dimanche 22 avril 2018

Le bras armé de la future dictature européenne

2 commentaires:

  1. ça doit bien faire une dizaine d'année que je suis au courant pour k'eurogender .Tres bonne analyse de ta part.Mais l'enemi n'est pas le 1 pour cent mais ceux qui bossent pour lui..Ou tu fais bien ,ou tu fais pour de l'argent.Sans les medecins les labos sont riens.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Christophe

    Appelons conséquemment un chat un chat et la Gestapo la Gestapo.
    La geheime Staatspolizei.
    Le retour.
    On trouve sur quelques sites internet mention de cette saloperie mais on devine que les grands médias pourris n en parlent pas.


    LOUIS

    RépondreSupprimer