vendredi 13 avril 2018

Ah les entourages de ... proches ...



La plupart des gens c est-à-dire de nos proches et de notre famille ne sont guère avec nous que si nous abondons dans leur sens. Si jamais nous nous élevons et par la remettons en cause leur confort et leurs certitudes et leurs croyances, ils désertent, décoivent, trahissent parfois. Ce qui m'est arrivé bien sur quand lors de cet été 2016 depuis Athènes tout s'est éclairé. Abandons, trahisons, caballes j'ai tout eu.

Et n'ai ressenti que l envie de hausser les épaules, et comprendre finalement leur petite lucarne, un peu comme on excuse des enfants. Car quoi, cent coudées d'avance, la clairvoyance sur ce qui advient et ce qui doit etre accompli, comment leur en vouloir… Des enfants je vous dis, certains agés de plus de 75 ans. 

Les gens te demandent en général de l'aide pour mieux conserver le controle des choses, ils t'aiment pour eux, la plupart dans la réalité se montrent inaptes à remettre fondamentalement en cause leurs systèmes d'exploitation, ils ont besoin d'un job, de la certitude d'un compte en banque bien fourni, d'une position sociale et d'un entourage complaisant, pour eux la loi du nombre est comme l'assurance d'etre dans le vrai, il n'y a aucune quete de vérité intime, aucune vie spirituelle, que du matérialisme et du conformisme. Je ne juge en rien je fais le constat, et les connaissant bien je n'ai rien a déplorer, tout est tellement facile à anticiper chez eux, leur vie est toute tracée, beaucoup d'entre eux tu es à terre ils t'ignorent tu es sous le feu des projos ils reviennent, c'est ca le conformisme. Ils ne  s'expriment que quand ils ont l'illusion de dominer une situation et t'opposent le silence qund suite à leurs petites lecons à deux balles tu leur mets sous le nez, au-delà de leurs contradictions, leurs petits et gros arrangements avec la vérité.

Au fond ils n'ont aucune confiance en eux, ils sont emprunts de postures fragiles, d'ou l'indulgence. Jamais je ne les juge, je reste fidèle malgré tout, à distance et bien son mon axe. Je les connais par coeur, quand demain je reviendrai dans certaines circonstances … Bref …

Ne rien attendre des autres, ne pas dépendre de quiconque, rester reconnaissant à la vie merveilleuse qui m'apporte tant et me permet jour après jour d'accomplir ce que je fais qui est bien plus grand que moi, ne pas m'attribuer cela, c'est juste que j ai été élu parmi d'autres, c'est génial à vivre et ca grandit chaque jour davantage. La famille, les proches, tous ceux-là, les grands muets, reviendront sans meme avoir à se fatiguer. C est écrit d'avance les enfants, la stratégie et la tactique faut pas confondre .


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire