samedi 30 septembre 2017

Plumes et reptiliens


Savez-vous (avez-vous su) ce qu’est se lever le matin sourire aux lèvres, gouter à chaque instant au jour qui déroule son fil, glisser sur les quelques difficultés d’un pas léger et vous laisser guider l’âme légère jusqu’au coucher du soleil pour vous endormir contente ? C’est ce que je vis depuis un an, c’est ce que je vécus autrefois, et vous tous forcement, lorsque nous étions enfants.

Cette disposition d’âme faisant de moi une plume capable d’appréhender chaque chose de la même façon, c’est à dire  sans tension aucune, sans agressivité, sans ressentir l’agressivité de l’autre parce qu elle est sienne et ne me concerne point, celle-ci est donc bien création personnelle de l’expérience née d un total lâcher prise. Le guidon n est enfin plus entre mes mains mais entre les siennes et il fait ce qu’il faut en son temps. Chaque instant est aussi plein à ras bord et chaque minute délicieuse. Je ne sens que le bien en le bon et délaisse ce qui déçoit aussi aisément qu’on quitte un manteau.

L’état d’âme et création tout comme nos angoisses, maladies et cancers, mais aussi fruit de l’environnement et de sa capacité à le mettre en cause et à distance. Car nous ne sommes point tous dupes oh non de ce qui se trame, et ceux qui nous manipulent doivent savoir qu’il n’est point possible que leurs manigances et plans, pour brillants et stratèges qu’ils soient, aveuglent tout le monde. Non nous ne sommes pas tous du bétail, oui chaque créature de Dieu peut s’affranchir et devenir même pour vous qui nous tracez avec vos puces INTEL totalement déroutante.


A un moment la petite armée silencieuse que vous faites pister saura communiquer autrement, c’est à dire par ici et pas comme ça, sans technique, sans recours à la technologie. La télépathie existe, des êtres fort éloignés mais proches peuvent, j’en ai fait l’expérience pas qu’une fois, entrer en contact. C’est ce qu’on peut voit lorsque deux personnes appelées à jouer dans la vie de l’autre un rôle crucial ressentent, cette forme d’évidence, on dit quelques phrases et déjà le sentiment de se connaitre depuis longtemps. Ceci est du ressort spirituel, une dimension inconnue de nos reptiliens se prétendant dieux et qui demeurent froids et limités par les cages de leurs  raisonnements aussi brillants que prévisibles pour une archi minorité d’entre nous. Ils ont signé un pacte ou d’entrée de jeu le vaincu (eux) est connu mais persévèrent, eux les jouets du Malin. Nous avons fait l’inverse, nous déposons les armes et appréhendons le présent et l’avenir avec confiance et légèreté, sans faire de plan, vu qu’on connait la fin …


vendredi 29 septembre 2017

Brigitte Macron : du savoir-vivre, messieurs-dames, trop demander ?


Macron, je ne vous la fais pas. Mais sa femme … Est-ce utile ces sarcasmes misogynes à n’en plus finir, cette vulgarité, cet étalage public d’irrespect et de mauvaises éducations auquel tout un bon peuple certes sur les nerfs s’adonne ? En quoi est-ce que cela grandit ? Et surtout, mais qu’a-t-elle bien fait pour mériter ça ? L a-t-on entendue parler politique, tenir des propos discourtois, se montrer tel un paon dans nos lucarnes à tout bout de champ ? A-t-elle quelque politique ambition ? Et que savons-nous vraiment de ses idées ? Rien.
Attaquer les personnes, non. Qualifier des comportements, dénoncer des politiques, manifester ca d’accord, c’est le jeu. Mais ayons au moins le savoir-vivre minimum pour respecter les personnes, surtout si elles n’ont pas de rôle aux manettes et se taisent, ce qui est le cas de Brigitte Macron.
Alors oui, ses robes, ses tenues, le décolleté truc, franchement, à tant gloser et ricaner sur ces futilités vous vous mettez au niveau de Gala. J’ai lu quelque part que Macron était dans la vie un homme introverti faisant peu part de ses émotions, contrairement à son épouse qui elle semble être une bonne vivante, ce que je sens en effet en regardant d’un œil distrait les photos et films officiels. J’ai également lu que son talon d’Achille à lui c’était les railleries au sujet de son épouse. Qu’on ne compte pas sur moi pour me mêler à cette meute j’ai horreur de ça, j’ai eu une éducation impeccable et je ne confonds pas tout, je n’ai rien d’un barbare de quelque couleur que ce soit, ni racaille ni voyou col blanc.
Pour moi le combat n’est pas politique mais bien au-dessus, la politique c’est une discipline subalterne et totalement truquée, j’ai toujours dans mon job œuvré (collabore dans le cadre de contrats sans être rattaché donc dépendant de …) pour les boss et fui les seconds couteaux, pas toutes les manettes donc pas intéressant, pas assez pour moi, de toute façon tout est déjà écrit d’avance alors tous ces théâtres d’ombres je m’en lasse vite, zéro rebondissement, du sitcom et du jeu de rôles et de dupes, chiant.
Je vous le dis tout de go, leur vie privée ne m’intéresse pas, ce n’est pas le champ d’observation et encore moins d’attaque que je choisis, il y a tant à dire sur le essentiel que perdre encre et salive la dessus ne parait stupide et parfois indigne. Donc respect aux individus quels qu’ils soient, je puis parler avec mon ennemi, aller souper chez lui, dire mes désaccords et même plaisanter avec lui autour d’une bonne table avant de reprendre ma route.
Lui, le numéro 8, je perçois aussi les qualités de l’homme, évidemment, qui n’en a pas : de la fraicheur, de la vivacité d’esprit, de l’humour, un cote assez fluide dans les échanges, de l’élégance évidemment dans son monde, et puis un regard qui passe du froid au quelque peu candide parfois. Le mec pas fini, entre post ado en homme à costard qui marche vite avec la veste sur l’épaule. Et puis (je me reconnais à cet âge précis qui est le sien) un vertigineux besoin de séduire qui est comme une limite car jamais il ne peut lâcher prise. Avec moi toutes ses manip échoueraient les unes après les autres, mais vu le tempérament je me garderais bien de l’attaquer frontalement, je titillerais histoire de poser la différence de maturité et de ne pas le laisser dérouler un numéro que je vois arriver avec vingt minutes d’avance (si je n’ai pas interviewé mille Macron dans ma carrière…). Je lui ferais le coup après l’avoir laissé faire son numéro au début que je faisais à ces postulants Financial Controller et lui dirais : bien, Manu tu as réussi brillamment la 1ere phase de l’échange qui est celle de la séduction, maintenant passons en mode authenticité. Je le regarderais avec un sourire discret sans un mot et laisserais le truc venir… Possible qu’il n’en sorte rien, allez savoir, les surprises parfois …
Le mépris est l’arme des faibles, l’empathie et la compréhension des êtres une martingale. Tout être n’est jamais blanc ou noir, chacun avons deux anges sur deux épaules, et nous ne sommes pas juges, au mieux spectateurs ou acteurs d’un jeu en forme de trompe l’œil. Perdons cette sale habitude de dénigrer, de ricaner, encore plus d’injurier. La politique menée par Monsieur, pour laquelle il est un Fondé de pouvoir et rien de plus OUI, attaquons-la, désossons-la, allons dénicher le sens des choses sous les plates formules, et ôter le vernis à 26 000 euros sous le masque de celui que malicieusement je qualifie de Jupiparterre ou de Poulbot 1er, ou encore de Rote Child. Il n y a dans ces rosses traits d’humour vachard aucun irrespect, je n’aime pas l’irrespect, la mauvaise éducation, la beauf attitude, le coté franchouillard qui crache sur un poste de tv allumé en permanence. Si le couple vous énerve au point de perdre nerfs et savoir vivre alors allez faire un tour dehors.
Si vous voulez qu’on parle individus c’est à dire les personnes Macron (parce que ce sont avant tout des personnes faut-il rappeler cette évidence), de leurs prénoms Brigitte et Emmanuel alors je dirais ceci. Je ne les connais pas. Comme recruteur à haut niveau de cadres je reconnais en lui uj financier de haut de bilan c’est- à dire un technicien - de haut vol mais seulement un technicien -froid comme la lame, maitrisant le verbe mais sujet à des emportements car à l’intérieur pas complètement adulte, il faut aller dans son sens, ne pas le contredire sinon il explose, voilà ce que je vois. Quant à elle une femme posée, qui tient son homme, maitrise sa vie et qui sait se tenir et qui s’assume et qui tient face aux moqueries avec une forme de détachement qui m’est sympathique. Quant au couple eh bien ma foi il faut être aveugle pour ne pas voir qu’entre eux il y a de l’amour, un respect de lui envers elle, une envie de protection et d’apprentissage d elle vis-à-vis de lui. Ce qui ma foi me va et en même temps ne m’intéresse guère et les regarde eux.
Il va de notre honneur que de savoir respecter nos adversaires y compris si eux ne nous respectent pas ou donnent clairement par leurs propos ce sentiment, ce qui est clairement son cas a lui et jamais à elle. Etre ordurier ou mal élevé, mettre ses pieds sur la table, beugler, invectiver, bref faire preuve de violence avec les mots c’est participer à ce qu’on dénonce, et c’est se mettre au niveau de la division – c’est à dire exactement là ou l’Elite et ses serviteurs a envie de nous mettre.  Souvenons-nous de cette pauvre Marine Le Pen comme elle fut nulle à force d’agressivité (aucune maitrise de soi, argumentation absente, attaques permanentes infantiles : jamais elle ne fut aussi mauvaise, à croire qu’elle le fit exprès), par opposition on lui trouva des qualités qu’il n’avait peut-être pas à ce point comme on le voit depuis son intronisation.
Alors redevenons civilisés, et avec le sourire comme Nadine de Rothschild (eh oui je l’ai placée - parce qu’elle était fort drôle la Baronne, moi elle m’a toujours éclaté avec ses aphorismes et ses gloussements et ce petit œil qui frise et cette voix qui montait haut dans les aigus) : reprenons tous les manuels de savoir-vivre de notre chère Baronne.

Avant de lâcher nos pavés … entourés d’un mouchoir en dentelle cela va de soi.


Lettre d Aldous Huxley à George Orwell


Voici ci-dessous la reproduction stricte d’une lettre de l’auteur du Meilleur des Mondes Aldous Huxley à celui de 1984 George Orwell. Ces deux grands auteurs d’anticipation ont indéniablement marqué le genre, et leurs œuvres, prophétiques, leur ont tout naturellement survécu.
Il est intéressant, que dis-je, salutaire pour quiconque veut décrypter notre époque à la lumière des artistes, d’étudier en parallèle à la lecture des grands auteurs de notre passé littéraire, la biographie non pas officielle mais cachée de ceux-ci. La lettre reproduite indique ce me semble clairement l’esprit des deux grands romanciers, c’est à dire leur idéologie comme leurs valeurs.
On peut légitimement s’interroger sur leur capacité d’invention quant au contenu de leurs œuvres respectives quand on sait que tous deux furent Frères Maçons du 33eme degré et que le contenu même des deux chefs d’œuvre ne fait qu’illustrer brillamment un Plan écrit par d’autres et le traduire en fiction.
Ce qui n’ôte évidemment rien aux qualités littéraires des deux romans.
Je précise que je n’ai absolument rien contre ce qu’on nomme les maçons de quartier, les petits grades.
Bonne découverte.

Cher M. Orwell,
C’était fort aimable à vous que de demander à vos éditeurs de m’envoyer un exemplaire de votre livre. Il est arrivé alors que j’étais plongé dans un travail nécessitant beaucoup de lectures et de recherches ; et, puisque mes problèmes de vues m’obligent à limiter mes lectures, j’ai dû attendre un long moment avant de pouvoir entamer 1984.
Je suis en parfait accord avec ce que les critiques ont écrit à son sujet, je n’ai donc pas besoin de vous dire, une fois de plus, à quel point votre livre est excellent et profondément important. Puis-je en revanche vous parler du sujet de votre livre : l’ultime révolution ? Les premiers signes d’une philosophie de l’ultime révolution (une révolution qui transcende l’économie et la politique, et dont le but est la soumission totale, psychologique et physique de l’individu), apparaissent chez le Marquis de Sade, qui se considérait comme le continuateur, l’héritier de Robespierre et de Babeuf. La philosophie de la minorité dirigeante de 1984 est un sadisme qui a été mené au-delà de sa conclusion logique en dépassant la notion de sexualité et en la niant. Quant à savoir si cette politique de  « la botte piétinant le visage de l’homme » pourrait fonctionner indéfiniment dans la réalité, cela semble peu probable. De mon point de vue, l’oligarchie régnante trouvera des moyens moins difficiles et moins coûteux de gouverner et satisfaire sa soif de pouvoir, et ces moyens ressembleront à ceux décrits dans Le Meilleur des Mondes. J’ai récemment eu l’occasion de m’intéresser à l’histoire du magnétisme animal et de l’hypnose et j’ai été extrêmement choqué par la façon dont le monde, depuis cent cinquante ans, a refusé de prendre sérieusement connaissance des découvertes de Mesmer, Esdaile, et des autres. D’une part en raison d’un matérialisme dominant et de l’autre en raison de la respectabilité qui prévalait alors, les philosophes et les savants du XIXe siècle étaient peu enclins à enquêter sur les faits les plus bizarres de la psychologie pour des hommes pragmatiques, comme des politiciens, des soldats et des policiers, afin de les utiliser dans le domaine de la gouvernance. Grâce à l’ignorance volontaire de nos pères, l’arrivée de l’ultime révolution a été retardée de cinq ou six générations. Un autre de ces heureux hasards a été l’incapacité de Freud à hypnotiser avec succès et, en conséquence, son dénigrement de l’hypnose. Cela a retardé l’application généralisée de l’hypnose en psychiatrie pendant au moins 40 ans. Cependant, la psychanalyse est aujourd’hui associée à l’hypnose, et l’utilisation de cette pratique a été facilitée et indéfiniment étendue via l’utilisation de barbituriques qui provoquent un état hypnoïde et influençable même chez les sujets les plus récalcitrants.
D’ici à la prochaine génération, je pense que les leaders mondiaux découvriront que le conditionnement des enfants et que l’hypnose sous narcotiques sont plus efficaces, en tant qu’instruments de gouvernance, que les matraques et les prisons, et que la soif de pouvoir peut être tout aussi bien satisfaite en suggérant au peuple d’aimer sa servitude plutôt qu’en le frappant et en le flagellant pour qu’il obéisse. En d’autres mots, je sens que le cauchemar de 1984 est destiné à moduler le cauchemar d’un monde ressemblant plus à ce que j’ai imaginé dans Le meilleur des mondes. Ce changement sera amené comme le résultat d’un besoin grandissant d’efficacité. Parallèlement, bien sûr, il y aura peut-être une guerre atomique et biologique à grande échelle et, dans ce cas, nous aurons à vivre d’autres cauchemars d’un genre nouveau et à peine imaginable.
Merci encore pour le livre,
Bien à vous,

Aldous Huxley


jeudi 28 septembre 2017

Perfide Albion


Penser que les USA contrôlent et dominent l’Angleterre et que celle-ci serait son caniche est ne rien comprendre à l’Histoire. C’est évidemment l’inverse. C’est la couronne des Windsor (cf. la photo) qui domine tout le monde anglo saxon ainsi que toute la Haute Finance. Historiquement la France (qui l’appelait à juste titre LA PERFIDE ALBION) n’a jamais eu qu’un seul véritable ennemi. L’Allemagne en 14/18 puis 39/45 fut financée par les anglo saxons, par l’Elite. De Gaulle se méfiait comme de la peste de Churchill et Roosevelt. Inviter la Reine aux commémorations en Normandie a donc quelque chose de plus que cocasse, reptilien. Elle a du bien rire, Elizabeth…



Posez-vous la question suivante. Les bombardements du Royaume Uni par les avions nazis : combien de fois les propriétés du Royaume ont-elles été touchées ? Combien de têtes couronnées mortes ? Lors des bombardements de l’Allemagne par les américains, combien d’usines US touchées ?


Pas complique de deviner qui sera le Grand Monarque avec ça, on a le choix entre DEUX. Dont la maman, au courant et qui voulait parler, n’est plus depuis fort longtemps …


Chateaubriant - Histoire falsifiée et Etat des lieux


« Le 14 juillet, prise de la Bastille. J’assistai, comme spectateur, à cet assaut contre quelques invalides et un timide gouverneur : si l’on eût tenu les portes fermées, jamais le peuple ne fût entré dans la forteresse. Je vis tirer deux ou trois coups de canon, non par les invalides, mais par des gardes-françaises, déjà montés sur les tours. De Launay, arraché de sa cachette, après avoir subi mille outrages, est assommé sur les marches de l’Hôtel de Ville ; le prévôt des marchands, Flesselles, a la tête cassée d’un coup de pistolet ; c’est ce spectacle que des béats sans cœur trouvaient si beau. Au milieu de ces meurtres, on se livrait à des orgies, comme dans les troubles de Rome, sous Othon et Vitellius. On promenait dans des fiacres les vainqueurs de la Bastille, ivrognes heureux, déclarés conquérants au cabaret ; des prostituées et des sans-culottes commençaient à régner, et leur faisaient escorte. Les passants se découvraient avec le respect de la peur, devant ces héros, dont quelques-uns moururent de fatigue au milieu de leur triomphe. Les clefs de la Bastille se multiplièrent ; on en envoya à tous les niais d’importance dans les quatre parties du monde. Que de fois j’ai manqué ma fortune ! Si moi, spectateur, je me fusse inscrit sur le registre des vainqueurs, j’aurais une pension aujourd’hui. »
 François René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, 1848. 


Donc on en déduira d’après l’immense auteur témoin de cette non prise de la Bastille que dès l’origine l’Histoire de la Révolution Française fut une immense falsification.

Prise de la Bastille il n y eut point vu cette comique reddition.

Chercher l’argent c’est à dire qui finança ce soulèvement pseudo populaire aide à comprendre l’arnaque de cette fausse libération d’un joug (il est vrai que Louis XVI était un despote nous le savons tous) pour basculer dans des années sanglantes : la terreur de 1794, mais aussi les odieux crimes contre le Roi, La Reine, le Clergé, les aristocrates, tout un ancien régime coupable d’être seulement au-dessus mais nullement responsables des pandémies ou famines et que le bon peuple aimait et respectait.

La déclaration des Droits de l’Homme fut bien entendu un gigantesque trompe l’œil, jamais sa devise se fut respectée bien au contraire. Les cinq républiques furent toutes consacrées à nourrir le sommet contre le peuple.

Avec Macron, 3eme dépeceur de la Nation, le plus dur des trois, pas un drapeau français le soir de son intronisation mais celui de l’UE sur fond de pyramide Illuminati, c’est clair. Cet homme froid hait les français et ricane de leurs malheurs, toutes ses lois vont contre le peuple, et il donne tout a ceux qui ont beaucoup trop.

Enfant roi sadique et pervers venant après un avocat d’affaires véreux, cocaïnomane et colérique, puis un Bébé Attali faussement gentil et sachant comme personne (Cf. attentats) mimer la souffrance. Sans dents : bien entendu qu’il l’a dit !


Histoire falsifiée et français sans mémoire ayant abandonné vos racines chrétiennes, ça va être dur pour vous le réveil … Je prie pour vous et pour mon pays en voie d’extinction. Merci à la Perfide Albion, notre ennemi historique, et à son pantin US.

LES POSSEDES - Dostoïevski avait tout dit.


Le génial Fédor Dostoïevski, mon écrivain préféré, écrivit LES POSSEDES en 1871/72 soient 45 ans avant la Révolution Russe financée par qui on sait. Et parle de notre époque, celle qui se déroule sous nos yeux. Génie visionnaire et génie tout court que cet auteur les pieds dans la glaise mais la tête dans les étoiles.

«La première chose. Il y a deux catégories : ceux qui se tuent soit par chagrin, soit par dépit, soit les fous, ou n'importe... Ceux-là c'est subitement. Ceux-là pensent peu à la souffrance mais le font subitement. Et ceux qui le font par raison, ceux-là pensent beaucoup. - Mais est-ce qu'il y en a qui le font par raison ? Énormément. S'il n'y avait pas le préjugé, il y en aurait davantage ; énormément ; tous.

« Je vais vous faire rire : la première chose qui agit énormément c'est l'uniforme (...) Puis la force suivante, c'est bien entendu, la sentimentalité. Vous savez chez nous, le socialisme se répand principalement par sentimentalité (...) et enfin la force principale - le ciment qui lie tout - c'est la honte de son opinion personnelle. 

« De son côté, chacun des groupes actifs, faisant des prosélytes et s'étendant à l'infini par des ramifications latérales, a pour tâche par une propagande systématique de dénonciation, de saper le prestige des autorités locales, de provoquer dans la population le doute, de faire naître le cynisme et le scandale, l'incroyance absolue en toute chose, la soif d'un sort meilleur et enfin même s'il le faut, se servant de l'incendie comme d'un moyen populaire par excellence, de plonger le pays au moment prescrit dans le désespoir.

« La vie est souffrance, la vie est peur, et l'homme est malheureux. Aujourd’hui tout est souffrance et peur. Aujourd’hui l’homme aime la vie parce qu'il aime la souffrance et la peur. Et c’est ainsi que cela a été fait. La vie se donne aujourd'hui au prix de la souffrance et de la peur, et toute la duperie est là.

« Tous sont malheureux parce que tous ont peur d'affirmer leur liberté. Si l'homme jusqu'à présent a été si malheureux et si pauvre, c'est parce qu'il n'osait pas se montrer libre dans la plus haute acception du mot, et qu'il se contentait d'une insubordination d'écolier.

« Il m'a toujours semblé que vous me conduiriez un jour dans un endroit habité par une monstrueuse araignée de la taille d'un homme, et que nous passerions toute notre vie à regarder l'araignée en tremblant de peur. Et que c'est à cela que se réduirait notre amour.

« La charité pervertit et celui qui la fait et celui qui la reçoit, et de surcroît elle n'atteint pas son but parce qu'elle ne fait qu'augmenter la mendicité.
Mon ami, la vérité vraie est toujours invraisemblable, le savez-vous ? Pour rendre la vérité plus vraisemblable, il faut absolument y mêler du mensonge

« Il y a des choses [...] dont non seulement on ne peut pas parler intelligemment, mais dont il n'est même pas intelligent de commencer à parler.

« Lorsque L'Homme tout entier aura atteint le bonheur, il n'y aura plus de temps qu’il sera inutile». Une idée très juste
- Ou donc le cachera-t-on ?
- On ne le cachera nulle part. Le temps n'est pas un objet. Il s'éteindra dans la raison.


« Il ne s'est jamais encore vu que tous les peuples ou plusieurs entre eux aient un dieu commun, mais toujours chacun a eu le sien propre. C'est le signe de la destruction pour les nations lorsque leurs dieux deviennent communs. Lorsque leurs dieux deviennent communs, les dieux et la foi en eux meurent en même temps que les peuples eux-mêmes. plus un peuple est fort plus son dieu est particulier .Jamais encore il n'y eut de peuple sans religion, « c'est-à-dire sans la notion du BIEN et du MAL » et ses propres bien et mal. Lorsque de nombreux peuples commencent d'avoir des notions communes du bien et de mal, alors ils s'éteignent.



mercredi 27 septembre 2017

Désobéissance et bonheur


Désobéissance OUI

Quand le monde est fou, que ses élites sont archi toxiques, que ses règles et lois et justices sont mafieuses, désobéir et penser à soi est plus que nécessaire.

Je pense avoir tout fait. Ne plus payer ni impôt ni cotisations ni taxes (vu que tout est truqué, je raque pas pour les ultra riches), me barrer loin au soleil, ne garder que 12 kilos, devenir nomade, dormir à la belle Etoile, écrire et publier chaque jour, alerter mes contemporains … jusqu’à un seuil au-delà duquel finito. Envoyer paitre toutes les institutions et autorités, ne plus travailler ou presque mais créer et partager et donner mes créations, reprendre par la ruse la totalité des faux frais bancaires à ma pute de banque, être sorti a 95/100 du fric et de la nécessite d’en avoir et de devoir dépendre de gens qui t en donnent contre du taf et de ceux qui te vendent des trucs en essayant de grappiller. Lâcher la bride des parents qui a 75 piges se mettent à deconner à plein tube tous les deux. Ne me sentir redevable de rien envers ceux qui ne donnent rien et prennent. Déchirer ma carte d’électeur vu que c’est totalement truqué. Quitter l’Eglise Catholique vu Francesco et consorts pour embraser le christianisme.

Voilà je suis durablement heureux, serein, et pas à pas j’essaie d’avancer en sagesse, et je ris énormément chaque jour sans jamais une pensée négative.





Anticipation ou fiction ? Le Jour d'après

21/10 Krach BOOM


Donc mes chéris je reprends le rebus de nos amis Golfeurs Reptiliens de la Haute Finance, nos amis bienfaiteurs les Rothschild.
Si vous débarquez faut d’abord avoir lu et si possible compris les trois  billets ci-dessous, c’est comme dans un sitcom leur truc avec plein d’énigmes on avance pas à pas.



Donc la saignée du 21/10 on va zoomer.

Alors nos Grands Humanistes de la Banque vont faire KRACH BOOM à leur manière c’est à dire … reptilienne. Voyez, le truc c’est de pas créer l’affolement et de prendre le risque d’une révolution internationale, alors faut la jouer… discret.

Pour ça quoi de mieux que détourner l’attention sur autre chose voire d’autres choses sur le seul registre qui marche chez le bétail à savoir le registre de l’émotion.
Et tant qu’à faire vu qu’on parle bien de SAIGNEE eh bien du SANG.
BEAUCOUP de sang.

Retour à la couv de The Economist, les trois balles … NYC, Miami (plutôt que DC, quoique DC ca explique Trump = dead)) et Rio comme dans les films catastrophes du Gentil Hollywood …



Et des trucs en Europe, ça pourrait être Paris vu qu’on a le Gentil Macron qui Trône comme Jupiter au Centre de la couverture.

Alors vu que c’est Macron le Centre du Monde eh bien je fais un truc à Paris ou en France le 21 (un samedi) à …minuit.

Et j’ai regardé ya pas mal de trucs cette nuit-là à Paris, dont un truc avec plein de potes et d’amis et que, vu le monde dans lequel ils évoluent aucun ou presque n’entendra cette alerte du cœur…

Pourquoi minuit, ben c’est l’heure de Satan mes chéris ! Et Satan le Gentil c’est la Lumière de nos Amis Rothschild et c’est aussi le copaingue de ce Farceur de Behachelle.

Et de beaucoup d’autres, la vieille Madonne, la Mère Clinton amatrice de pizzas et de pates, le Bon Francesco qui se prend une accusation d’hérésie dans la tronche (ouh la la pas net le gentil Pope quand on fouille sa vie), le Gentil Barack (lui aussi les pizzas, et puis il a fait BOOM donc il est dans le coup, et je parie qu’ après Trump=dead on aura Barack 3), la Gentille Elizabeth et son Gentil petit fils (les deux en fait) qui lui aussi fait BOOM comme Barack etc.
(Sont trop nombreux).

Donc minuit Paris BOOM/BLOOD et équivalent fuseau horaire NYC/Miami/Rio BOOM/Merci Eclair CEREM (c’est pour ça que la boss du CREM a assisté pour la 1ere fois à Bilderberg last season) : yapu, gros tsunami, rayées de la carte.
L’horreur absolue !

Et puis aussi un tsunami sur le RU, vive les montagnes écossaises et irlandaises, là-haut c’est sans danger à coup sûr.

Juste une hypothèse ce qui précède bien sûr, je suis sûr de rien mais ça fonctionne bien, en tout cas si je me mets dans la peau froide de ces sensuels serpents c’est super bien pensé et surtout pile poil avec les énigmes de la couverture.

Parce que méga drame = on ne parle que de ça tout partout pendant des lustres et pendant ce temps HOP vos économies direction Singapour ni vu ni cul nu.
Le truc évidemment c’est que vous qui lisez ça vous vous dites le Croupion il débloque je retourne à Friends et à lefigaro.fr.

Mes chéris une petite confidence. Le Bataclan j’avais prévu, je n’étais pas loin et j’ai super bien vécu ça entouré de gens affolés. J’avais VU et COMPRIS la UNE de The Economist.

Deuxio petite piqure de rappel, les subprimes, je veux pas dire mais tout était sur la table avant via les lanceurs d’alerte et vous avez subi et moi NON.

Alors si vous voulez continuer à subir et perdre vos amis et vos économies c est votre affaire, moi je n’ai pas un sou et je suis à l’abri.

Le truc c’est que les gens quand tu les préviens du danger ils font la posture Petit Chaperon Rouge. Meuh non ça ne cadre pas avec mon système de croyance et puis ça fait flipper ton truc. Des adultes hyper diplômes avec des carrières de dingue et qui répliquent ça à l’émotion sans utiliser un seul instant leur cerveau, c’est dingue le confort et la paresse intellectuelle et le fait de gober la presse des 9 milliardaires depuis 4 décennies et penser que ces copains-là qui vendent des armes et vivent de centaines de milliers de MORTS font en sorte d’organiser le pluralisme des idées et vous élèvent intellectuellement.



Des marchands de mort honnêtes avec une presse OBJECTIVE … La blague
Ça tient pas deux secondes l’analyse, Libé et Le Figaro sont en fait d’accord sur l’essentiel vu à qui ils appartiennent mais Monsieur Je sais Tout lui il voit pas.

Monsieur Je Sais Tout a gobé : le 11/9, le Bataclan, Assad qui gaze, Maduro = dictateur, le Bataclan et Charlie, Daesch SA indépendante, Kadhafi dictateur, Saddam dictateur, Obama = gentil, Clinton = gentille. Plein d’autres trucs encore
Et il a détourné son regard du Pizzagate donc du trafic mondial d’enfants via la Fondation Clinton afin de les livrer à des pédo criminels satanistes qui les violent puis les tuent. Ça c’est FAKE qu’il dit ! Donc ça continue grâce à vous, qui ne dit mot consent !

L’horreur qu’on veut surtout pas voir à l’âge adulte alors qu’on a des enfants ! BECAUSE confort et système de croyance et décervelage et pensée magique et certitudes.

Pendant ce temps ce Monsieur Je Sais Tout glosait sur les costards à Fillon et votait Macron…

DONC (logique quand on est en guerre) il va morfler, désolé pour lui et pour eux. Vraiment désolé mais ya que comme ça qu’on apprend et qu’on peut ouvrir les yeux. Reconnaitre qu’on s’est trompé grandit et réveille.

Perso j’ai fait philo et lettres, pas une discipline technique comme gestion ou marketing ou psycho, et puis j’ai la foi et j’ai fait du chamanisme. Les bons logiciels désolé mais c’est les miens les gars, pas les vôtres, dans vos écoles on vous a désappris à penser, vous êtes rentrés dans un CADRE (Excel ou Freud = kif kif) tandis qu’au même âge j’apprenais énormément des plus grands philosophes (Socrate c’est autre chose que Jung !) et des meilleurs auteurs : avec eux j’apprenais à penser c’est à dire construire un raisonnement, douter, remettre en cause l’acquis, tenir les certitudes à distance, comparer des systèmes culturels et de pensées et de croyances, thèse/antithèse/synthèse.



Ceci explique cela. Je dis pas ça pour craner, juste pour vous aider à réfléchir, tout en sachant que pour beaucoup ben même ça, cette logique rationnelle ben NON l’ego ne veut pas.

Tant pis j’aurai essayé.

J’en ai prévenu un paquet de retirer leurs économies, à part un PAS UN MERCI pas un accusé réception : que dalle.

Logique. Je veux dire : je m’y attendais … Vous êtes si prévisibles les amis les bourgeois…



Les gens raisonnables sont déraisonnables et mal élevés quand on touche au cœur : c’est fou mais c’est humain.

Me semble logique que la plupart d’entre eux vont de facto morfler et j’en suis désolé sincèrement – j’aurai fait mon devoir et sur la durée. Vous êtes libres parait-il…

Les chéris dites-vous ceci, je n’écris pas ce genre de trucs pour vous effrayer bien au contraire, c’est ce monde et où il va (et je le sais !) qui l’est. Et aussi votre aveuglement, c’est super lourd à porter parfois, je pense à vous et je prie pour que rien ne vous arrive et qu’à temps … Bref ya que Dieu qui est le seul à savoir (les Gentils Banquiers c’est LUI qui tire les ficelles aussi sauf qu’eux pensent que NON - tout comme vous), il fera bien les choses évidemment.

Admirez à minima la constance de l’effort !

Je sais aussi que la vie a un secret et que dans celui-ci il y a la nécessité de drames et d’épreuves (j’ai connu mon lot) pour enfin être capable d’ouvrir les yeux et de se mettre à son niveau réel. Les drames révèlent la vérité des êtres comme des caractères.





Pour pas mal (presque tous tous en fait, le gros du troupeau) va falloir la jouer modeste et se remettre à l’endroit. Dire non pas pardon (ca surement pas) mais MERCI. La politesse 1er chapitre ! Et puis réapprendre à DONNER.

Parce qu’avoir du fric et un bel appart ben c’est rien.

Et parce qu’après je DONNERAI à ceux-là seulement.






lundi 25 septembre 2017

Je suis Chretien !


Histoire d’être CLAIR
Je suis CHRETIEN. Je suis d’une civilisation CHRETIENNE. 
Je n’appartiens à aucune RELIGION.
A mes yeux toutes sont fausses. Le haut (le sommet) de chacune : beurk. 
Toutes les religions ont eu/ont encore une histoire sanglante.
Toutes les religions ont des prêtres, imams ou rabbins et des fidèles sensationnels et des pourris. Je ne fais aucune généralisation. 
Ce qui compte c’est la foi pas le tralala, un musulman ou juif droit et respectueux des commandements aura sa place au paradis et un catholique fervent mais malhonnête filera droit en enfer. Le rattachement religieux ou le respect d’un dogme, tout ça est hors contexte, il n y a aucun peuple élu, en rien la femme n’est sous l’homme, et oui deux personnes du même sexe peuvent s’aimer d’amour, si c’est d’amour OUI.
La Foi est l’inverse de la religion
La Foi libère, la religion asservit.
On peut se dire non croyant (parce que contre les religions) et bien entendu l’être dans tous ses actes. C’EST UNE EVIDENCE.
L’athéisme EST une religion, le matérialisme EST une religion, le laïcisme EST une religion. Enfermantes toutes trois, elles entrainent vers le bas et sont facteurs de divisions et de rejets.
Je ne reconnais qu’un seul Prophète, Christ.
Je n’ai pas besoin de rentrer dans une église pour parler à Dieu. C’est direct et ça se situe en plein cœur.
Je suis estomaque de voir à quel point de nos jours alors que notre civilisation est chrétienne (nous venons de la, ce sont nos racines), que nous sommes censés être tolérants et ouverts et que le christianisme (pas le catholicisme !) est amour et rien que ça DIRE SA FOI choque, exaspère certains et conduit à des railleries voire davantage.
C’est pour moi le marqueur d’une civilisation décadente et sur sa fin. Toute vouée au veau d’or, à l’ego, a l’argent, au sexe, au futile, bref au rien.


Marqueurs temporels ou les rebus reptiliens


Donc – certains le savent – nos chers banquiers (je parle du haut du panier) sont de grands fans de numérologie, et tels des reptiles facétieux adorent glisser sous nos yeux tous les signes de ce qui va advenir de leur fait avec pas mal d’avance. Ces rébus on les trouve notamment (cf. article ci-dessous) sur les UNE de The Economist, la feuille de chou de nos amis bienfaiteurs les Rothschild.


(Mais oui les adorateurs de Satan ca n existe pas !)


Nous savons, certains d’entre nous, que trois chiffres ont été très souvent agités par les mêmes, c’est en partie expliqué ci-dessous. Le 239, le 229 et le 632. On les trouve, le 239 surtout, dans énormément de films made in Hollywood, de séries, clips etc… Jusqu’à l obsessionnel.


239 pour 23 septembre (2017)
229 comme le plutonium 229
Et 632 …
Il y a une 4e combinaison à retenir c’est 2110.

Alors décryptons-le rebus.

229, la bombe c’est une directive européenne qui permet aux banques en cas de krach ou crainte de krach de garder et de ponctionner vos économies. Je vous le donne en mille elle fut votée le …22 septembre 2017.


Une bombe ce truc, dont ni Monsieur FI et Madame FN n’ont causé, eux les députés européens grands pourfendeurs soi-disant de l’UE, trop occupés à traiter Manu de nazi et à préparer sa manif pour l’un et de se séparer d avec Florian pour l’autre. Pauvres militants et adhérents FI/FN, je parie que les deux ont leur pognon à l’ abri …Faut JAMAIS avoir confiance dans des politiciens, surtout si l’un est haut franc maçon 33eme grade (et s en vante dans son dernier livre – je vous conseille de chercher ce qu’on découvre quand on passe le 30eme grade …) et l’autre héritière d’une fortune vivant dans la banlieue huppée de Paris et avocate de métier à la base. Ceci dit en passant…

Reprenons. Le 23/9 (date clef pour les chrétiens mais pas que) = marqueur temporel, date de la fécondation.

Première saignée le 21 octobre soient 28 jours plus tard, les dames sont au courant. Je parierais sur un mini krach préparatoire ou on vous interdit de retirer plus de tant – en même temps dans TOUS les pays européens.

Et en ajoutant (merci François Lenglet de retour de la dernière conférence Bilderberg) que c’est provisoire, du genre trois mois (grosse campagne médiatique pour vous endormir) …

Sauf que ça va être renouvelé deux fois 3 mois si je sais bien compter vu qu’il faut arriver jusqu’ au … 23 juin.

Eh oui, 632 c est à l’envers (petits malins) 23/6 …2018. Soient très exactement 9 mois après la fécondation ! CQFD.

Et la à votre avis … Voila, le BOOM du Windsor il est LA.

Je donne la parole à un expert et vous comprendrez tout sans moi.


Ben voilà, la BOMBE du Prince Windsor et d Obama ce n’était pas le nucléaire (le nucléaire ça se sert en soupe de champignons à la fin quand l’Empire veut gagner cf Hiroshima) mais un énorme faux krach véritable holdup up de toutes vos économies. Vu que le système financier actuel repose, vous le savez j’espère sinon je peux rein pour vous, sur du vide et sur une immense arnaque faite à vos dépends.

Et, je dis ça au hasard les chéris, souvenez-vous des sub-primes comment ça a pris tout le monde par surprise. Mais maintenant si vous préférez écouter Monsieur Lenglet et continuer à penser que les banquiers sont gentils, pas de soucis.

Voyez comme je suis sympa, j’ai 0.18 euros sur mon compte, moi, je suis pauvre comme Job mais pas con (plotiste) – en tout cas je pense.

Petits suppléments pour amateurs.

1/La UNE de The Economist spécial 2015 avec la date des attentats du Bataclan donnée avec 11 mois d’avance



2/ Madame Lagarde, la gentille avocate d’affaires patronne du FMI nous fait un cours de numérologie et lâche au passage une date …


A part ça on est censés être des complotistes ben voyons…
Cf. dico les chéris, le complotiste OURDIT le complot, nous on dénonce, alors avant les réflexes de Pavlov on respecte les définitions du Larousse.

Amusez-vous bien.

samedi 23 septembre 2017

50 ans de cinema SF : Star Wars ou le Retour du Messie


En 1977 – j’avais douze ans et le découvris émerveillé- sortit le 1er volet de ce qui allait devenir la saga la plus populaire de SF au Monde, La guerre des Etoiles. Signée George Lucas, ami intime de Steven Spielberg, ami de Coppola, Cimino, Scorcese et De Palma, un type assez discret, introverti et solitaire, qui avait déjà signé deux films, le 1er THX1138 sur le trans-humanisme, et le second : une comédie musicale endiablée sur les sixties, American graffiti.

Cette Guerre des Etoiles, après la fusée JAWS de Spielberg en 1973, fut le 2e blockbuster de l’histoire du cinéma, ou comment atteindre des recettes record en un temps hyper court et pousser les gens à faire la queue 24 h pour être parmi les tous premiers spectateurs. Plus qu’un phénomène, presque une religion à l’échelle de la planète sur plusieurs générations.

On sortait à peine de l’ère des réalisateurs auteurs tous puissants et cette Guerre des Etoiles augura véritablement la fin de ce Nouvel Hollywood pour précipiter le retour en fanfare de l’industrie toute puissante des majors et des studios.

Le gag est que cette superproduction extrêmement distrayante est une parabole éclairante sur le monde et est d’essence spirituelle et humaniste. Le veau d’or hollywoodien naquit donc sur l’œuvre immense d’un créateur croyant ayant décelé les secrets des sociétés secrètes ici représentées par l’Etoile Noire, l’Empereur et Dark Vador. Luttant contre les Jedi c’est à dire nous humains éclairés et en fuite.

Le fond de Star Wars, la lutte jusqu’à Armageddon du bien et du mal fut prise par la majorité de ses millions de spectateurs comme on prend un jeu vidéo. Gloses à fond et marchandisation sur fond d’incompréhensions totale et du message et de l’intention.

Car Lucas sait, avec d’autres, Lynch, Kubrick, Inñaritu bien sûr, et ce depuis le début. Ce n’est pas un hasard s’il a en 2011 vendu à un prix très inférieur ses avoirs et sa société Lucas Films aux vilains de chez Disney et également autorisé la sequel sans son accord (on parle de l’œuvre de sa vie et il sous-vend TOUT y compris sa signature, juste pour être en paix après avoir fait son devoir d’artiste 25 ans de suite) pour se réfugier lui et les siens en terre de Nouvelle Zélande.


Cet artiste de premier plan sait bien que construire un bunker est imbécile, la Force est en Lui, il est un Jedi et pas n’importe lequel, Yoda bien sur c est lui, Yoda/Lucas, et il nous éclaire en faisant parler à l’envers ce personnage, pour nous suggérer que le monde tel que nous le voyons est aux mains de l’Etoile Noire et donc que tout est … inversé.

Tout le cinéma SF et anticipation, tous les grands films que nous avons vus et revus, TOUS sont des paraboles destinées à nous ouvrir les yeux. Mais nous, enfants rois d’un monde Disney ou se distraire est devenu le but et ou les adultes rigolent a Marvel et Pixar, eh bien nous sommes devenus sourds et aveugles.

Regardez dans le 6e volet, le dernier de la 2e saga, ce Parlement, c’est exactement notre Démocratie, DemoNcratie devrais-je dire. En guise de parlement une simple caisse enregistreuse ou règne un et un seul, appelons le par son nom, AnteChristus, la Bête, le Mal absolu, l’Ombre, Le Grand Courbe, le Grand Monarque, Satan, les noms pleuvent… Ce Parlement sombre c’est l’ONU, l’UE, le FMI et tout le reste, le monde des puissants. La pyramide des HFM et des Illuminati.


Et toutes ces Etoiles qui appartiennent à l’Empire, qui sinon ses satellites soumis qui TOUS œuvrent pour le mal, aucune planète sinon les Jedis en embuscade qui se terrent pour ensuite assaillir.

Et Luke (Lukas …) eh bien c est … Le retour du … Le retour du Messie bien entendu ! Et les Jedis les soldats de Jésus ben oui, lesquels attendent son RETOUR ! Ben voilà mes chéris vous qui êtes pas croyants eh bien vous avez trippé a un immense film chrétien sans rien y comprendre. Ce qui veut dire que sans religion (ouf, la religion c’est le contraire de la Foi véritable, ça appartient à l’Etoile Noire) VOUS êtes chrétiens vu que vous êtes jedis ou avec les jedis. 

Génial le père Lucas !

Et Dark Vador c’est le fils déchu devenu mauvais exactement comme Satan ange déchu. Le corrupteur…


Et les couleurs du sabre, je vous fais pas de dessin, le vert, le rouge …

Et les Ewoks hein à votre avis, Lucas vous tend un miroir, c’est vous mes chéris, les bisounours qui faites mumuse dans votre parc à jouets grande foret (voter, sortir, consommer, manif et partis alors que tout est faux et que vous etes la cible) tandis que rode le plus grand des dangers…