jeudi 17 mai 2018

Asselineau, un personnage de Jean-Pierre Mocky




Une communication à la papa. Un sigle qui flaire bon les années 70. Un leader énarque génération Pasqua, ex collabo de l’ex big boss du SAC, de Gérard Longuet et de tas d’autres bonhommes fort sympathiques. Un micro-parti riche de 31 000 adhérents qui en gagne et en perd aussi chaque jour. Un micro 0,76% à une élection présidentielle que ses contempteurs sans rire imaginaient gagner. Un parti ou seule la tête enflée du gourou conférencier dépasse. Un truc qui me fait irrésistiblement penser à un sketch dans un film de Jean-Pierre Mocky, avec ces militants qui te servent du Mooossieur Asselineau comme d’autres Moooossieur le Curé. Un truc pour rien, juste pour maintenir dans un vieux bocal des cornichons naïfs et des gens sincères en passe d’éveil au-delà du seul registre politicien.

Sa seigneurie Saint François occupe un créneau fort occupe en bas de classement. Le Frexit souverainiste pro république, pour la sortie de l’OTAN. Créneau Le Pen Filippot mais en mode poussif moins de 1%. Miracle des conférences pédagogiques Youtube de Monsieur l’Enarque, il a eu ses 500 signatures, les édiles des petites provinces étaient contents, grâce à Asselineau ils avaient appris deux ou trois trucs.

On vit donc le pestiféré des médias main Stream passer à la TV et participer aux débats. Et la, grosse déconvenue. Arrogant et hautain, le chancre du Frexit s’est révélé un débatteur poussiéreux et sans charisme, tellement vieille France à la Michel Debré que même Cheminade à coté paraissait jeune. Dire des choses justes en tirant une tête à la Droopy avec des trémolos dans la voix n’est pas vraiment pro, du coup ce furent des coups d’épée dans l’eau, on lui donna sa chance, il la gâcha et ses supporters inventèrent mille raisons pour faire avaler la pilule. Dissoudre le peuple, c’eut été ca la solution.

Cette UPR ne propose rien sinon des mots sur nos maux. La vaseline de Saint François endort ces parents tétanisés devant les 11 vaccins, le Grand Chef propose un communiqué et une lettre puis rentre chez lui, il se mouillera jamais davantage contre Big Pharma de peur de perdre ses sympathiques émoluments, son petit parti le faisant bien vivre. On a affaire – ouvrez les yeux – à un nanti qui omet de dire bien des choses comme le font tous les politiciens sans exceptions. Pour qui la République Française source de tous nos maux ca va vu que c’est son souteneur depuis toujours. Les militants les plus naïfs et les plus péremptoires sont prêts, ils ne s’en privent pas, à mordre les mollets de tous ceux qui osent … et ce faisant montrant leur véritable visage font fuir les hésitants et les sceptiques. On est tellement mieux dans l’entre-soi à s’auto convaincre entre gens aveugles qui pensent tous que ce que le chef a dit est juste. Horizon 1,5% mes enfants !


1 commentaire: