vendredi 29 juin 2018

Le baratin de Médecins sans frontières



MSF – Médecins sans frontières, l’ONG pseudo indépendante financée par … devinez qui – vient de s’insurger contre le compromis européen sur la question des vagues migratoires et fait tonner – avec la gauche – du tocsin moralisateur bien pensant sur toutes les antennes. Quitte à trahir le réel de fond en comble.

« Les gouvernements européens réunis à Bruxelles doivent revenir à la raison et trouver une politique alternative à celle qui consiste à piéger des personnes vulnérables en Libye ou à les laisser mourir en mer», plaide MSF dans un communiqué publié sur son site. A l'appui de sa charge contre les Européens, jugés incohérents, l'ONG a en outre rappelé la situation chaotique en Libye livrée à des milices quasi féodales. « Les mêmes gouvernements européens [...], il y a quelques mois à peine, condamnaient les marchés d'esclaves en Libye », pointe ainsi MSF.

Feraient mieux de pointer le financeur, l’ami George Soros, c’est-à-dire celui qui les engraisse. L’organisateur desdites vagues, ou on trouve bien peu de femmes, d’enfants et de vieillards et dans lesquelles il ne s’agit pour 85% pas des plus pauvres – vu que le cout de transport aux différents trafiquants locaux ca coute un bras, on se doute que les plus pauvres n’en ont pas les moyens.

La main d’œuvre pas chère du patronat européen importée par un milliardaire va contre l’intérêt des peuples, logique qu’on les ferme, les frontières, face à cette invasion programmée par un marionnettiste qui se planque en coulisses, utilise les nombreuses ONG de sa fondation et joue sur la misère pour en créer davantage. Tout ca, les têtes de pont de MSF le savent mais préfèrent jouer la note guimauve et culpabilisante.

Si vous voulez des migrants les gars, accueillez-en dans vos propriétés secondaires. Facile de jouer sur la corde sensible en palpant sous la table, le serment d’hypocrites de ces vendus à Big Pharma, prescripteurs en diable de medocs archi toxiques, vaccinateurs au bras long, blouses blanches quelque peu mouillées dans des trucs pas très nets, en tout cas pas si importateurs de santé que ca.

Ces Kouchner à la petite semaine, philanthropes de pacotille avec maison 6 pièces et piscine chauffée se mêlent de ce qui ne les regarde pas, la politique, en utilisant les mêmes ficelles des politiciens, sous couvert de mission humanitaire. L’Italie a fait infléchir la ligne européenne et fait reculer Meckel et Macron – tant mieux. Nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde, l’Europe n’est ni une poubelle ni un déversoir. Que ces gars de MSF aillent faire leur métier à Calais et ailleurs, les cas ne manquent pas. Certes ca sera moins glorieux, bien moins payé – Soros, à Calais il financera pas un kopeck.




1 commentaire:

  1. chers tous
    Cette histoire de migrants peu être réglée en quelques heures!
    Il suffit de bruler au même instant les usines , entrepôts de bateaux pneumatiques qui si trouvent en Afrique du Nord et en Syrie . Il y ades gens dont c'est le métier ! Affaire vite réglée si nos gouvernement Européens se mettent réellement d'accord !

    RépondreSupprimer