jeudi 27 décembre 2018

Syrie 2019 selon les Rothschild



Les Rothschild et les Rockefeller ont battu les cartes et distribué les fiches cuisine à leur gang bang concernant la poursuite des opérations – embourbées du fait des points marqués par le clan Loubavitch – sur le théâtre syrien.

Ainsi donc Trump, leur marionnette national-sioniste, feint le retrait et passe le témoin à Erdogan, cet allié derviche tourneur de circonstance selon ses propres intérêts. Lesquels passent par le règlement à son avantage du problème kurde - les nouveaux idiots utiles de BHL. Lesquels kurdes menacent l’équilibre à la fois de la Turquie souveraine chez elle et la pérennité de la Syrie dans ses actuelles frontières Donc guerre par procuration par Turquie interposée – une spécialité américaine depuis le post Vietnam.

Trump le roublard entonne que Daesch étant éliminée de Syrie il n y a plus de motif d’y rester. La bonne blague ! Que si que l’E.I. a encore des poches locales, lesquelles fournissent du pétrole pas cher aux ricains et des bénef pour les Rothschild, la marionnette travaille encore sur place entre autres, le shérif de la Maison Blanche a même la carte de leurs implantations.

Macron, lui, le fayot de la banque d’affaires, feint de se scandaliser et fait causer Le Drian. Nous on reste, bouh le méchant allié !

Pur théâtre de marionnettes !

Poutine freine leurs plans, OK pour le Grand Israël mais pas à votre rythme ! Depuis plus d’un an il a récupéré MBS dans sa manche, Monsieur NEOM du coté Loubavitch ça craint, les contrats juteux, l’occident n’aura cette fois pas tout. Sur la UNE de The Economist, Poutine tire la tronche avec ses pipeline et le panda chinois avec lui. Ca ce sont les desiderata des Rothschild, lesquels ont la main sur l’Europe et les States en gros c’est à dire qu’ils ne sont pas les maitres du monde, seulement d’un monde. Soros à demeure manipule les canaris mais en Syrie il ne peut rien faire, pas plus en Russie ou ses ONG sont persona non grata.

En Libye pareil, des cailloux dans les mocassins à glands des Rothschild, deux pouvoirs, une élection prochaine, le risque que le fils Kadhafi très populaire, l’emporte. O surprise un attentat revendiqué par l’Etat Islamique sur le Ministère des Affaires Etrangères libyen il y a peu. Ca coïncide avec les intérêts occidentaux, remettre du boxon et accuser les vilains arabes extrémistes. Pendant ce temps Israël tire sur la Syrie laquelle tire sur Israël lequel comme à son habitude pleurniche et appelle Maman ONU au secours.

MBS ça c’est LA TUILE majeure L’affaire du journaliste assassiné soit disant par les services secrets saoudiens à Istanbul n’a pas davantage pris que l’affaire Skripal. MBS continue le sale boulot au Yémen certes, et les armes US lui ont bel et bien été livrées. Mais le pétrole acheté par la Chine a abandonné le pétrodollar, très mauvais pour le business des Rothschild d’autant que Chine et Russie ont reconstitué un impressionnant stock d’or qui les met à l’abri du krach prévu par les Rothschild. Que Néom on gagnera moins que prévu. Que le cas de la Syrie bloque le jeu des sept cartes des faucons. Et que donc par effet domino ca retarde l’Iran, la carte maitresse du jeu pour la création de ce Grand Israël, celui de leur messie commun !

L’un des deux blocs– à vous de deviner lequel – maitrise bien mieux le calendrier que l’autre …



lundi 24 décembre 2018

Les Marianne sanglantes et les canaris




Tandis qu’ils défilaient partout en jaune fluo, il était au Tchad. Allez donc le chercher ! Face à un parterre de militaires il parle, se repoudre le  nez plein de C. Sur scène l’un d’eux tombe dans les pommes. Le monarque ne montre aucune émotion. En pleine montée de coke, le pépère !
Les CRS chargent ou se font charger. De faux CRS pour certains, de faux gilets jaunes pour d’autres. BFM sait mais ne pipe mot et souffle le chaud et le froid avec une Ruth Elkrief à température maximale – en somme la même que toujours. On nous sort des images tronquées prises sur les Champs de CRS qui gazent de pauvres manifestants et de l’un d’entre eux qui les braque. Avec les images manquantes reconstituées par un syndicat de police on comprend que l’on s’est fait berner. Tout est illusion, tout est manipulation.
Un journalope tweete à tout va depuis la ligne 4 du métro parisien. Quatre odieux GJ entament une quenelle, une vieille dame juive se lève et leur demande de se taire, ils l’envoient paitre sur le thème on est chez nous. Le journalope tweete mais ne filme pas, la vieille dame se contredit d’interview en interview, aucun autre témoignage que ces deux-là à une heure de pointe. Bizarre ! Castener, lui, réagit au quart de tour et nous ressort la Shoah en plein journée des revendications sociales. Ah la Shoah à toutes les sauces ! Laquelle sauce ne prend pas. La vieille dame juive s’assied sur sa plainte, trop voyant.
On – les forces de l’ordre- arrête le pauvre Eric Drouet, porte-parole auto proclamé qui a son rond de serviette sur les chaines de TV de l’oligarchie sous un prétexte bidon, le gars joue bien le jeu, met les mains sur la tête, se fait mettre au trou tous sourires, ressort deux jours plus tard avec un nouveau plan d’attaque sur fesse-de-branque, il a ciselé son PowerPoint sous les barreaux, la DGSI lui a filé une clef USB, et les gens gobent dans l’ensemble et se cotisent pour lui payer ses frais d’avocat au moyen d’une cagnotte Leetchi. On parle de gens qui tirent la langue dès le 15 du mois.
Edouard Philippe finalement reprend de la main gauche les cacahouètes concédées de la main droite mi-novembre. C’est noël, le père noël LREM est une ordure. Macron s’en fout car à cause des canaris il s’est résigne à annuler ses sports d’hiver. Salauds de gueux !, peste la poupée Chucky. Brigitte quant à elle râle d’être enfermée en son château et a déjà réservé une petite panouille dans la lucarne pour s’apitoyer sur son sort de Lady Macbeth à 440 000 euros par an. La redevance ça sert à ça aussi. Ça sera le retour de la Momie avant le réveillon du 31 !
Les cinq Marianne à la toque anglo saxonne, au corps de zombie et à la tunique rouge sont revenues lors de l’acte 6 des GJ. Une des cinq était avec une béquille. Bizarre ! Les Illuminations Illuminati des Champs Elysées rouge sang se sont fait imiter – client d’œil  malicieux – par la Tour Eiffel le samedi 22 décembre, elle aussi lançant subitement des éclairages rouge sang. La République Franc-maçonne n’en finit pas de polissonner avec les petits canaris bigleux et de leur balancer du code couleur dans la tronche en ricanant bien au chaud au fond des Loges. Connaissent rien de leur Histoire ces abrutis, on a tout effacé tout falsifié depuis le Siècle des Lumières.
La Lumière de notre grand pote commun avec le Cricrif, la Licrasseuse et les jésuites …



NEOM / le roman - Retours des 1ers lecteurs



Les critiques et avis ci-dessous ont été publiées par quelques-uns des quelques 900 premiers  lecteurs et possesseurs de NEOM – roman paru le 30/11/2018 – sur les sites babelio et thebookedition. Je les en remercie chaleureusement.C.C.H.

Si NEOM m’était contée…
Dès les premières pages Christophe Cros Houplon nous propulse, par l’intermédiaire de son héros, un ingénieur en informatique, dans une cité futuriste, NEOM, dirigée par une Intelligence Artificielle et par des robots de générations différentes.
Le décor est très vite planté. Pas le temps de reprendre notre souffle. Dans cette ville de débauches où tout, pourtant, semble parfait, où des robots paraissent plus humains que les Humains, programmés et asservis, nous sommes entraînés dans un tourbillon qui nous plonge dans des entrailles diaboliques, nauséabondes, celles du ‘ Ventre de NEOM’.
Malgré cette atmosphère pesante, inquiétante, ‘Une page d’Amour’ va s’ouvrir, s’épanouir.
Outre la poésie, la tendresse, toutes les émotions se mêlent et s’entremêlent habilement au fil du texte. Le héros va se perdre, se chercher, se trouver, être pris dans une intrigue hors du commun, jusqu’à l’apothéose finale.
NEOM n’est pas seulement un roman d’anticipation, c’est aussi une invitation à la réflexion sur le devenir de notre Humanité, sur l’Amour, la Liberté…Tous les thèmes sont abordés : philosophiques, existentiels, religieux, et tant d’autres…
Grâce à son style si particulier, ses mots simples mais choisis et percutants, la vivacité de son ton, le talent de sa plume qui peut être incisive, l’Auteur nous transporte avec brio, dans cette cité, dont on ne peut imaginer qu’elle pourrait vraiment exister…Et pourtant…
2030 n’est pas ‘demain’, 2030 c’est ‘toute à l’heure’…
Christophe Cros Houplon signe ainsi une œuvre forte, palpitante, d’un réalisme époustouflant, mais toujours d’une rare élégance.
A lire et relire sans modération !
Corinne M

Neom ... Un roman fiction puissant subtil profond. Bref intelligent. CCH nous prend par la main pour nous guider délicatement, de manière légère presque aérienne, juste en surface au début sans nous douter que nous allons plonger dans des profondeurs de plus en plus opaques d'un monde, notre monde, celui qu'on est censé connaître si bien et qui n'est plus qu'un sombre dédale où l'humain n'a plus rien d'humain, la machine n'a plus rien d'une machine, où s'affrontent des forces si puissantes et si subtilement entremêlées qu'il est impossible de déterminer où se situent le bien et le mal, où le machiavélisme est de mise car l'un ne peut vaincre sans utiliser l'autre... On remonte par moments pour quelques instants de douceur de lumière et des fois de pur ravissement, juste pour reprendre notre souffle avant de replonger dans les abysses de cet enfer paradisiaque ou de ce paradis infernal, où la nature humaine et l'I.A finissent par se fondre et se confondre, où les protagonistes plongés dans leur angoisses existentielles individuelles assurent leur survie en se recroquevillant au fin fond de leur conscience jusqu'à faire basculer leur âme dans des dimensions métaphysiques parfois basses parfois élevées où la frontière entre morts et vivants se trouve abolie et ce jusqu'à l'improbable dénouement...
Najet B

"Néom" l’apogée d'un système qui ne peut plus progresser, qui a atteint sa limite et qui va être détruit par une dimension qui le dépasse, la dimension spirituelle de l'humain, dont des générations de robots issus de l'Intelligence Artificielle, si puissants soient-ils, ne sont pas dotés....
Nous verrons comment Julian, confronté au Mal pur, trouvera une issue dans l'intention personnelle qu'il opposera aux actes qu'il sera forcé de commettre, issue qui lui permettra d’échapper au traumatisme de ce vécu....
Nous descendrons avec lui dans les bas-fonds de Néom, à la rencontre de ces croyants et mystiques prisonniers et croiserons à ses côtés les files d'humains adultes et enfants, soumis aux traitements de camps de concentration, appelés FEMA....
Nous serons immergés dans une 3ème guerre mondiale et ses conséquences et, pour relâcher la tension, serons complice d'une romance charmante entre Julian, notre héros et l’élu de son cœur...
Francoise P.

Bonjour d'AVIGNON
je me suis permis de retenir de ce roman c'est quelques messages biens écris comme savoir transcendé ses émotions qui sont la cause de notre impuissance du plein potentiel acquis en naissant cela va sans dire que nous développons inconsciemment une servitude. La peur en la clef et qu'il faut s'affranchir du possesseur du trousseau . éviter de mettre un mot sur chaque choses ce qui évite d'affronter la Culpabilité de nos actes;
L'histoire nous apprend , c'est que dans toutes dictatures les oligarques avaient pour même obsession , le contrôles des masses , ils les occupaient par du divertissement ou d'autres limitaient la connaissance , la culture , censuraient le partage en limitant l'expression individuelle et ceci est un schéma qui se répète sans cesse "Ouroboros" .éveillons nous , lâchons nos chaînes et nos boulets; “Le nouvel ordre mondial / Armageddon" est une illusion.
Ils veulent que nous concentrions toute notre attention et notre énergie sur des possibilités négatives pour ralentir nos vibrations et nous amener à manifester notre propre prison. Nous ne pouvons pas être forcés contre notre volonté, et c'est pourquoi ils travaillent dans le système pour gagner notre conviction en utilisant la tromperie, pour nous amener à consentir à leur version de la réalité. Ce livre restera à mes côté comme le manuel de l'éveillé. Depuis 1991(24 ans) ou je m’étais aventuré dans un livre : Le Monde de Sophie quel parcours que de bonnes et belles personnes qui comme toi m'ont élevé puis éveillé. Génialissime tous les blacks programmes qui depuis 1945 nous tourmentent sont traités sur le fond d'une belle histoire d’amour, ce roman synthétise ce que chacun et chacune cherchent, cette lumière tant prisée .Puis cette fin avec le retour du Messie, Chapeau l'artiste, respect.... NEOM est un des TOP roman que j'ai pu lire, un grand merci L'artiste pour ce nectar sociétal d'anticipation et plein de bonnes vibes pour tes prochains projets...
Regis B

Bonjour, j'ai acheté le livre NEOM en pdf hier après-midi et je l'ai dévoré.
Voici mon retour:

C'est un texte qui est très clairement inspiré.
D'une grande lucidité sur le fonctionnement des loges maçonniques-lucifériennes. Et comment est mis en place le plan du NOM depuis déjà bien longtemps. Il apporte une vision éclairée de la situation mondiale actuelle et ces conséquences.
Un livre qui "malheureusement" pourrais devenir prophétique si la masse critique le l'humanité ne s'éveil pas rapidement.
Une très belle histoire d'amour, de transformation intérieure et de sagesse.

En résumé, un livre GÉNIAL que je recommande à tout le monde.
Il risque de faire très mal a certaines personnes encore "endormies" mais c'est un mal nécessaire.

Un grand MERCI à toi Christophe Cros Houplon et à tes anges pour ce chef d’œuvre.
Ezequiel O.

Je suis en train de finir NEOM, c'est ENORME ! une synthèse glauque de notre avenir.
quand a l'IA et au transhumanisme( robot organique comme dans FORTRESS) cela avance avec le :Phage M13
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phage_M13
usage : https://www.anguillesousroche.com/technologie/les-scientifiques-du-mit-viennent-dutiliser-un-virus-biologique-pour-creer-des-ordinateurs-plus-rapides/
La réalité dépasse la fiction !

Je l'ai fini, je pense le relire d'ici qq temps, ton livre est une clef, Julian c'est toi...
Le MEKTOUB traduit par «C'était écrit», servant à exprimer ou à résumer le fatalisme musulman, je préfère aide toi le ciel t'aideras.
Stephane C




mercredi 12 décembre 2018

Attentat Apéro bretzel à Strasbourg



Le lendemain du discours de 13 minutes – le chiffre, un hasard – de Macaron, avec les 4 Etoiles du drapeau européen sur fond de nuit bleue plus 2 qui se reflètent dans la fenêtre derrière lui – ca fait donc 6 comme les 6 Etoiles du tarot The Hermit de The Economist de ses amis les Rothschild, 11 décembre. Fin du pacte de Marrakech à 20 heures. 11, chiffre clef et nombre premier, 11 septembre 2001 et tant d’autres – HOP à 20 h à Strasbourg un tireur fou sorti de nulle part …

En fait non. Un fiché S que les CRS avaient le matin visité à la maison – cambriolage – et qui – pas de bol était de sortie. A 11 heures précises – 11 ! – BFM Licracra Cricrif nous sort un bandeau Attentat à Strasbourg … 9 heures avant. Fortiches ! Et la Préfecture du coin fait de même sur son site à 11h49  et BFM montre ca à ses gentils téléspectateurs qui n’y voient pour beaucoup rien de suspect.

Donc le gars TIRE à 20 heures, fait 10 blessés et 4 morts et illico on te sort son nom, sa carte vitale, sa carte de sport et la taille de ses panards à la téloche !
Colombo minute version poi poi Hollywood !

On comprend le sourire figé et les menaces directes aux français de Macaron la veille dans le poste. On tue la Nation France avec la signature du Pacte de l’ONU à ma gauche, on sacrifie quelques alsaciens à ma droite, le tout à la même heure.
Parfait tempo.

25% des gens savent que complot il y a et connaissent les coupables. Dans les cités ce 25% devient 97% voire 99%. Eux qu’on accuse de tout connaissent la combine des sionistes et de leurs pourris d’alliés. Eux dans les tours, les gilets jaunes ils les portent depuis 30 ans, alors l’avant-garde en guise de cervelle c’est Garges -les-Gonnesse et pas Neuilly Auteuil Passy.

C’est pas un attentat, juste un fait divers et une manipulation. De nos jours un tueur qui tire sur la foule en ville c’est banal, chaque jour des centaines de mort sur les routes et la TV n’en parle pas. Sauf que ça sert à desservir les canaris et à faire des arêtes pour interdire les manifs avec lesquels les français excédés se torcheront avec. Ce qui justifiera une sacrée castagne de Castener et ses Terminator, milices étrangères incluses pour Canaris 5 puis Canaris 6.

Donc apéro bretzel en  Alsace avant la grosse sauce du 22 sur les Champs. Soupe rouge de canaris, The Hermit encore. Sortez couverts ce soir la vers 18h50 ! Six snipers sur les toits en haut des Champs je parie ! Et 6 passeports de méchants maghrébins radicalisés laissés gentiment sur place comme d’habitude !

Sur ce, joyeux noël des Rothschild !



mardi 27 novembre 2018

Macron et la transition nécrologique


De retour d’un weekend end au vert, notre bienheureux et bien aimé Président des Gueux de France s’en est allé faire comme de coutume une petite causerie dans le poste, entre les Gilets 2 et les Gilets 3. Un numéro à la Gérard Majax dont il a le secret ou l’on répond à une question qu’on n’a pas posé histoire de cacher ce dont on ne parle pas parce que pas de mon rang. Les fins de mois, Macron, il connait pas. Save the Planet et The facture d’électricité, ça je veux. Donc transition intestinale, pardon, écologique, un beau sujet de type mention à l’ENA, un sujet pour avoir un prix à l’ONU, bref on reprend de la hauteur avec ces rase bitumes en gilets canari.

Donc notre bien aimé monarque s’en va nous faire baisser la note d’EDF. On lui parlait avant tout il me semble de prix de l’essence. Son premier ministre nous a distribué des miettes, et retient le reste, les fameuses taxes, il n y a qu’à voir le prix du plein au Luxembourg – pas un pays rempli de pauvres – pour se rendre compte de l’entourloupe.

Donc la facture d’électricité et tout ce qui va avec. Donc on pourrait sur le sujet évoquer les Linky et le cout exorbitant qu’Enedis impose unilatéralement à ses clients, aux ondes toxiques de ces compteurs imposés de force, du bond de la facture. Non, Manu ne trouve pas que cela en soi soit un sujet car la encore lui ne paie pas sa propre électricité, c’est nous français qui payons pour lui, sa dame, ses amis et ses festoyeries. Il est pas au jus, payer une facture, Manu, ben non faut pas pousser Brigitte dans les orties !

Donc nous dit le Président des Oligarchies, on dépend trop des chinois et des coréens pour l’électricité. Ben tiens, ce sont ses amis les grands groupes qui ont délocalisé là-bas, vu le cout horaire d’un salarié, une excellente affaire pour les actionnaires ! Bref, passons … Macron veut nous faire croire qu’on – ses potes- va recréer de l’emploi industriel en France, qu’il va fermer en 2020 Fessenheim – Hollande nous l’a déjà fait, ce coup de Fessenheim. Il nous assure que la voiture électrique tant vantée par sa maman Ségolène n’est pas polluante du tout, que nenni, la production d’électricité ce n’est évidemment pas polluant du tout.
Tout à l’envers avec ce Pinocchio des beaux quartiers !

Il nous suggère, ce petit rigolo, de nous déplacer MOINS et en transports en commun car c’est bon pour la planète Et donne lui-même l’exemple en utilisant à tire-larigot un jet hyper polluant pour faire vingt bornes.

« La transition ne doit pas se faire à importe quel prix », a affirmé Macron, avant de poursuivre : « Je ne veux pas que s'installe une France à deux vitesses ». Et a ainsi affirmé – ça ne coute rien de le dire -que la fiscalité sur les carburants allait s'adapter aux fluctuations des prix.

Le coup de la France à deux vitesses fallait le faire il l’a faite, le spécialiste de la marche arrière des acquis sociaux et de l’accélération des taxes et impôts ! Et de nous annoncer une étude pour dans trois mois – encore un comité Théodule inutile qui coute un bras et occupera de vieux élus et des copains de Drahi. Et de dire je veux ceci je veux cela en faisant comme si un politique y compris un président de la république ça avait encore de nos jours une once de pouvoir.

Bref, l’éolien, l’hydrocarbure, il nous a sorti la totale. Puis – ou avant – est revenu sur les canaris. Qu’il comprend – ben tiens – tout en ayant ricané à chaque image de charges de CRS et à chaque gueule de gueux cassée. Castaner a eu droit le weekend dernier à un énorme bisou. D’ailleurs Manu l’entourloupe, quand il parle de violences, il omet – le petit coquin – de parler de celles des forces de l’ordre payées par les impôts de ceux sur qui on cogne.


On ne nous a pas changé Pinocchio, la langue Macron, basée sur l’inversion, le langage bisounours et les mensonges à la sauce Rothschild, on connait par cœur. Il a omis de parler de l’Intelligence Artificielle, des bébés GPA, de la puce RFID, de ces drôles de trucs dans le ciel avec des métaux dedans, des vaccins de Bill Gates, de la 5G … Bref, de la transition nécrologique ! 


lundi 26 novembre 2018

Nouvelle attaque chimique en Syrie



Une attaque chimique à Alep à l’heure précise ou samedi 24 novembre finissait la pleine lune. Au moins cent victimes. Deux mois que les russes nous avaient prévenu, un nouveau coup occidental, CIA et consorts, casques blancs et djihadistes. Pour faire une fois encore porter le chapeau à Assad et donc faire reprendre la guerre en Syrie sous un prétexte fallacieux.

Aussitôt fait les russes ont riposté et fait détruire la source du gazage, le nid de ces soit disant rebelles. L’OTAN a envoyé des navires dans la mer de Crimée et une seconde fois les russes ont immédiatement répliqué. Silence exceptionnel des chancelleries occidentales qu’on entend à tort et à travers et en concert d’habitude. Poutine ne plaisante plus, l’ours russe s’est réveillé et par deux fois a cogné. Les pétochards occidentaux rentrent à la niche. Sachant qu’également en Ukraine ca barde et que là aussi …

Il y a peu l’OTAN a fait ses plus gros essais militaires et ce fut une cascade d’accidents dignes d’un Tex Avery. Les russes leur emboitèrent le pas, les chinois les avaient précédés, et les deux le firent avec professionnalisme.

La Syrie bloque le plan occidental. Le bloc sino russe tient à son calendrier et à un partage équitable du gâteau. C’est le prix et le motif du soutien de Poutine à Assad,  rien d’un geste de générosité, le russe sert ses intérêts et à un moment lâchera son allié. On ne sait guère qui tient qui, entre Poutine et la branche russe des Loubavitch, qui est la marionnette de qui, contrairement aux Rothschild et aux Rockefeller – et leurs UNE de The Economist et de Time qui dévoilent les batteries au grand jour -, à l’est on se fait discrets et on cache intelligemment ses cartes. Les russes et les chinois sont les meilleurs stratèges du monde, et ce depuis toujours.




samedi 24 novembre 2018

Salsa du démon à Paris



Une carte, The Hermit, l’ermite, une carte de tarot, sur la couverture de The Economist année 21017 des Rothschild. Dessus, des petits personnages en jaune et en foule entre des flots qui se referment sur eux. En hauteur un ermite en rouge sang qui tient la lampe, la lumière de Lucifer. Qui les manipule donc et les envoie directement à la mort.

La carte de tarot suivante est d’ailleurs … The death …

24 novembre, pleine lune, nuit de sacrifices pour les adeptes de Lucifer, également fin du Shabbat et en pleine opération commerciale du Black Friday.

Champ de Mars, Mars, Dieu de la Guerre que nos 1% ont déclaré à tous les autres, ces mêmes 1% nous confirme cette UNE de The Economist qui ont bel et bien créé ces gilets jaunes afin de créer une révolte réprimée par le sang.

Etrangement les Champs Elysées sont pour la première fois de nuit éclairés non en blanc mais en … rouge. En rouge sang.

Un hasard Balthazar …

Les signes sont là et fort nombreux mais les gens n’y voient goutte. Les blackblocks, ces miliciens de l’état qu’on nous fait passer pour des citoyens excités d’extrême quelque chose sont déjà à faire de la casse sur les Champs devant des CRS qui comme le 1er mai dernier les laissent faire sur ordre. Mais par contre chargent les gilets jaunes. On marche donc littéralement à l’envers.

Attentat sous faux drapeau possible ce jour, je dirais a la tombée de la nuit, qui collerait admirablement avec la UNE des Rothschild, éteindrait immédiatement le soulèvement populaire au profit d’une commémoration nationale. Macron a déjà réservé une allocution mardi prochain, certainement pas un hasard. Il a déjà peaufiné le sujet pour justement changer de sujet, la transition écologique, un immense baratin à la Pinocchio.

C’est en tout cas en ce samedi 24 novembre la salsa du démon à Paris …



lundi 19 novembre 2018

Affaire Carlos Ghosn. Bizarre, bizarre ...





Etrange cette affaire Carlos Ghosn ! Un grand patron d’une multinationale qui saute, c’est rare de chez rare ! En plus pour fraude fiscale – tous font de l’optimisation et donc de la fraude – ET pour détournements de fonds au titre de ses besoins personnels – en clair il utilisait Nissan pour lui, ce que tous font aussi.

Les japonais seraient-ils plus honnêtes que chez nous, je n’y crois guère, là-bas les implications entre les yakuzas et les grands firmes … Donc que reproche-t-on à ce – entre guillemets – big boss ultra bien payé – bien trop – pour le faire soudain sauter comme un pion. Ça sent la manipulation.

Ça m’évoque l’affaire DSK. Alors à la tête du FMI, DSK s’était opposé à des manipulations financières de la FED et donc aux plus grandes fortunes outre atlantique. Tu joues à Icare, lui répondirent ses commanditaires et payeurs, et ils lui balancèrent Madame Diallo au Sofitel – pas du tout le genre de femme qu’affectionnait l’ami DSK. La dame perdit tous ses procès, DSK fut écarté et du FMI et de l’Elysée, l’oligarchie en coulisses avait la carte Hollande, passé par un séminaire Young Leaders. La remplaçante, Madame Lagarde, de DSK fut o combien plus docile, au point d’y être encore sept ans plus tard. 

DSK, lui, tomba à Valenciennes.

Donc Ghosn est arrêté et Nissan s’apprête à le démettre du jour au lendemain de ses fonctions. Etrange, très étrange. Le motif ne tient pas la route on l’a vu Donc quoi – à quoi ou à qui s’opposait-il en interne, on pourrait explorer cette piste. Car Ghosn n’est pas particulièrement souple, et tel DSK a-t-il voulu faire céder ses propres actionnaires. Suivez l’argent, le capital, entre quelles mains le capital de Nissan, je veux dire, dans quelles familles est-il prioritairement. Que veulent ces familles. Qu’aurait pu leur opposer celui qui s’est cru Icare et donc patron alors qu’il n’est qu’un salarié.

Mystère à éclaircir …


jeudi 15 novembre 2018

Manu la nouvelle Joséphine Ange Gardien


Notre bien aimé Président de la République s’en est allé voguer sur un porte manteau naval, histoire d’arrêter de planer dans les hauteurs des sondages, et prendre tout le recul nécessaire à l’exercice de sa jupiterrienne fonction.

Porte-avion de son nom Charles de Gaulle, le héros de la Libération, ça se pose comme référence suprême pour la suprêmement sacrée personne qui est à la tête de l’état et exerce comme chacun sait son magistère indépendamment des puissances d’argent qui l’ont mis là où il est.

Ne touchant terre sur les flots, Emmanuel Macron, donnant une interview à la chaine du temps de cerveau plus que disponible, en soldes, a évidemment déroulé un argumentaire hors sol. Ce qui se comprend étant donné sa position géographique. Sa langue et sa prose, on peut presque à l’écouter le croire, semblent provenir d’une autre galaxie, tant l’écart entre le dit et le réel est sidéral autant que sidérant. Notre poupée Rothschild a une façon toute cartoonesque de repeindre en rose printemps les murs gris et nous faire rentrer dans un parc Disney sans avoir à payer le ticket d’entrée. Avec lui tout s’arrange, tout est simple, tout est blanc ou noir. Il y a les bons, lui et les siens et les méchants, les autres, la vilaine Madame Le Pen par exemple, ainsi que les affreux Waffen SS qui frappent aux portes de l’Europe et menacent de faire pénétrer l’Etoile Noire dans cette Union Européenne si adorable avec nous autres les peuples d’Europe.

Donald Trump, celui qui l’avait humilié, bah, c’est un allié, il a le droit et moi aussi, embrassons-nous Folleville. Moi je suis pour le bien, Save the Planet thats me, King à l’ONU de l’Ecologie, j’ai eu le prix, et puis je suis contre la pauvreté, cf mon speech à New York, pour le multilatéralisme, pour la préservation des écosystèmes, pour la lutte contre le  réchauffement climatique, contre les fascistes barbares, pour l’accord iranien, contre la guerre etc. Je suis un MINION en fait, voyez. Minion Macron, le produit phare qui de son corps fait rempart contre la montée terrifiante des affreux populismes.

Il nous la joue bien, sa comptine pour enfants sages. Il nous a même soufflé à l’oreille, oh le coquin, de ne pas nous faire manipuler par l’opération soit disant qui lui fait peur des terribles Gilets Jaunes que tous ses copains des médias nous vendent à coup de publicités et de plateaux ouverts depuis une semaine. Pinocchio nous dit, regarde, regarde le nez de la dame et du monsieur s’allongent, regarde-moi ça les menteurs de métier, et aie confiance en moi, moi je dis toujours la vérité – si je mens - , je suis Manu Minion !

En même temps on est sur la chaine de Joséphine Ange Gardien, ne soyons pas trop exigeants, le président est exactement dans le ton de la grille des programmes de ce canal pour intellectuels en période de recherche avant publication de thèses. Son western archi binaire plait, c’est pas fatigant, pas dur à comprendre, on peut même couper le son et se concentrer sur le sourire pepsodent, c’est pas agressif, il parle doucement, gentiment, un bon gendre bien propre sur lui avec une chemise parfaitement repassée et un costume impeccable.


Il est pas mal quand même, le Manu, hein Roger. Un peu maigrichon, sa femme doit mal le nourrir mais … avec quatre ou cinq kilos des plus, j’en ferais bien mon …