vendredi 18 août 2017

Attentats - Le dessous des cartes


Tous les barcelonais, tous les espagnols et avec eux tous les peuples des pays d’Europe ont du se réveiller attristés avec la gueule de bois. Cette horreur une fois encore, à Las Ramblas, cette avenue si belle, dans cette merveilleuse ville balnéaire ou il fait si bon vivre…

Mes pensées aux familles et amis des disparus.

Je sais que nous sommes le lendemain, les cercueils n’ont pas été encore refermés et vos télévisions et journaux sur jouent une fois encore le registre émotionnel. En vous cachant comme toujours l’essentiel, avec leurs spécialistes de rien-du-tout qui disent tous la même chose en boucle sur toutes les chaines vu que c’est à cela qu’ils servent.. Vous le savez pour beaucoup, vous savez à qui ils appartiennent ces meRdias.

Je pose une question toute simple.

Avez-vous depuis le déclenchement de ces horreurs vu UN SEUL attentat visant les ULTRA RICHES.

Pourtant si on écoute bien les djihadistes, leur ennemi supposé numéro un c est bien eux. Ceux qui font les guerres au Moyen Orient et palpent à fond et pillent les ressources naturelles et sont censées leur faire une guerre implacable.

Pourtant étrangement ils ne sont jamais visés. Ce sont les peuples c’est à dire vous et moi les victimes.

Etrange ne trouvez-vous pas… C’est étrange, on dirait qui ils le font exprès. Alors qu’entre nous un camion dans le XVIe qui fonce sur des gosses qui sortent de classe ben c est pas plus complique a réaliser que ce qu’on a vu hier à Barcelone.

Or cela ne se produit jamais. Les méchants marchands d’armes et les banquiers aux nez crochus – cette expression que je condamne est leursont indemnes à tous les coups. Et quand on vise un supermarché juif c’est dans un quartier populaire.

Nous savons – certains d’entre nous – qui a créé de toute pièce ce truc, Daesch et ses filiales. Ce fut en 1980. Ce fut l’œuvre conjuguée des gentils saoudiens, de la gentille CIA et des gentils patrons d’Israël. Ces gars-là ont recruté, formé, armé et placé sur le terrain afghan des mercenaires sanguinaires pour foutre en l’air l’URSS et ça a marché admirablement.

Nos grands amis yankees depuis la tarte dans la gueule du Vietnam sont devenus les spécialistes des guerres par procuration – cf. Naomi Klein, la Stratégie du choc -, ils tirent les ficelles sans se mouiller puis débarquent piller les ressources des pays en miettes. L’Iraq, la Libye, la Syrie le Yémen, bientôt le Venezuela. Fortiches les gars…

On nous fait croire au 11 septembre, et à  partir de la – cf. article ci-dessous- on a tous communié dans la parfaire illusion d’optique que sont les faux attentas, dont bien entendu celui du Bataclan – article ci-dessous également.


Les djihadistes sont les marionnettes des puissants et ils les utilisent contre vous et moi. Une fois le forfait accompli et la marionnette élyséenne repoudrée pour le simulacre, c’est leur métier, HOP, ta liberté  contre ta sécurité. Et qu’on fait passer des tas de lois contre les manifestations et consorts. Sauf que dans les chiffres mêmes du Ministère Intérieur français, 95 interpellations sans juge sur 100 concernent autre chose que des mecs mouillés dans des attentats à venir. Le gros du bétail c’est des régionalistes comme les basques par exemple.

Futé hein.

Bon, certains attentats je veux bien, les mecs isolés, les cas peut être comme celui d’hier Je remarque que Las Ramblas ca tombe à pic pour le gouvernement espagnol à propos des libertés, lesquelles sont encore supérieures à celles des français.

Nous sommes dans la Matrice les cocos, et les marionnettistes et leurs pantins médiatiques salaries font de vous ce qu’ils veulent avec cinquante coups d’avance. Et vu les vies dures qui sont les vôtres ainsi que votre besoin légitime de confort vous êtes peu nombreux à être informés aux bonnes sources. ILS font tous pour vous en détourner et puis, j’en parle d’expérience, ça prend un temps fou, de décrypter le scenario.

Et celui-ci – quand on a pigé l’essentiel – est funeste.

Je ne souhaite en rien vous faire peur simplement, moi qui suis à l’abri en Amérique du Sud, vous adresser avec toutes mes affections ce conseil plus qu’éclairé et hautement bienveillant. Commencez doucement, gentiment, à penser à l’idée à terme de faire vos valises et vous barrer des capitales et des banlieues et des grandes villes. Songez à ces projets que vos vies mouvementées d adultes vous ont empêché de vivre et prenez l’occasion de les remettre en tête de gondole pour ensuite les vivre. Car ce qui va se passer après…

Pour info, le nombre de départs de familles fortunées françaises pour de très lointaines destinations – je parle de familles parisiennes depuis des générations – est en pleine explosion depuis 2016.


Voilà, je m’en tiendrai là pour ce jour. Belle et bonne journée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire