dimanche 6 mai 2018

Macron au JDD, parfait pour emballer les poireaux !




Après FORBES, la feuille de chou des Zélites, le JDD, emballage dominical idéal pour les épluchures de poireaux ! La marionnette Photoshop Maquillée de l'Elysée, de retour sur Terre après ses envolées au pays de Skipi, s'en va délivrer sa Parole tel l'Oracle de Jupiter, lequel ne fait que la frôler, la Terre … Dans le miroir de son Ego, Pinocchio-Petit MaitWe Blanc, menteur 7 jours sur 7, enfile les perles. De celles qui feront de son nez allongé un cou pour collier.

Citons-le au hasard.

« Vladimir Poutine a compris que je ne suis pas un néoconservateur [doctrine prônant l'ingérence militaire au nom de la défense des droits de l'homme]. Je ne suis pas interventionniste, je ne veux pas faire la guerre au régime syrien ».

Le ventriloque autoproclamé de l'ours russe a du faire quelque peu tousser son interlocuteur, auquel il prête des pensées o combien plus grossières que celles dont est capable le Maitre du Kremlin … Cette seule phrase pourrait – si nous n'avions que ca à faire – donner lieu à une dissertation de trois cent feuillets. Contentons-nous d'en extraire l'esprit. Quand Macron dit blanc, comprendre noir. Inutile d'en dire davantage et d'accorder plus de crédit ou d'importance à ce furoncle.

Continuons, toujours au hasard …

Vis-à-vis de Moscou, Emmanuel Macron a assuré vouloir établir une relation constructive «mais sans aucune naïveté ». « Il nous faut tisser avec la Russie des liens culturels, scientifiques, géopolitiques pour traiter des crises internationales qui nous concernent tous», a déclaré le locataire de l'Elysée, sans pour autant se départir de ses craintes sur une supposée ingérence russe dans les affaires politiques françaises, un des leimtotivs d'En Marche ! depuis la campagne présidentielle, malgré l'absence à ce jour de preuves attestant d'une telle intrusion. « Je serai intraitable sur l’entrisme et les tentatives d’ingérence, nous ne nous laisserons pas faire », a encore martelé le chef de l'Etat, tout en affirmant que « la propagande russe a[vait] baissé d’intensité chez nous ».

Pinocchio n'est pas que menteur, il est surtout vantard. Un an de job à peine et le voila qui non seulement ose se comparer, lui le nain de jardin, à un mec en poste depuis presque 20 ans. Mais en plus il joue des petits muscles, l'intraitable, et feint d'en avoir autant et dans le pantalon et dans l'arsenal que le Géant des steppes. L'ingérant indigent se montre à ce point grotesque que même l'assistant de Lavrov ne sera pas dépêché pour lui répondre.

Le Trudeau frenchy, aussi transparent que la poupée canadienne analogue – ils ont vraiment que ca chez Rothschild apparemment … -, aligne contrevérités, petites craneries d'enfant turbulent et approximations. TOUT dans ce pensum est à l'avenant, du vide, du creux, du rien, du qu'on dissèque aussi vite qu'un poulet. Le gars est tellement mauvais qu'il se sent obligé de la ramener tous les trois jours sur des sujets qu'il découvre en ouvrant le gosier. Meme les canards dont on fait du foie gras ont plus de bon sens, eux au moins ils gobent et se taisent, et quand on les passe au four c'est succulent.

Parler pour ne rien dire, parler à tous bouts de champs, perrorer, faire son kéké, plastronner … Pas simple le job de Président pour un cabécou aussi sec et aussi peu goutu que llu de 2017 … Hormis Barbier et Catherine Nay, qui peut avoir des coulées à l'entendre, meme Attali semble ricaner devant tant de morgue et de vide abyssal, Minc, vous le remarquerez se tait depuis des mois, pas simple de promouvoir un produit aussi vite avarié qu'un fromage fondu au soleil.

Je vous imagine au troquet en ce dimanche lire en diagonale la novlangue macronienne en renversant votre petit jus sur ce torchon. Tout juste valable pour etre imbibé de caféine. Ou j y reviens, emballer les poireaux de Tata Germaine avec est la seule chose à faire … 

2 commentaires:

  1. JDD=journal du dimanche.

    Merci pour la précision Christophe,je croyais qu'il s agissait du Journal Des Débiles!
    Mais c est tout comme vu le contenu.

    LOUIS

    RépondreSupprimer