mercredi 29 mars 2017

Chronique d'une mort annoncée


Ils feraient bien de pas trop plastronner sur la mort clinique quasi avérée du PS, les soutiens de Fillon et les sarkozystes canal hystérique : parce que ce qui les attend c’est bien pire encore.

Pensez donc : les mecs avaient un boulevard pour 2017 qu’ils disaient et un champion toutes catégories du rassemblement hors clivage en la personne d’Alain Juppé. C’était sans compter Sens Commun cette part la plus rance de la droite française, orléaniste, catho tendance réacs, assoiffée d’argent, inégalitaire et anti avortement. Qui aura instrumentalisé ses fichiers pour faire triompher l’homme de la Sarthe, a présent tellement embourbé que le couperet du 1er tour risque à coup sûr de lui offrir le score le plus piteux jamais obtenu par le parti d’opposition principal d’un pouvoir champion de l’impopularité. Encore un peu moins d’un mois pour passer sous la barre des 15 pour 100 ! Car la logique d’une chute libre c’est de se poursuivre en accélérant dans les derniers virages sur bruit de casseroles.
15 pour 100, imaginez la déroute : le parti explose, plus du tiers de l’électorat qui se reporte sur Macron, déjà 14 anciens ministres de Chirac qui ont franchi le Rubicon. C’est pire qu’un échec, bien pire que le PS quand on y songe, dont l’aile sociale-démocrate triomphe sous les couleurs rafraichies du machiavélique Macron. Lequel en stratège hors pair grand lecteur de Lao Tseu vient de prévenir : non les soutiens ne seront pas pour beaucoup désignés automatiquement pour les législatives, et tous ceux qui viennent doivent des à présent quitter leur étiquette précédente et signer chez moi.


Du grand art chez ce soi-disant débutant qui il y a peu déclarait sourire aux lèvres : « Je suis le maitre des horloges ». L’élève de Hollande est en train de dépasser le maitre. Les sarkozystes et les fillonistes vont s’écharper après mai sur les restes d’un parti dépecé par leurs aveuglements, et tous ceux que je déteste, Wauquiez, Pecresse et consorts vont se retrouver emmurés dans leurs Conseils Régionaux. Les Républicains c’est fini, bon débarras ! Que c’est jouissif d’assister à ça !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire