lundi 9 avril 2018

Ma page facebook et mes super ami.e.s !



Je suis extrêmement fier et satisfait de ce qu’est devenue depuis un an ma page Facebook. Riche de 5000 amis et contacts à ce jour. Je reçois quotidiennement des tas de demandes d invitations auxquelles je ne puis répondre toujours favorablement faute de place. Parfois j'ôte certains profils de la liste avec lesquels interactions il n'y a pas afin de faire entrer de nouveaux dont les messages reçus et les profils sont touchants et intéressants.

Depuis un an à de très très rares exceptions près cette page est devenue un lieu d'échanges, de partages passionnants, de traits d'humour à se pisser dessus de rire – ah l humour des COMPLOTISSES ! Je suis vraiment heureux non seulement de pouvoir m'y exprimer le plus librement du monde – jamais une seule fois censuré ou dénoncé par un troll ! Un exploit vu ce qui se passe depuis des mois ! – mais aussi d'accueillir autant de gens magnifiques, extrêmement érudits, courtois, qui entre eux échangent vraiment sans être d'accord sur tout. Comme pour ma chaine You Tube rassembler autant de gens éclairés de cœur et avec un cerveau si bien construit est un pur bonheur.

On dit dans le monde consumériste que c'est le lecteur qui choisit l auteur, soit. Mais l'auteur peut aussi choisir ses lecteurs ! Et je ne m'en suis pas privé, que d'éjecter sans sommation des êtres mal élevés, aux propos bêtes et discourtois. N'oublions pas que sur NOS pages nous sommes dans la position de gens qui reçoivent à diner et donc ne peuvent tolérer qu’à un moment un invité se mette à en insulter un autre et cracher par terre. Avec moi c'est la porte direct et ce fut fait plus d'une centaine de fois, d'ou la qualité actuelle des convives.

J'étais à Paris dans un milieu – et donc sur Facebook – globalement d'une grande médiocrité avec d'heureuses exceptions. Immatures, mal élevés, champions des ragots et des cabales, des petits crétins qui m'étaient redevables et me crachaient dessus par derriere. Je les ai tous éjectés et pour certains rossés comme ils le méritaient. Ces gens-là n'ont rien à faire chez moi, ils ne savent ni lire ni écrire, ce sont des ânes et je suis fort aise de m'être défait de cette lie. De toutes façons ils n ont jamais publié que des conneries, des selfies, des Pokémon, des trucs de mômes sous développés du bulbe faux cul par dessus le marché …

J'ai du également ôter de mes contacts certains – je pense à une en particulier – par respect. Les connaissant fort bien et les aimant je me suis dit que compte tenu de ce que je savais d'eux – d'elle surtout – ce que je choisissais de publier pouvait faire peur. Ca s'appelle se mettre à la place de l'autre. L'amour est là, le 2.0 ce n'est en rien la vie.

Voilà chers lecteurs. Je vous remercie d'être et d'être dans ce fil qui est vraiment devenu un exemple de savoir-vivre et d intelligence et de culture. Nous pouvons collectivement être fiers de nous !


2 commentaires:

  1. Bonjour christophe, effectivement ma demande n'a pu aboutir faute de place! Si votre profil devenait public, tout le monde aurait accès à votre compte et intèragir! J'admire votre choix de vie! comment domptez vous vos peurs pour vivre vos envies.dalila

    RépondreSupprimer