mardi 5 juin 2018

HAARP pour les nuls

2 commentaires:

  1. Oui Christophe,encore d accord,globalement,avec vous.Le tsunami qui a créé un drame à Fukushima lui non plus n avait rien de naturel,lié à ce qui semble à un projet du Japon de lancer un modèle de véhicule sans aucun combustible fossile.
    Et la tempête de 1999 en France j avais autre son de cloche mais proche de votre explication:serait liée au refus d'OGM par la France.

    Je diverge de vous sur un point important dans ses conséquences si avéré juste:,je ne suis plus sûr du tout que les sorciers de Gakona ou d ailleurs contrôlent encore vraiment les choses.Les éléments sont vivants vous le savez et nous sommes trop peu évolués pour prétendre les diriger(autrement nous n aurions plus l'utilité de Haarp) et nombre d effets pervers dûs à ces manipulations se produisent et se cumulent certainement dans le temps,se moquant de respecter les frontières des USA.Risques énormes de catastrophes climatiques soudaines non contrôlables.
    Déjà le Pacifique est empoisonné jusqu'aux côtes ouest des USA avec Fukushima.Mais malgré les témoignages d un océan mourant à nombre d endroits tout va très bien madame la marquise nous affirme t'on officiellement c'est pas grave ça va mieux.

    Ondes électromagnétiques de contrôle mental et Linky par exemple.
    Ça ne résistera pas à un accident.
    Oui,cher Christophe.
    Vivre comme au 19 ème siècle.
    Rien que pour les emm.....

    Cordialement

    LOUIS

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour monsieur Houplon,
    Ce qui suit n’est autre que mon opinion ou plus précisément ma très forte intuition, qui pour certains pourra paraitre bien farfelu, voir trop pessimiste.
    Pour moi, HAARP fait partie d’un énorme puzzle qui prend forme petit à petit et il est déjà trop tard pour faire marche arrière, nous attendons donc la fin en gesticulant de temps en temps mais rien ne pourra nous faire dévier d’une trajectoire déjà sur papier. Je pars du constat que nous sommes trop…bien trop nombreux sur terre. Elle ne suffit plus à subvenir à nos besoins , un jour une poignée d’humain (les plus riches d’entre nous = 0.004 % de la population mondial) feront table rase pour recommencer le cycle de la vie. Pour se faire cela passera inévitablement par une destruction massive de l’humain, l’on pourrait voir cela comme une apocalypse.
    Ce que l’on connait de ce puzzle :
    - Possibilité de vivre sur station spatiale durant un petit laps de temps, en attendant de pouvoir réhabiliter la terre.
    - Construction d’abri sous terrain de luxe voir sous-marine ou encore plateforme en mer.
    Bon nombre de sanctuaire pour la sauvegarde de l’humanité, malheureusement insuffisant pour tous. Juste une poignée mondiale de gens pourront attendre à l’abri, le jour de la recolonisation.
    - Les avancés robotiques permettront dans un avenir proche de remplacer l’homme. Certains sont mêmes à l’image de ce dernier (peut-être pour que les survivants se sentent moins seuls). En complément à la robotique, il peut y avoir aussi le clonage mais ça consomme.
    - Le transhumanisme permet, permettra une amélioration des survivants
    - Le transgénique permet déjà, des cultures résistantes et abondantes voir aussi, fabrication d’aliment protéiné in vitro.
    - Côté médicale, les xénogreffes, la GPA, etc…
    Ceci, n’est qu’un échantillon allant dans le sens que la poignée d’humains (ce que je nomme les survivants) pourront se passer de l’humain (nous). Reste à savoir comment ils éradiqueront le restant mondial, trop lourd à supporter pour la terre. Car il s’agit bien de faire table rase, donc plusieurs milliards d’individus en moins. Une guerre, même mondiale ne suffirait pas, des cataclysmes (HAARP) non plus. Je ne vois que la solution d’une pandémie à l’échelle planétaire. Les avancés en termes de virus sont réalisées et testées sous notre nez depuis bien longtemps.
    Je m’avance peut-être, mais certains virus peuvent être véhiculés par les animaux et se ou pourront se transmettre facilement à l’homme. Récemment des scientifiques ont réalisés un embryon hybride mi-humain / mi-poulet. S’il manquait le chaînon permettant de lier l’animal à l’homme et bien c’est chose faite.
    J’en viens à la conclusion suivant :
    Les survivants attendront patiemment à l’abri, pour faire leur grand retour et rebâtir un monde sur nos cadavres. En attendant, j’ai l’impression qu’ils se battent pour faire partie de l’élite qui aura la chance d’être dans l’arche de Noé (ex : station spatiale). Nous, nous sommes des spectateurs ignorants, participant de par notre travail, notre naïveté, notre égoïsme, nos divisions a notre futur sacrifice qui permettra à la terre de reprendre son souffle avec comme survivants, nos bourreaux. Peut-être est-ce mieux ainsi, nous ne sommes que des parasites détruisant tout, travestissant, dénaturant cette terre de par nos actions ou notre passivité. L’une des solutions pour vivre mieux ensemble aurait dû être prise, il y a longtemps, ne serait-ce qu’en limitant les naissances humaines = territoire adapté, nourriture suffisante, etc…
    Encore une fois, ce n’est qu’un ressenti partant du constat qu’il faut moins d’humains sur terre. Toute les avancées actuelles (peu importe les domaines) ont l’air de faire partie d’un tout (puzzle) allant dans ce sens.
    En vous souhaitant une bonne continuation Mr Houplon et merci pour vos vidéos.
    De la part d’un frère terrien spectateur impuissant d’un cycle qui s’achève pour qu’un autre
    le remplace.

    RépondreSupprimer