samedi 30 juin 2018

GayPride 2018 - une image qui restera



C'était leur jour. Leur Pride. Leur fierté. Le truc ou on défile devant le tout Paris sur ou derrière des chars. Sponsor de la Pride – MasterCard quand même, le symbole ou un des symboles de l'oligarchie qui nous la met bien profond. Chez certains gays se la faire mettre ca va. Pas chez tous, précisons.

On avait déja le char des racialistes anti blancs, les non au pink machin bidule chouette, qui lachait un joli excrément sur tous les autres. Sans compter le nombre de politichiens qui allaient se faire comme d'habitude leur pub sur le dos de cette clientèle électorale bon teint bon genre qu est la communauté gay parisienne. La mairesse, le big boss de Bourbon qui transforme son palais en Rainbow Flag sauce Disney.

On avait des petits drapeaux devant les écoles, les stations de métro Arc en Ciel, les passages piétons arc en ciel – et les daltoniens alors, ils comptent pour du beurre.

On avait la bienpensance, les chaines de téloche, les parisiens grosso modo pas contre bien au contraire. Bref on leur avait déroulé le tapis rouge aux petiots. Le petit monarque avait même eu droit à la maison à son pd black Djette et sa séance de vogging, sans compter la photo de couple avec transgenres.

Pour les plus excités des LGBT plus t'en as plus t'en demandes et surtout plus tu provoques. Le but de ces hystéros c'est toujours d'en faire trop. Donc pour le coup t'en as un – un aussi bête qu'un antifa – qui n'a rien trouvé de mieux que de monter sur la statue de Jeanne d Arc et de lui recouvrir la tete d'un fouloir noir.

Jeanne d'Arc, symbole de la France, à qui ces andouilles ont craché à la tronche.

Des tas de petits crétins ont fait un sit-in avec leurs petits téléphones portables en mode vidéo instagram fessebouquerie pour réclamer que les vilains CRS relachent leurs abrutis de copains.

Lesquels ont ete relachés dans la nature de leur abyssale connerie peu après. Ont pu gober leurs eczta et repartir comme si de rien était.

De la Marche des Fiertés, reste l'image, celle de l'Indignité. Celle véhiculée par des activistes gauchiasses et leurs soutiens.

Ceux-la, la honte de la communauté, la honte des homos. Ils ont par leur acte vandalisé et leur marche et leur cause. Je parle meme pas de leur honneur, ils n'en ont aucun.

On se souviendra donc de ca. Un débile profond qui fait du cheval sur le symbole de la résistance et du courage qu'est Jeanne d Arc.

Ca sera la seule image qui subsistera.

Un accélérateur à homophobie créé de l'intérieur.

GayPride 2018 on peut le dire, c'est réussi.

Sponsorisé par MasterCard.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire