mardi 1 mai 2018

Brexit In Nomine Patris Ex Sanctum Spiriti

2 commentaires:

  1. Monsieur,

    Je ne connais pas votre itinéraire, mais il est clair que, bien que vous paraissiez en avoir compris l'esprit, vous ne connaissez pas complètement la doctrine chrétienne, pour, semble-t-il, avoir sauté dedans "en marche". Je vous indique donc que le titre parodiant le vocabulaire de l'Eglise (fondée par Jésus-Christ en personne pour mémoire) pèche contre le second Commandement, qui interdit, au sens large, de prononcer en vain le Nom de Dieu. Je vous recommande d'étudier depuis le début un catéchisme traditionnel d'avant Vatican II comme celui (en italien) du p. Onofrio di Francesco en trois opuscules (Gesù Verità, Gesù Via, Gesù Vita) que l'on peut trouver d'occasion. Vous pouvez toujours prendre pour référence le "Catéchisme du Concile de Trente", très clair, facile à lire et à trouver. Celui dit "de Saint Pie X" est sans reproche, mais n'est pas destiné à l'apologétique de par sa sécheresse. Bien comprendre que tous datent d'une époque ou l'Eglise n'était pas encore éclipsée par la Contre-Eglise.

    En toute bienveillance.

    P. S. 1°/ Je sais d'expérience que lorsqu'on se convertit, on ne fait plus les péchés mortels que l'on faisait avant. Mais on continue cependant encore un temps à en faire de nombreux véniels (comme utiliser des gros mots en parlant car on pense être plus convaincant et que les mauvaises habitudes sont difficiles à perdre !)

    2°/ S'il vous plaît, lisez soigneusement l'article de l'abbé Murro intitulé "L'infaillibilité de l'Eglise" p. 36 dans la revue Sodalitium N° 40 :
    http://www.sodalitium.eu/sodalitium_pdf/Soda-F40.pdf
    Vous verrez, l'Eglise n'est pas ce que beaucoup croient.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Christophe pour la remise en ligne de vos vidéos!
    On peut supposer que parfois certains modérateurs de youtube puissent aussi avoir la main lourde en croyant bien agir et sans prendre le temps de tout écouter,trés conditionnés,alors ils se fient uniquement aux dires mensongers de malveillants qui savent bien présenter leur version des choses,même tronquée.
    Pour le Brexit quoi d étonnant ils sont prêts à tout pour sauver leur système pourri et le coût de la sortie de l'UE d un État membre de taille appréciable serait mortifère pour leur quatrième Reich.

    Bien à vous

    LOUIS

    RépondreSupprimer