mercredi 30 mai 2018

Le Vaste Plan - 12 - Le retour de Gladio-rak



Un vent mauvais soufflait en cette ville de glace et de ferrailles depuis quelques jours, les Apotres ayant ordonné à leurs sbires de la NSA de jouer quelques sonates de HAARP sur la Cité à la Pomme des Etats Unis. Les vieillards avaient poussé à fond le chauffage et ne quittaient pas leurs cols roulés et leurs cache-nez. Le Felé, d'une humeur éxecrable, gouttait comme une poire à lavements en train de sécher.
« Fais chier bordel, quand est-ce qu'on va revenir à un climat normal ? Et repalper du fessier de nourrisson ?
-       Patience, vieille carne pleine de vers solitaires !, intervint le Pachyderme. Nous n'en avons encore que pour deux jours. Le but, tu le sais, est d'occire un vieillard sur deux et deux SDF sur trois. Nous y sommes presque.
-       Toi ton gras te protège, gros plein de soupe ! Mais moi qui n'ai que la peau sur les os, deux dents et trois poils sur le caillou je me pêle les miches. A part lacher un étron toutes les deux heures que puis-je faire pour me réchauffer.
-       T as qu'à aller piocher dans le coffre à godemichés ! », ricana le Servile.
L apparition du Supreme les fit taire.
« Par ici les geignardes transgenres, c'est heure de réception.
-       Ya qui aujourdhui ?
-       Gladio-rak !
-       Génial !, glapit le Servile. On va encore jouer a saute-crétins !
-       J'espère que le programme du mois est plein à craquer …, sourit le Fêlé.
-       Attentats, égorgements de chrétiens, bombinettes, écrasements de gueux à la voiture bélier, Skripaleries diverses et variées et attaques chimiques sur écoles maternelles et autres. Sans compter une bonne petite explosion en bouquet final pour la Coupe du Monde de Foot ! », s'exclama Gladio-rak en pénétrant les lieux fulgur au poing sur des paroles de Jairo et de Dorothée.
Les Douze Apotres, soudain égayés, s'élancèrent tels douze derviches tourneurs en poussant des Yallah Barbaque.
« Je savais que le programme de juin vous plairait, Tristes Sires. Mes hommes et moi vous avons concocté un son lumière bien sanguinolent aux quatre coins de la terre plate. Ca va relancer les ventes de journaux !
-       As-tu prévenu l'A. ?
-       Nous avons scrupuleusement suivi ses instructions !
-       Dis m'en plus sur les chimiqueries, questionna le Suprême en crachant quelques verts glaireaux au sol, que le chat Belzébuth vint aussitot pourlécher.
-       Une discothèque à invertis berliniaise fut choisie, un grand hangar désaffecté ou les désaxés de l'anus s'en vont tantot danser telles des pintades tantot s'uriner dessus au sous-sol dans des tenues grotesques. Les dindes y viennent des quatre coins d'Europe, on a tablé sur un samedi soir, des milliers y seront entassés. Impossible d échapper à l'hécatombe, les vigiles sont de notre bord !
-       Nombre de morts estimés … ?
-       Temps de suffocation, veux-tu dire … Nous avons exprès choisi un gaz lent. Les greluches tatouées mettront plus d'une heure à lacher leurs derniers couinements. Des caméras seront placées en tous points, on vous balancera le best of par webcam, O Putrides !
-       Cinq milles tapettes de moins, ca fera chuter les prix des vacances à Ibiza et Mykonasse !, ricana le Fêlé. Et, dis-nous Gladio-rak. Qu'as tu prévu pour les pays mosqueteux ?
-       Des tas de petits débiles agés de 10 a 11 ans qui pénètrent mariages et églises avec des ceintures d'explosifs, et font péter le gateau de noces dans la tronche des tourtereaux et de leurs invités.
-       Ca fera encore une pub d'enfer pour le salon Mariage, ce truc, sourit le Pachyderme. Bien ca, super, les chrétins et les Mousline vont encore se détester davantage !
-       C'est le but O Maitres, les exciter tels des rats sous X les uns contre les autres, organiser un combat de coqs. Les Zisra-Elites utilisent les uns pour balayer les autres, telle est la stratégie.
-       Nous ferons comprendre à cette ultime marionnette à l'égo boursoufflé à quel point nous l'avons elle aussi instrumentalisée bien après. Ces toupies furieuses  à rouflaquettes se prennent tellement pour de grands architectes que l'émasculation de leur machin déjà coupé à la naissance constituera un pestacle de 1er ordre. Tu sais, O Suprême, combien l'A. les déteste !
-       L'A., mumura le Suprême, est toujours mille fois plus impitoyable envers ceux qui le servent qu'à l'égard de ceux qui le combattent. Si tu entretiens le four tu y finis carbonisé, telle est la règle.
-       Finissons-en sur ces juinesques réjouissances, Gladiorak. Parle-nous de la Coupe Immonde des Footeux en Sainte Roussie.
-       Le Tsar a dépêché vingt agents du Maussade en vingt points stratégiques du Grand Stade, le soir de la Finale. Au programme, tous les lanceurs de ballon-à-la-con finiront en ratatouille saint-pétersbourgeoise, et dans le public de benêts eh bien trois mille cercueils au bas mot. Ca nous fera une semaine de génuflexions internationales à la memoire de 22 sous développés du bulbe et de paquets de crétins pour qui raquer cent balles pour regarder des niais incultes taper dans la baballe constitue le nec-plus-ultra.
-       Cette Humanité si débectante mérite bel et bien le sort que nous lui réservons !, conclut le Suprême en se grattant la nouille. Quels boeufs. Et dire qu'il y a encore deux siècles le QI était double … Bande de rats de laboratoire tout juste bons à finir en nems trempés dans une sauce piquante ».
Gladiorak ouvrit en deux ses cornes et en extrayit deux ogives.
« Ogive verte, ogive rouge, O Maitre. Laquelle … ?
-       Tu te prends pour Néo dans Matrix, bouffon manguesque ?
-       Ne te méprends point O Maitre. Tu as le choix entre l'arme du crime pour le feu d'artifesses moscovite. La rouge arrache les peaux, la verte pulvérise les cervelles.
-       Fais-nous un cocktail, andouille, à mon age on choisit plus, c'est toujours fromage ET dessert ! ».


mardi 29 mai 2018

Macron, glyphosate et stratégie du poulpe



C'est l'étonnement général : l’Assemblée nationale a rejeté les amendements prévoyant une date de sortie du glyphosate en 2021, malgré l'engagement qu'avait pris le président Emmanuel Macron, en novembre 2017 et pendant sa campagne. Aucune date ne sera déterminée pour l'interdiction de ce pesticide en France, produit par l'industriel américain Monsanto, alors même qu'il est classé substance cancérogène probable par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Etonnement général – on a le droit de rire … Etonnés que Macron rompe une nouvelle fois un de ses engagements au profit des multinationales et de ses financeurs ultra-riches au détriment de tous et notamment de notre santé … Ce n’est quand même pas à l’importateur des 11 vaccins pour bouts-de-chou après leur interdiction ailleurs que revient le rôle de faire reculer les empoisonneurs sur le sol français. Il faut être député pour croire à un truc pareil. Que ce grand ami du nucléaire et d EDF qu’est ce sinistre Nicolas Hulot soit écologiste, lui dont les produits Ushuaia – qui ont fait sa fortune et lui permettent de posséder un nombre incalculable d’hélicoptères et véhicules archi polluants – sont hyper toxiques pour la peau.

Croire aux discours et aux engagements de ces amis de l’oligarchie, croire qu’ils vont mettre des bâtons dans les roues de la firme Monsanto, croire qu’ils ont la volonté de faire reculer les pesticides qui empoisonnent tant notre terre que notre alimentation … Comment peut-on être aussi crédule et jouer les indignés aussi tard.

Cette affaire était depuis le début cousue de fil blanc. Macron est exactement sur la ligne de ses mensonges à propos de la baisse de la CSG pour les retraités puis de celle sur la suppression de la taxe d’habitation. Tout était de l’enfumage ramasse électeurs, absolument tout. Pour décrypter les ficelles d’un programme en trompe l’œil il suffit pourtant de se poser une et une seule question. Qui finance et qui va palper. Le reste c’est la stratégie du jet d’encre du poulpe.

Donc d’ici trois ans … devinez ce qui va se passer. Dans trois ans, mais regardez déjà dans le rétroviseur, le nombre de lois et d’évènements qui n’allaient pas vraiment dans le sens du Il faut penser printemps. Penser printemps, vraiment, justement, on en sort. On fait la liste ou c’est encore tout frais dans votre cerveau …

Croire … Croire en la parole d’un banquier d’affaire – en la parole d’un ancien associé de la banque d’affaires la plus importante au monde, au dessus même de Goldman Sachs … Croire en la parole du fils spirituel de Jacques Attali … Croire le Président des Ultra-riches qui vient sporadiquement de donner un double Kinder Bueno à un Super Malien sorti à point nommé du chapeau d’un prestidigitateur en cheap blockbusters, lui qui fut si généreux envers les SDF et les moins que rien depuis son avènement sur l’Olympe …

Info-Entertainment, c’est ca et c est rien d’autre, la politique, à la Macron surtout. Des fausses promesses, des fake news, du publireportage, des interviews avec Delahousse, quelques vaccins pour nourrissons, du glyphosate dans nos assiettes … Et des jeux du cirque pour gogos.

Fermez le banc.


lundi 28 mai 2018

Vénézuéla - Naomi Klein a travaillé pour rien ...



Donc l'UE et Macron fustigent les élections dites irrégulieres du Vénézuela. L'UE qui vient de confisquer le vote des italiens. Qui magouille pour annuler le Brexit. Qui a volé en 2007 le vote de 2005 des francais. Qui a traffiqué les élections de 2017 en France par mille irrégularités au 1er tour. 

L'UE demande donc davantage de sanctions CONTRE le Vénézuela sans que cela soit dommageable au peuple. Ce qui relève du foutage de gueule integral vu que c'est le peuple et lui seul qui souffre des sanctions et doit par milliers se rendre ici ou je suis, en Colombie, pour trouver de quoi survivre.

Tout ce que racontent les médias sur la situation locale est totalement mensonger. Maduro n'a rien d un dictateur. Ses opposants c'est l'extrême droite, manipulée et financée par la CIA. Les produits de 1er nécessité dont le peuple a absolument besoin, ce sont les USA qui ont organisé leur pénurie. Les manifestations contre Maduro sont organisées par la CIA et les consignes de heurts violents suivies à la lettre. Les forces de l'ordre elles aussi sont infiltrées.

Que cela plaise ou non Maduro est populaire, il se bat contre l'oligarchie, contre les banques, contre les tentatives des grandes sociétés pétrolières multinationales de mettre la main sur ses réserves énormes de pétrole. Au Vénezuéla les fonctionnaires sont augmentés et les riches taxés davantage - tout le contraire de ce qui se passe sur notre sol.

Naomi Klein a visiblement bien fait dcrire La stratégie du choc. La plupart des gens – qui ne lisent pas, ou alors Marc Levy – ne l'ont pas ouvert – un pavé de 800 pages tu parles … Donc ce qui s est passé au Chili, en Argentine, dans tant de pays d'Amérique du Sud, ces dirigeants assassinés, ces dictateurs soutenus jusqu leurs pires crimes, l'Ecole de Boston de Friedman, les crimes de la psychiatrie, la saignée économique sur les peuples, le rapt des richesses énergéniques, tout ca n'a strictement servi à rien. Ici les gens votent pour des candidats à la présidence soutenus par Rothschild sans même savoir ce que c'est, Rothschild. C'est dire …

Ce que veulent les mondialistes est simple. Renverser ce pouvoir qui soutient et est soutenu par le peuple et utiliser pour cela la paupérisation de celui-ci. Et mettre en place une marionnette Rothschild comme au Pérou qui servira les intérêts anglo saxons.

Lire mois après mois ici des textes ou des statuts FaceBook de gens à Paris et ailleurs qui n'ont jamais mis un pied ni ici ni en Syrie ni en Libye ni dans aucun des pays ciblés par les oligarchies mondialistes et qui relaient leur sale propagande, les voir perdre leur temps en manifestations et distractions diverses alors que le bateau fonce tout droit vers la banquise a de quoi faire sourire. 

Comme disait un de mes instituteurs, quand on sait pas on se TAIT ! Sauf que voila, de nos jours moins on en sait et plus on parle fort.


Crachat à la figure des italiens



Le Président italien ayant refusé au Ministere des Finances un eurosceptique, c'est tout le gouvernement de Giuseppe Conte, résultat de la ligue des partis ayant remporté les dernières élections, qui se retrouve en situation de démissionner. Faisant place nette à l'atout que conservait dans la main ce grand démocrate de President, un ancien du FMI bien dans la ligne bruxelloise, Carlo Cotarelli. 

Evidemment, Emmanuel Macron, l'Elu aux 10% du corps électoral francais selon les chiffres officiels du 1er tour de 2017, a salué ce sursaut démocratique et l'esprit de responsabilité de cet édile hors-sol.

Nouveau camouflet aux urnes, nouveau crachat dans la face des peuples d'Europe. L'Union Européenne n'en est pas à son premier forfait. Déjà VGE, rédacteur en chef de la Constitution anti-démocratique, se refusait à l'idée de demander l'avis à ces peuples pas assez subtils pour comprendre son texte. Lorsque celui-ci fut rejeté par les francais, un petit tour de passe-passe violant la lettre et l'esprit de la Constitution Francaise nous fit ravaler ce que nous avions recraché. Depuis le Brexit, nos amis anglais n'en peuvent plus de voir la concrétisation effective de leur vote reculer du fait du chantage de Junker et de ses sbires. Coupables de nationalisme aigu, les hongrois n'en finissent pas d'être semaine apres semaine menacés de sanctions.

Et maintenant l'Italie…

On le notera, nos marionnettistes de Bruxelles agissent sans complexe aucun à visage découvert. Le diabolique piège constitutionnel ainsi que les enchevètrements financiers clouant au sol toute tentative de rebellion leur assurent une parfaite impunité, ainsi que la longévité de leurs mandats. Ces gens-là, élus par personne, n'ont de comptes à rendre qu'à leurs financeurs, lesquels demeurent en coulisses, pour certains outre-atlantique.

Ce sera donc Monsieur Ciseaux du FMI. Soit la ligne exactement opposée à celle pour laquelle ont voté les italiens. Ca sera bien sur encensé  par les médias qui feront croire quelques jours à une crise avant de nous emmener nous promener sur d'autres sentiers. Ca créera évidemment, plus que de l'exaspération et de la colère, des bulletins nationalistes, lesquels échoueront systématiquement à gouverner, soit légalement, soit illégalement. Et rien ne changera, et nos puissants seront contents …


dimanche 27 mai 2018

Hillary Clinton - les pires garces s'en sortent toujours



Le Congrès a demandé l'arrestation immédiate d'Hillary Clinton et la nomination d'un " deuxième conseiller spécial " pour enquêter sur les accusations généralisées de corruption et de malversations politiques contre Clinton et ses alliés de l'administration Obama.

Les congressistes republicains veulent aussi savoir ce qui a conduit à lancer l'enquête spéciale sur les liens présumés de la campagne Trump avec la Russie, maintenant que plus de douze mois se sont écoulés sans qu'aucune preuve n'ait été découverte à l'appui des allégations.

Les républicains de la Chambre des représentants ont également exigé une enquête indépendante sur la décision du FBI d'innocenter Hillary Clinton des allégations concernant le serveur de courrier électronique quelques jours seulement avant l'élection présidentielle de 2016. Ils exigent des documents classifiés sur l'enquête afin de vérifier tous les détails et demandent un certain niveau de transparence dans l'affaire notoirement secrète.

Plusieurs membres du Congrès ont également pris la parole lors de la conférence pour critiquer directement Robert Mueller et l'enquête du DOJ. Ils ont relaté le comportement illégal présumé du régime Obama, y compris l'affaire des écoutes téléphoniques "Pire que Watergate", ainsi que les abus de la FISA et le "traitement spécial" d'Hillary Clinton par le FBI.

Accusant directement le DOJ et le FBI de partialité politique, le membre du Congrès a signalé des "irrégularités" dans les enquêtes récentes, et veut des documents classifiés sur les enquêtes récentes pour vérifier tous les détails.

La conférence de presse des républicains de la Chambre des représentants suggère que la promesse de longue date du président Trump d'obtenir un procureur spécial pour examiner la " situation " d'Hillary Clinton se réalise enfin.

Ce fut le moment clef des débats piteux entre la candidate démocrate et son adversaire aujourdhui dans le bureau ovale. Assez au fait des magouilles financières et judiciaires de la sénatrice de l'Etat de New York, Trump à son habitude lacha ses coups les plus durs sans prendre de gants et lui promit la prison. Dans les cénacles bienpensants ont cru au coup de folie du milliardaire et on insista lourdement sur son hystérie et sa vulgarité – hystérie que le comportement d'Hillary Clinton, habituée au surjeu et aux roulements d'yeux, contient a minima tout autant.

Le contenu même des affaires Clinton, le contenu de ses mails, la pression sur le FBI et sur certains acteurs de la vie judiciaire américaine, le grotesque écran de fumée sur les prétendues ingérences russes, la liste incalculable de scandales financiers liés à la Fondation Clinton, le nombre hallucinant de collusions entre la démocrate, sa fondation et les pires dictateurs d'Afrique et d'ailleurs … La liste de méfaits est tellement énorme que cette salve inattendue du Congrès m'apparait comme un nième coup d épée dans l'eau pour tacher de faire une nouvelle fois tomber une des figures les plus abjectes de la politique internationale. Cette Lady Macbeth outre-atlantique, détestée par la plupart de la middle class US, personnifie dans ses actes les pires méfaits tous terrains jamais effectués par la classe dirigeante yankee, au point qu'à coté d'elle Nixon parait un bleu.

Car le Monsieur Watergate n'a à mon sens jamais ouvertement été mouillé dans un traffic international d'enfants à des fins de pédocriminalité. L'affaire dite du Pizzagate, celle que d'aucuns veulent nous faire passer pour une théorie du complot, affaire en cours au FBI et jouet de deux écoles, ceux qui enquetent et ceux qui de l'intérieur de l'agence font tout pour l'étouffer – cette affaire de traffic international constitue la matrice la plus grave jamais révélée sur cette terre. Et c'est bien le couple Clinton, à commencer par cette Hillary qui porte la culotte, qui est à la manoeuvre.

Que les bienpensants se soient donnés en 2016 une candidate aussi haie, aussi mafieuse, aussi tarée – revoyez ses prestations, ses évanouissements à répétition, ses pétages de cable face caméra, franchement à coté Trump c'est les schtroumpfs – et surtout aussi criminelle – relisez ses mails qui sont publics, ceux avec Podesta … - en dit long sur la décomposition absolue non seulement de Washington DC et des élus démocrates, mais sur notre modèle occidental. Les WASP se sont donnés pour horizon la pire garce qui soit, une authentique malade mentale qui parle de sacrifier des poulets à Moloch dans son jardin par écrit. Une championne de l'évasion fiscale et du détournement de fonds publics, et une as des affaires truquées et de la pression sur témoins gênants. Quand je pense que les amateurs de la série House of cards n'y voient goutte pour la plupart…

Je crains qu'elle ne tombe jamais, les vraies garces demeurent souvent impunies. Se désespérer des States parce que Trump fut élu tout en laissant Hillary libre … La bêtise et l'aveuglement de certains n'ont décidément aucune limite.

Pensées à tous ces enfants innocents, victimes de ces monstres. Et de l'incredulité de tant d'anes batés.







Pas de limite au droit à la caricature



Tout en Castenerfs sur Twiter, le placide patron de la République En Marche se lache sur les réseaux et fait part de son indignation indignée. Son Boss, ci-devant Jupiter Elyséen, vient d'etre exhibé sur un photo montage avec un mix nazi-drapeau Israel-brassard MEDEF. Peu après cette manif à Nantes ou on avait brulé son efigie en … bois.

La LICRA bien sur vient d'en lacher trois caisses. Indignation LICRA absente lors des crimes perpétrés à Gaza contre, citons Monsieur Knesset, ces terroristes agés de 3 ou 4 ans.

On se souvient de ce dessin représentant Macron en nazi avec Rotschild, Attali et Drahi, qui a valu à Soral un procès de la LICRA, laquelle eut grand peine à obtenir gain de cause.
Le droit à la caricature recule, nos censeurs veillent au grain, de nos jours Coluche et Desproges seraient interdits d'antenne. Depuis le sketch de Dieudo chez Fogiel, le politique et le juridique se mêlent de mettre des lignes jaunes. On a donc plus le droit de rire de tout, et on doit nous prendre par la main pour nous dire comment. Le nouveau clergé fonctionne de mèche avec une opinion atomisée qui valide les lois liberticides tournées contre elle. Laquelle opinion bêle dans le Je suis Charlie sans relever l'immense contradiction. L'intelligence de nos jours s'achète sous la forme d'un disque dur externe libre par Orange et sponsorisé par TF1.

Drole, pas drole, pas de bon gout, c'est pas à toi de me dire ce que je suis censé voir ou aimer à ma place. Tu fus élu et tu es grassement payé pour être au service du peuple, ne te mêle donc pas de prendre à sa place le guidon. Tu n'as pas à interférer avec ma liberté de rire ou d'expression, relis la constitution, applique-la et range tes ciseaux. Tu es le nouveau clergé, un clergé sournois qui ne dit pas son nom et cache son système de croyance sous le tapis. Ta bienpensance est une tartufferie.

La France est et demeurera le pays de Rabelais et d'Astérix, le pays ou on rote à table, ou on fait un doigt d'honneur à la Coluche à tous les cornichons du PAF, ou on aime les valseuses et ou les blagues misogynes ne sont pas malvenues pourvu que cela reste du ressort de l'humour. Une mauvaise blague n'a jamais tué personne, ne faisons pas les chochotes à l'heure de Nabila et d'Hanouna, préférons toutes les grossièretés à la vulgarité dégoulinante de nos chaines du cable et au robinet à mensonges d'état BFM WC.

Ces petits censeurs juges autoproclamés du bon gout à la Manuel Valls sont des laches et des planqués qui jamais n'ont rien créé et se melent de création. Plus l'Etat chasse Dieudonné et plus les salles se remplissent – cherchez l'erreur. De partout les contestations montent, et le rire est une arme redoutable que nos puissants craignent. Le ridicule, voila ce que redoutent ces précieuses à la Castener, voila la raison du courroux dominical de ce grand courageux de la vindicte en 2.0.

Reprenons notre – reprenons toutes nos libertés, celles qu'ils piétinent et baffouent en nous faisant croire qu'ils s'assureront en échange de notre securité. Sur les coupables des attentats commis sur le sol francais depuis Charlie, 20 étaient fichés S, 20 sur 20 – ca fait zéro pointé pour les pourvoyeurs en chef des fake news d état.