vendredi 28 février 2020

Macaron veut débattre avec les canaris !



Que le spectacle continue !

Et voila que le petit monarque, à quelques semaines des municipales, remet une piécette dans le cochonnet. Et de proposer au débotté de recevoir une heure en son palais une délégation de ces canaris qu’il méprise, ignore et fait matraquer depuis presque un an et demie. 

Evidemment, certaines des figures médiatiques que nous connaissons répondent déjà présents. Macaron leur concède du bout des lèvres une petite heure de rien du tout après 67 semaines à faire le sourd et le coup du mépris volontairement, et on en trouve pour accourir alors qu’il se fiche ouvertement de la gueule de tout le monde sans même se cacher ! 

Ils iront donc au palais avec leur cahier de réclamations émanant de la base. Sur lequel Macaron s’était déjà assis après 3 mois de débat à nos frais avec son nombril l’an dernier juste avant les européennes. Pourquoi donc accorderait-il aujourd’hui ce qu’il leur refusa hier ? Et surtout, pourquoi perdre une heure à aller lui donner le change ? Comment se fait-il qu’après tout ce temps passé à se battre contre des moulins à vent ces 3 là n’aient toujours pas compris à qui ils avaient affaire (je ne parle pas du pantin Macron mais des tireurs de ficelles) et qu’avec ce pouvoir-là, négocier ou débattre est stérile et ne conduit à rien de tangible ? Ils ne savent donc toujours pas que la Présidence de la République est une simple vitrine et que le pouvoir est ailleurs ?

Rappelons que ces leaders médiatiques (sincères et honnêtes tous trois, là n’est pas le sujet) sont très décriés par une partie de leur base, pas tous de la même façon, pas par les mêmes, chacun a ses préférences mais personne ne fait l’unanimité. Avec ces trois là, qui ont chacun leurs qualités, on sait d’entrée de jeu qu’un certain nombre de sujets de fond dont je ne vous ferai pas la liste ne seront pas abordés. Avec Wilson et les GJ Constituants (qui eux seraient allés débattre à l’UE, rue Cadet, au Crif, ou au siège de Blackrock mais pas rue du Faubourg Saint Honoré), ç’aurait eu de la gueule, Macron aurait surement passé un sale quart d’heure, mais là il est sur un parcours balisé, il ne prend aucun risque, il n’a que des points à prendre.

Les gilets jaunes (leurs pseudo-représentants) réclament par ailleurs que les échanges soient filmés (avec diffusion simultanée chez Hanouna ?). Je ne serais pas surpris que Macaron leur réponde chiche, ce serait dans son intérêt. Comme il est loin d’être sot et qu’il est friand de communication et que sur ce registre il a ce qui s appelle du métier et de la répartie, il se montrera particulièrement affable sur la forme, prendra une mine concentrée et faussement respectueuse quand Boulo ou un autre déroulera son argumentaire (imaginons les gros plans du monarque qui prend des notes avec un Mont Blanc, le regard habité ...), bottera habilement en touche sur tel aspect, renverra ses interlocuteurs vers le gouvernement sur tel autre (« ça c’est pas Bibi que ça concerne »), concèdera quelques cacahouètes en restant dans les généralités, feindra de reconnaitre qu’il a eu tort à telle occasion, fera avec le sourire quelques petites provocations en mentant effrontément comme il sait si bien le faire histoire de tester les nerfs de ceux qui lui font face, et les raccompagnera jusqu’en bas des marches de l’Elysée. 

On échangera alors des poignées de main devant les caméras de BFM en se donnant rendez vous pour dans quelques mois, Macron comme les GJ-canal officiel auront leurs images, tout le monde sera content sur le moment ... Ça fera l’ouverture des JT, nos présentateurs vedettes parleront d’évènement et tartineront à tort et à travers sur le nouveau visage du Macaron. Et puis tout retombera comme un soufflé après le scrutin !


2 commentaires:

  1. mepris total c est clair et ce qui est etonnant c est que les francais ne bougent pas...

    RépondreSupprimer
  2. Cet individu hirsute et glauque totalement en dichotomie entre ce qu'il dit et fait, ce malade mental dyslexique sexuel(Oui cela existe ( il est le seul cas) entouré de tous les tarés possible et imaginable est sans doute le plus gros con que je n'est jamais rencontre qu'il crève..

    RépondreSupprimer