samedi 15 juillet 2017

Sir Yes Sir !


Des fois (souvent en fait) je file à la maison de celui de Tout En Haut. A chaque fois y’a personne, que Lui et moi. On cause. Je Lui cause à voix haute, lui parle de vous, de moi, de ce monde, de mes espoirs et de mes appréhensions.

Lui, Il répond quand Il veut (normal, c’est Lui le Chef). Parfois Il ricane, parfois Il éructe, parfois Il console, parfois Il éclaire. Et toujours Il ordonne. Pas question de dire non ou de faire la sourde oreille, c’est pas du genre à plaisanter le Tout Puissant. Si tu prends ce qu’Il te donne pour toi Il te flanque une fessée, allez hop sacripant, t’arrêtes de te la peter sinon Je t’en recolle une.
- Sir Yes Sir !
- Allez zou, rouquinou, tu me ponds ce billet fissa et tu publies. Et tant pis si à travers toi ils se moquent de Moa.

Putain ça rigole pas avec Lui. Il est chic vraiment avec moi, il me fait la totale. Visions, causeries, inspirations en tous genres, ange gardien, des tas de petits angelots autour qui guident mes pas ou m’empêchent de tomber. Plein de boulot (ah ben merci hein) et du bonheur et de l’amour plein le cœur à le faire craquer. Bon sinon il me fait passer pour un doux illuminé tout bon à être lapidé en place publique par un paquet d’entre vous, bande de mécréants. Sympa le cadeau.

Putain mais c’est po vrai ? Alors non seulement il taille 3 costards minute la Micron, qu’il nous bassine avec ses théories du complot, qu’il nous saoule avec Russia Today, Poutine, Assad, la puce machin chouette et les 11 vaccins pour les mômes, mais EN PLUS il s’étale à fond avec son Putain de Dieu et son Jésus par ci par là.
Mais puisque j’vous dis qu’c’est lui les amis ! Soyez indulgents, c’est pas facile, j’chuis comme vous, un petit truc avec deux bras deux jambes dans son coin qui fait ce qu’on a programmé pour lui !


Allez rompez. Et soyez bénis (oui oui).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire