mercredi 10 mai 2017

Brutus ou le Calice jusqu'à la Lie


Il l’aura donc assassiné d’une voix feutrée, le père Jean-Paul Delevoye. «  Votre candidature ne répond pas exactement aux attentes de etc. ». On aurait aimé qu’il ajoute : « Nous vous adressons nos plus sincères encouragements dans votre recherche d’un point d’atterrissage et vous prions de bien vouloir trouver en guise de lot de consolation le Petit Livre Rouge de Mao Tse Toung »

HU-MI-LIE, le torero: en slip! Le quasi Président si présidentiel parait-il vient de se faire chasser comme un laquet par le domestique de celui qu’il avait conduit à Bercy : pour pareil Brutus, ce retour à l’envoyeur en guise de vengeance de Pépère par fils spirituel interposé est pire qu’un soufflet : un crachat en pleine tronche.

Voilà donc notre si bienpensant ex premier ministre et ex premier flic de France, champion toutes catégories en humiliations d’autrui par diatribes enflammées pleines de morgue et de suffisance renvoyé à ses 5 pour cent de 2011. La carrière fulgurante de ces dernières années de ce looser fut faite à coups de léchages de bottes et de peaux de bananes : et le voilà qui se fait confisquer son seul et unique hochet.

Si ça se trouve il sera moins que député parce que recalé partout. J’espère que les électeurs d’Evry lui donneront le coup de grâce, à ce taureau d’opérette hyper clivant, fossoyeur patenté d’un socialisme qui ne servit qu’a sa carrière et auquel jamais il ne crut et Petit Fouché vociférant d’assemblées. Comment tu veux pioncer sur ton bureau de député quand ce type éructe et t’insulte et te fait la morale et te balance quinze louches de grands principes ? On y aura eu droit quasi 5  ans, et j’aurais été député UMP je lui aurais balancé des tomates chaque mercredi : fini !

Valls en fait c’est un courtisan, un idéologue tendance sioniste, un traitre multirécidiviste, un spécialiste du crachat dans la soupe socialiste, un snobinard des beaux quartiers aussi désagréable et tranchant que possible, un petit dictateur éructant à coups de 49.3 et par-dessus le marché un fieffé menteur. 

Sa trahison de Hollande à qui il doit tout, ses leçons de chatte outrée à la sortie du bouquin (ou comme toujours il récita le Notre Père de la Morale à un mec qui LUI se fit bel et bien élire), ses coups de menton et ses invectives incessantes, ces crachats sur les Rom, ces insultes à peines voilées ELLES aux femmes maghrébines et tout le reste, y compris sa méga veste aux dernières primaires ou il se  fit rétamer par un freluquet imberbe : on a les dossiers Manu, t’inquiètes. Et là que t’es sur l’échafaud ben on va bicher.

Il porte bien son nom, ce valseur professionnel qui lèche puis lâche la Trierweiler avant de refaire le coup à son ex (il avait fait le même coup en 2008 à Ségolène : décidément !), avant de le faire aux socialistes en trahissant purement et simplement son engagement de soutien à Hamon. Dedans, dehors : il s’en fout, lui ce qui compte c’est sa pomme, et ses convictions à entrées multiples suivront. Tant pis pour les cocufiés de militants, ces salauds qui m’ont mis deux fois dehors à 5 ans d’intervalle.

Ben oui Manu, dans la course c’est le second avec le même sobriquet qui t’a pique ta place. T’es vraiment un bleu politiquement, t’arrêtes pas d’enfiler les défaites et de revenir en chopant la main du premier, sauf que là, le logiciel a changé Dix fois plus fort, plus malin, plus rapide, celui que tu maltraitais en tirant sur sa laisse quand il était sous tes ordres t’a piqué ton jouet et tu as mis des mois à comprendre l’évidence en plus.

Voir ces « professionnels de la politique à haut niveau » se planter à ce point et s’aveugler autant du fait d’un ego boursoufflé a de quoi donner envie de lui demander de rembourser la moitié de ses émoluments. A côté d’Hollande, t’as huit ans d’âge mental, t’as rien appris, rien compris, il t’a utilisé, manipulé comme on le ferait avec un pion. Toi qui te pensais supérieur et prenais tes grands airs...

T’es juste incapable de garder les choses pour toi et de bâtir une stratégie, tu joues au boulier quand l’autre fait du Go. Toi t’es toujours dans la com et l’immédiateté, sur les nerfs, aucun sang-froid. Tes petites combines avec Montebourg pour griller Ayrault et lui piquer sa place : bande de gosses, va, regardez-vous trois ans plus tard, vous avez l’air malin et bientôt vous disparaitrez des radars.


Allez, reconversion et plus vite que ça à l’Afpa : en marche !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire