vendredi 3 mars 2017

De ma lointaine échappée ...


De ma lointaine échappée
De l’autre côté de l’Océan
Sur les sentiers de terre rouge
Sous le soleil éclatant
Sous les orages de la mousson
Mêlé à un peuple si doux
Là où il fait si bon vivre
Là où la nuit est étoilée
Là où les champs verdoient à perte de vue
Là où le temps s’évapore
Là où créer est comme flâner
En ce Nouveau Monde terre du Christ
Où travailler n’enchaîne point
Où consommer importe peu
Où l’on vit avec trois fois rien
Ce Paraguay si méconnu
Où des anges m’accompagnent
Posés sur mes épaules tandis que je marche à pas lents
Regarde, sens, contemple, consens – murmurent-ils
Là tout conspire à faire de toi une plume
Légère et dansant avec les vents
Là – dans ce paradis à ciel ouvert
Si loin, si proche – oui
Là : je pense à vous.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire