samedi 23 avril 2022

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, mais on triomphe quand même.

 

Le faux suspens s'arrêtera demain : Eborgneur 1er l'emportera haut la main. Nos chers compatriotes remettront donc en selle celui qui de tous les présidents de la Vème république attisa le plus les haines et les divisions, et se sera rendu coupable d'une répression sanglante sans précédent contre son propre peuple, sans avoir eu pendant ou depuis le moindre mot envers les mutilés de son propre régime.
Face à Le Pen, Pinocchio aura pu aligner mensonges et contre-vérités avec un applomb sidérant, sur la dette COVID, sur l'avis du Conseil d'Orientation des Retraites, sur le Mercosur, sur l'article 3 de la Constitution, sans que personne ne le reprenne, à commencer par la blonde. Et l'opinion qui n'y connaît pas grand chose d'en déduire que cet illusioniste de métier connaît bien ses dossiers et que cela suffit pour prolonger son bail !
Il l'emportera à la louche à hauteur de 55 ou 56% après une campagne éclair de deux semaines contre une concurrente sur le terrain depuis plus de six mois qu'il aura explosée en cinq minutes de débat sur le pouvoir d'achat. Une concurrente qui était censée se préparer depuis 5 ans et qui a complètement échoué à mettre en lumière les échecs de ce piteux quinquennat sur près de trois heures. Une concurrente qui jouait là une forme de revanche narcissique et rien de plus, et qui semble s'ennivrer de pouvoir enfin, après des années de diabolisation, déambuler dans tous nos patelins telle Miss France en multipliant selfies et embrassades. Et sur qui à peine connu le score de son nouvel et probablement ultime échec tomberont tous les reproches de la part de ses propres soutiens.
A la droite de la droite où règnent les détestations et les lâchetés, entre les vélléités de la nièce, les tentatives de survie de la tante et les zig-zag du clan Wauquiez pour ramasser la dépouille des LR, ca va s'écharper sévère et s'auto-flinguer en coulisses. Mélenchon échouera bien sûr à constituer un groupe majoritaire aux législatives et se rêvera une nouvelle fois en principal opposant tout en tâchant avec difficulté de se désigner un dauphin pas trop mauvais. Et aidé par les ralliements des sarkozystes, de Jadot et de ce qui reste du PS, le petit camé de l'Elysée distribuera les prébendes et se constituera une majorité bancale qui s'étiolera cinq années durant et créera en son sein des frondeurs aussi bruyants qu'impuissants.
Fidèle à lui-même, Macaron fera un gros doigt d'honneur cinq ans durant à toutes celles et à tous ceux qui auront une fois de plus voté pour lui en se bouchant le nez. Merci les castors, merci une fois encore ! Merci de vous être autant et si bien divisés, je reste à l'Elysée !





3 commentaires:

  1. Une fois de plus, une tres bonne vision de ce qui est !! Bravo Christophe, Macron a fini même au dela des 56% et Marine c'est auto congratulée de sa défaite perenisant de ce fait la culture de la loose qui est devenue désormais la sienne ....que Dieu nous garde...Si cela est encore possible...

    RépondreSupprimer
  2. Coluche disait Si voter servait à quelque chose ça fait un moment que ce serait interdit. Perso je ne vote plus depuis 1981.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Christophe, je vous ai suivi durant toutes vos années youtube et merci beaucoup pour toutes vos vidéos qui nous ont permis de plonger dans la fausse nauséabonde de cet Etat Profond profondément pourri.
    Cependant et durant toutes ces années vous avez oublié une dimension essentielle à tout cela. La dimension spirituelle ! Là où l’ombre agit, la lumière agit également !
    Vous devriez vous intéresser à tout ce qui se passe en coulisse depuis un moment déjà. À Q Anon, L’Alliance... si vous êtes éveillé spirituellement vous devriez sentir que les choses avancent, certes, mais dans le bon sens du terme !
    Rappeler vous cette parole de Trump quand il est parti en 2020: « l’avenir sera radieux »
    Je vous laisse sur ces bonnes paroles
    Bien à vous.

    RépondreSupprimer