mardi 17 avril 2018

Macron à Bruxelles ou L'Ile aux Enfants



Jupi ne touche plus Terre, le futur Roi d'Europe selon les UNE de The Economist et de Time – un solide patronnage ! – s'en est allé parler devant ses sujets à Bruxelles et pavaner à qui mieux-mieux.

L'on ne peut pas dire qu’il s en soit bien ou mal sorti, le but était de faire un numéro de Pinocchio et ce fut bien fait. Envolées mensongères sur le dossier syrien en défendant sa participation à l'opération bombardements de cibles bidons doublement illégale – vis-à-vis du droit international et vis-à-vis de la Constitution Française. Puis lyriques déclarations toutes mielleuses sur le grand projet européen pour les ultra-riches maquillé de touches pseudo socialo sociétales. De l'embaumage que certains naïfs ont applaudi.

D'autres tel ce député européen belge qui eut la bonne idée d'offrir une corde au premier de cordée autoproclamé ne se sont pas gênés de dire son fait à ce fat, pale copie de Sarkozy,  pas meme capable de maitriser ses nerfs. Observer ce débutant user de grosses ficelles a de quoi il est vrai faire sourire, tant entre ce qu’il dit et ce qu’il fait il y a un monde. Mais bon, déformation Rothschild oblige, comment dire à Pinocchio que son nez s'allonge si vite que la fée Bleue lui est d'office interdite. L'enfant-roi ayant sa Brigitte à demeure, que lui chaud.

On peut s'interroger quand même sur le niveau intellectuel – je ne parle meme pas d'éthique – du gros troupeau de ces députes gobant toutes ces arsouilleries bas-de-plafond comme des Kinder Bueno. Car quoi, il y a tant de ficelles visibles dans le discours du roitelet qu’on pourrait demander à la Pénélope de l'Odyssée – une odyssée sacrément plus belle que celle de cette sinistre Union Européenne …- de revenir nous faire un chandail avec. Qu’elle tisserait puis déferait chaque nuit.

Les plumes de ce coquelet d'Emmanuel Macron, Trudeau version vieux continent, sont un ramage que d'aucuns jugent brillant. La longue vue n'est pas donnée à tout le monde il est vrai, et en une caisse enregistreuse des intérêts bien compris des lobbys qui ont établi leur siège à Bruxelles, les mal voyants volontaires grassement payés sont légion.

Leur futur gouverneur a bien rempli sa mission, il aura ses images pour le 20 heures, les vieilles catins de C dans l'air en feront de nouvelles gorges chaudes, la UNE du prochain LE POINT est toute trouvée. La comédie des puissants et de leurs marionnettes est une version édulcorée de L'Ile aux Enfants ou Casimir déguisé en môme vient faire le show avec un petit cartable plein de crayons de couleur. En Marche les petits Zenfants !


1 commentaire:

  1. Sur la photo, Macron ressemble à Daniel Ceccaldi dans ses rôles de cave prétentieux qui nous faisaient tant rire avec Gabin derrière qui lui filait des baffes quand il la ramenait trop , avant de baisser son pantalon ...

    RépondreSupprimer