante interne de toujours.

En gros tu prends un parti qui fait 6% et tu le découpes en 4% et 2%. Des winners !

Lequel PS est allié à EELV – les écolos – qui sont dans larrière train de Cohn Bendit donc pro UE et qui – tenez vous bien on ne rigole pas – vont daprès Emmanuel Cormand leur secrétaire général – 3eme inconnu au bataillon - constituer un pivot vers un nouvel imaginaire politique.

Beaucoup d’imagination le monsieur. On lui rappelle la dégringolade de son micro-parti, la démission de son candidat aux dernières présidentielles. Encore un qui a fumé la moquette !

Bref en synthèse avec de pareils adversaires la République en Marche d’Emmanuel Macron n’aura aucun mal à écraser tout le monde. Vu à quel point ca se divise et à quel point en même temps le bateau – le radeau – Wauquiez prend l’eau.

Ces gens-là, rappelons-le, sont, c’est eux qui le disent, des professionnels de la politique. Payés pour perdre, c est-à-dire payés exactement au même tarif.


1 commentaire:

  1. monsieur christophe cros houplon depuis un certain temps je regarde vos analyses sur you tube et heureusement que je vous regarde car au moins je me dis quil existe dautres personnes qui deteste macron et encore le detester ce macron est le destructeur de ce pays il envoie son garde du corp deguise en flic matraque des etudiants apres leur avoir fait la selection universitaire bref jai du mal a vous dire ce que je ressens ca me degoute ils sont entrain de regarder leur pays detruire par macron et ca bouge pas jaurai prefere vivre en 1789 en tout cas merci detre la et de denoncer vu quils en sont incapable macron va nous bouffer tout cru

    RépondreSupprimer