dimanche 18 mars 2018

Elections présidentielles en Fédération de Russie



Elections présidentielles ce 18 mars en Fédération de Russie, Vladimir Poutine se représente pour un 4eme mandat face à 7 autres candidats. On attend près de 100 millions d’électeurs dans les bureaux de vote, et j’ai vu que notre ami Gérard Depardieu est allé à l ambassade de Russie a Paris glisser son bulletin.

Poutine assurément va être réélu haut la main avec un score impressionnant. Qu’on aime ou pas le tsar il est un fait que sa popularité chez lui est énorme, depuis 2000 il a tant fait pour rendre aux russes leur fierté tant en interne qu’à l’international, aujourd’hui rien en ce monde ne peut se faire sans que la voix des russes compte, en dépit de toutes les saloperies et les blocus le lion se tient droit et rugit parfois. La Syrie sans lui serait un chaos aux mains des yankees, le blocus économique a conduit les russes à réinvestir la production agricole, les résultats sont là, la Fédération a transformé un inconvénient en atout, ils sont devenus de fait beaucoup moins indépendants de l’extérieur et des exportations, ce qui est bon tant sur le plan économique que social.

Je ne compte plus les succès de la diplomatie et de la politique de ce régime fort qui jamais ne s’abaisse à des manigances à la Teresa May et des baratins indignes de son pays. Non que non ayons affaire à des saints, loin de là, le régime n’est pas sans tache et a du sang sur les mains bien sur, la presse, la condition homosexuelle, encore que je me méfie des sources sur ce 2eme sujet, les ONG rapportant les infos n’étant pas neutres, donc le doute a  minima sans être aveugle, les russes sont homophobes c’est un fait, Poutine avait déclaré qu’il était contraint de faire avec, la société russe est traditionnelle et marquée par l’orthodoxie.

Un leader fort, populaire, respecté, avec un Ministre des Affaires Etrangères, Serguei Lavrov absolument remarquable d’érudition et de finesse, Dieu que ca nous manque à nous français et au delà et aux européens et aux américains. Car ce diable de Poutine dont encore une fois je ne suis en rien un fan, à coté de Macron, May, Merkel, Trudeau, Trump – encore que Trump je le mets un peu au dessus des précédents ne serait ce que pour son CV -, il n’y a pas à dire on est mal lotis. Nos dirigeants n’ont qu’un vernis culturel et fonctionnent comme des experts comptables fondés de pouvoir des oligarques. Trudeau, tu vois le gars, tu l’écoutes deux minutes et tu te crois dans Le Manège Enchanté. Pauvres canadiens !

Le futur gouverneur d’Astana, l’ancien officier du KGB, l’ami d oligarques pas nets du tout et du Pope Kyril, ex importateur de cigarettes et lui aussi ancien du KGB, évidemment que sous la table il y a bien des trucs louches. Il n’empêche, je le respecte comme dirigeant et comme incarnation d’un pays, un très grand pays, fruit de siècles d’amitié avec une France aujourd hui vassalisée par Walt Disney, et regardant l’œuvre, le travail, le legs, je me dis OK, un comme lui sur le globe et bien je n’en vois pas d’autre. Alors respect a minima et content pour mes amis russes, ils sont fiers, avec lui ils vont mieux, ils sont bien représentés, tout n’est pas parfait mais a minima et meme si leur leader leur cache des choses absolument essentielles le castelet chez eux n’est pas sans dignité.

Alors bon, on verra, 70 ou 80 %, en tout cas un score que jamais chez nous on aura, avec notre bébé Rothschild qui au 1er tour rassemble 10% pas davantage du corps électoral et les irrégularités en pagaille pour rayer ici et la des milliers d électeurs de type extrême gauche ou extrême droite. Nous les grands donneurs de leçons de type droits de l’homme et dont la police balance à l’aube des jets d’eau froide sur les SDF ! Nous dont le tout petit monarque ne supporte qu’une voix, la sienne, et accuse RT et SPUTNIK de fakes parce que chouchou ne supporte pas la critique ! Je revois ce poulbot grotesque faisant le paon à Versailles dans la Galerie des Glaces à deux mois de sa prise de fonction aux cotés d’un Poutine mi amusé mi atterré. Un nain je vous dis !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire