jeudi 20 avril 2017

Fusillade sur les Champs Elysees : soyez TRES PRUDENTS


Ami.e.s de Paris, de Berlin et d’ailleurs en Europe, soyez TRES vigilants. Vous l’avez constaté, à Londres, Saint Petersbourg, Stockholm et ailleurs, depuis deux semaines CINQ attentats réussis (des tentatives individuelles, pour l’instant pas d’actions coordonnées comme à Bruxelles ou au Bataclan) dont QUATRE sur le sol européen. Ce soir à Paris, c’est donc LE SIXIEME.

Je suis loin certes mais me tiens depuis de mois et des mois extrêmement informé et a de très bonnes sources (c’est à dire pas dans vos journaux et à votre télévision qui ne vous disent rien ou presque, de peur de vous faire peur). Les nouvelles ne sont pas bonnes en Europe, vraiment pas. La menace Daesch s’accélère et prend un rythme fou qui peut faire de gros dégâts ce printemps. Ils l’ont (je l’ai lu à la source) annoncé : des attentats à foison. Ils ont prédit le mode opératoire : des attentats à la voiture bélier et des bombes chimiques. Hier dans la soirée a été volée une quantité importante de produits chimiques à l’Ecole Vétérinaire de Maisons Alfort (source : Le Parisien), et qui servent à cela, la fabrication de ces horreurs. Sachez que ces armes ont été utilisées par ces fous en Syrie à plusieurs reprises contre des populations locales.

Je ne veux absolument pas vous effrayer mais vous mettre de tout cœur en garde : soyez extrêmement vigilants. Il faut (désolé de vous le dire aussi crument) être conscient que nous sommes (que vous êtes donc de fait) en guerre, et que celle-ci a de sérieux risques de s’accélérer. J’ai une conscience aigüe de ce qui actuellement se produit et tiens à ce que vous soyez éveillés, alertés, en situation de faire certaines choses et d’en éviter d’autres. D’éviter certains endroits, certaines soirées, certains lieux. Le pire n’est pas certain mais il devient un peu plus que probable.


Ça peut tomber ici ou là à tout moment, il ne s’agit pas de céder a la panique mais d’apprendre courageusement à vivre avec un esprit vraiment éclairé. Ne subissez pas les évènements en cours, anticipez-les, il y a une logique dans ces actes qui semblent isoles les uns des autres mais qui sont tous lies a des choses bien plus vastes que je suis avec énormément d’attention. Je pense fort à vous depuis mon petit havre de paix et vous embrasse fort.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire