mercredi 20 juin 2018

Le nouveau sketch de Nikki, la comète de Haley



Le pays de Walt Disney a eu il y a quelques années une étonnante idée en castant Nikki, la comète de Haley, pour les représenter à l'ONU. Comique troupière de type W8 - NRJ 12 a la sauce yankee, Nikki petite souris avait tout pour rejoindre la distribution d'une nouvelle saison de Desperate Housewives. Faute de role disponible, cette pleurnicheuse nunuche rejoignit l'ONU.

Ou ses prestations en larmes devant de jolis photomontages de la CIA représentant des petits syriens gazés ont fait, après les fioles de Colin Powel, le tour du monde. Quoi de mieux que cette moman propre sur elle qui exibe sa sensiblerie pour faire pleurer dans les chaumières …

Nikki petite souris il y a peu était sortie de manière théatrale lorsque le représentant de la Palestine avait pris la parole pour dénoncer les crimes de Tsahal à Gaza. Une sortie remarquée de Madame Nunuche, contrevenant à toutes les bonnes manières diplomatiques. Il faut dire que la dame, Israel c'est sa came. Supporte pas qu'on dise un mot contre la politique de l'état hebreu.

Du coup, la pintade a sur ordre déclaré que les States claquent la porte de la Commission des Droits de l'Homme de l'ONU. Trop méchants envers Israel, les gens, du coup la dame fait un sketch, un de plus. Netanyahou – à la manoeuvre – lui a tweeté un chaleureux remerciement pour services rendus. Qu'on se le dise, à Gaza les terroristes palestiniens sont agés de 4 à 6 ans et les frappes sont justifiées. Question de sécurité.

En France on a un erzatz clownesque de la comète Haley, Meyer Habib qu'il s'appelle, député de la République, une sorte de Enrico Macias bouffi nourri à l'huile de palme, un bon gros pépère. Le gars – sympa – a été tellement choqué que le pays des droits de l'homme ait mis Israel en accusation qu'il nous a carrément promis un attentat sur la tronche pour bientot. Sympa le gros loukoum … Aux dernières nouvelles ce grand francais au coeur noble émarge toujours au Palais Bourbon.

Les droits de l'homme, pour Nikki et les sionistes, c'est valable pour certains et pas pour d'autres. Les palestiniens n'étant pas vraiment humains, poser la question du respect des droits de l'homme à leur égard est une forfaiture. Les droits de l'homme, c'est un blockbuster israélo-américain et Nikki c'est la Sandra Bullock du truc. Quand on est les plus forts on s'embarrasse pas à prendre des gants, et si on veut claquer la porte sur la tronche de ses alliés en leur faisant un doigt on y va.

Bon, vu ce à quoi ca sert – et surtout QUI – l'ONU, on va pas en faire un drame.…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire