samedi 5 août 2017

Les moulins à vent de Don Quichotte


Se limiter intellectuellement au champ rationnel et au mythe de la Raison pure et toute puissance est sur le plan intellectuel justement une hérésie ou une absurdité, justement soulignée par de très nombreux grands scientifiques, docteurs en médecine, savants, historiens etc… Les hommes de foi d’un haut niveau intellectuel intègrent le champ rationnel dans leurs approches et leurs pratiques, et tels les hémisphères gauche et droit, parlent avec les scientifiques et s’ouvrent à ce qu’ils méconnaissent avec humilité. 

C’est de cette union et de ces partages de savoirs comme de regard que tous s’enrichissent et enrichissent la connaissance. Occident et Inde, combien de sages personnes et de professionnels de chez nous s’en vont la bas en quête d’une part essentielle de savoir.
L’attitude je sais tout-tout s’explique par 1+1 égale 2 sont comme le cancer de nos sociétés. Cette paresse intellectuelle de celui qui se dit à lui-même, je n’ai plus rien à apprendre et j’ai tout compris est le signe du vieillissement et de l’endormissement. 

Non tu ne sais pas tout, tu as encore et c’est tant mieux beaucoup à découvrir et à apprendre, des autres notamment, alors réveille-toi, réveille ton cerveau assoupi et vas en quête de savoir, remets en cause comme l’enseigne Socrate ce que tu as su et cru, et ose. Montre toi aussi curieux que l’enfant que tu étais autrefois, redeviens jeune, quitte tes certitudes bricolées, remets toi en marche et en danger, laisse le confort à d’autres. Sois humble, redeviens ouvert, cesse de commenter encore et toujours, de ferrailler, de discutailler, agis. 

Ta façon de vouloir toujours tout contrôler, avoir raison sur l’autre, sur celui qui te dérange parce qu’il ne pense pas comme toi et ose l’exprimer et le revendique sans jamais aucune autre intention que celle de partager, cette façon-là, cette geôle te conduit à polémiquer et a revendiquer des combats inintéressants de toi contre la Terre entière. Mais Hombre, on n’est pas en guerre vois-tu mais ensemble. Range ton pistolet à eau, la guerre est dans ta tête et pas dans la réalité. Tu veux avoir raison, pas de problème je te rends les armes et je m’en vais flâner et échanger ailleurs qu’avec toi qui te bats contre des moulins à vent, tel Don Quichotte.


C’est weekend end, il faut beau sans doute chez toi, sors, va dans ton jardin ou dans un parc avec un bon livre, et pose toi sous l’arbre, laisse ton esprit planer. Entends le bruissement des feuilles dans les Arbres de l’été. C’est beau, doux, vivant. Ni ton cellulaire ni ton écran plat ni ton PC portable ne pourra jamais t offrir ça. 

Repos camarade. Respire et profite.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire