lundi 21 juin 2021

Régionales : tous illégitimes !

 

Aucun parti ne parvient à atteindre 10% du corps électoral : quelle giffle ! Un tableau o combien plus parlant que tous les commentaires de nos commentateurs politiques.

Sans compter les non-inscrits : 2 électeurs sur 3 se sont donc abstenus. Dans certaines régions, les 70% sont largement dépassés.

Un taux d'abstention qui explose à plus de 80% pour les jeunes - les 18/24 ans comme les 25/34 ans. Cette jeunesse qui ne regarde plus la télévision depuis des lustres.

A lire certaines études, plus d'un français sur deux, 40 ans après la décentralisation, ignorent encore les compétences des conseils régionaux. Et ce ne sont pas les candidats eux-mêmes, tout du moins ceux d'entre eux qui avec une parfaite démagogie ont axé leur campagne sur la question sécuritaire, qui les rendront moins ignorants.

A lire d'autres études, près d'un français sur deux ignorait tout de cette élection, des candidats et des programmes.

Rien d'étonnant que de se retrouver avec un taux d'abstention pareil, également nourri par une proportion de plus en plus importante de citoyens étant parvenus à la conclusion que l'élection dans un système de représentation était un piège à cons.

Les résultats, de fait, ressemblent à un véritable champ de ruines : le parti présidentiel est en loques et ses ministres humiliés sont presque tous éliminés, le RN se retrouve très en-deça du score auquel il s'attendait et recule presque partout par rapport à 2015, la gauche, divisée comme jamais, continue sa chute libre et tente in extremis de recoller les morceaux, l'ex UMP ne repose plus que sur une addition de baronnies fonctionnant au clientélisme, les starlettes du soir, Pécresse, Bertrand et Wauquiez, ne se sont présentés que dans l'objectif de concourrir en 2022 ...

Et l'ensemble de la classe politique et médiatique (qui une nouvelle fois n'avait rien vu venir) se creuse les méninges en direct pour tacher de trouver un sens et disserter avec un air docte dans cette zizanie tout en évitant la moindre remise en question concernant sa propre légitimité.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire