vendredi 20 avril 2018

Zadistes contre Voltaire



Dix ans que nos jacobins énarques pataugeaient, de refus en occupation, de médiations en charges à la Valls, a Notre Dame des Landes. Dix ans de perdus, à racheter des parcelles de terrains à des agriculteurs – à qui aujourd hui l'Etat propose de les racheter ! – pour construire un aéroport virtuel soit disant pour créer des emplois. Un truc inutile et hyper polluant, sans parler du bruit.

Au bout de dix ans NIET, Edouard Philippe convoque les caméras et fait un coup de com., avec Collomb et Hulot. Projet annulé. Dix ans de perdus !
Sauf que le logiciel de nos jacobins n'a pas changé, le terrain ils connaissent pas. En annulant le truc ils traitent la moitié d'un problème qu’ils ignorent. Car sur place pendant ces 10 années pour rien des GENS ont établi un autre modèle de société et ont bien avancé. Un Larzac bis. Une société parallèle et auto-suffisante. Un autre modèle comprenant agriculture, élevage, atelier de charpente, éducation des enfants. Pour des réactionnaires biberonnés à la sauce mondialiste ce ne peut être qu’un coup de l'extrême gauche.
Les zadistes ne sont pas un groupe homogène. Il y a ceux qui acceptent de parlementer avec la Préfète du coin pour développer un projet individuel contractuel – donc dépendant de l'Etat. Et ceux qui récusant ce modèle refusent et appellent à un projet collectif global.

Ce sont ces derniers que les forces de l'ordre surarmées sous la tutelle de Collomb chargent et veulent chasser. Sauf que c'est idiot. Chasse-les et ils reviendront deux jours plus tard ! Les parcelles appartenant à l'Etat cet état n'a aucun plan B, il navigue à vue et ne tient que sur des principes dépassés de soit disant état de droit etc. De la logorrhée pure propre à plaire a Wauquiez. Ils envoient 2000 flics contre 200 zadistes et ne parviennent qu’à en rameuter 500 en renfort. Le terrain est grand comme trois arrondissements de Paris, impossible de les déloger, les champs sont trop grands, et ca coute 300 000 euros jour au contribuable. Donc à ce jour 1500 contre 700. Impasse.

Hulot vient de faire un tour, bien trop tard, échec sur toute la ligne de ce Ministre aux abonnés absents qui n'a toujours pas compris que le projet des zadistes n est pas qu’écologique ou agricole mais bien plus complet.
Ces soit disant extrémistes – il y en a sans doute dans le lot mais gaffe à la propagande des médias et du gouvernement – tachaient hier de parler aux quelques Terminator postés à coté d'eux. Ils étaient calmes et leur parole était pleine de bon sens. Ils interpelaient les individus sous les casques sur le modèle de société dont ils rêvaient.

Ce langage humaniste de jeunes adultes qui rêvent à un monde meilleur qu’ils avaient commencé à construire et que les bottes ont mis à sac devrait nous rassembler ou tout du moins attirer la sympathie. Or la novlangue gouvernementale a gagné le cerveau amolli d'une majorité de français qui ne pense qu’à remplir son frigo et allumer sa télévision. Les temps sont à la réaction et à l égoïsme, les revendications des uns sont séparées de celles des autres de ce fait. La division fait loi, chacun pour soi.


2 commentaires:

  1. Le français moyen est une sorte de junky qui s'ignore et que les pouvoirs publics et privés manipulent à leur guise.
    Il fallait s'attaquer au corps et à l'esprit en même temps, pour gagner la soumission; cela a été fait avec succès avec le risque de ne jamais pouvoir relacher la pression et qu'un jour, il y ait cette fameuse petite goutte d'eau de trop ....

    RépondreSupprimer
  2. la propriété c'est le vol !

    RépondreSupprimer