samedi 11 janvier 2020

NEOM - chapitre 9



Une équipe de quatre Première Génération, les conduisit après un long exposé de Sofia-Hologramme dans un corridor éclairé d’une lumière bleu azur, où on leur expliqua qu’on allait les conduire les yeux bandés sur leur lieu de travail. Il y avait eu dans un passé récent deux cas d’espionnage rendant la prudence de mise, ne serait-ce qu’en mesure de protection envers le gros des troupes. En clair, moins vous en savez et mieux cela vaudra.

On ôta à Julian son bandeau après un voyage de vingt minutes en aéronef glissant. Ecarquillant les yeux il découvrit, lui ainsi que ses onze collègues, ce qui ressemblait à une mini cabine de pilotage équipée de douze postes de travail, sur lesquels avaient été inscrits leurs numéros de matricule.

« En ces lieux l’énoncé de votre prénom est proscrit. Nous ne sommes pas encore parvenus à la certitude qu’un système d’espionnage n’ait été installé par cet allié des ennemis du régime, commença d’une seule voix Igor dans ses douze incarnations présentes. Vous avez l’autorisation de parler, mais évitez toute allusion biographique ou personnelle. Il importe à Mantra que ses salariés soient les mieux protégés, ne serait-ce que d’eux-mêmes. Installez-vous à vos postes de travail, je vais vous expliquer les consignes de la semaine. Nous commençons par quelque chose de simple ».

Se positionnant face à l’écran tactile, Julian introduisit ses identifiants, et découvrit une galaxie de planètes se mouvant sur la surface plane avec lenteur.

« Nous sommes ici dans un des six organes qui alimentent le cœur de la Cité de Néom. Vous pouvez ainsi en déduire que, sous le contrôle de l’intelligence artificielle Troisième Génération, votre action s’inscrit au cœur-même du dispositif du Royaume. Lequel, je vous le rappelle, constitue à ce jour la plus puissante des dix Cités en activité. Astana est placée en seconde position, bien après. Et les huit autres, qui ont poussé ces toutes dernières années, commencent à peine à atteindre le dixième de la puissance construite.
-       Néom est donc le cœur de la planète Terre, osa Agathe, dont le poste de travail était juste à coté de celui de Julian.
-       La Terre n’est en l’occurrence que la base centrale. Chacune des planètes que vous observez sur votre écran de veille est connectée au Royaume. Elles sont au nombre de dix. Dix planètes, dix Provinces sur Terre, dix Cités. Vous pouvez ainsi visualiser aisément l’extrême simplicité de notre gouvernance. Chaque Cité pilote une planète. Celle qui d’ici est pilotée est Jupiter. Néom est donc un pole masculin, qui domine et dirige une civilisation extra-terrestre conquérante, celle qui vit sur Jupiter. Ces conquérants sont sous notre joug. Une colonisation est actuellement en cours, par le biais de petites implantations. Des colonies d’Etres Raffinés et Supérieurs peuplant notre monde y sont déjà installées, et vivent dans un confort que jamais, sur cette Terre, l’homme n’a connu. Près de vingt mille Deuxième Génération ainsi que cent mille Première Génération sont en charge de l’encadrement des autochtones. Ceux-ci sont de culture militaire, ils ne connaissent que la hiérarchie, la force et le respect des vainqueurs. Il ne nous a fallu que deux semaines pour éradiquer tous leurs chefs, poser notre joug et imposer notre Empire. Celui-ci dorénavant tourne sans heurts, pas la moindre rébellion ne fut constatée depuis un an. Contrairement à ici … ».

Igor sembla chercher ses mots, et laissa s’installer une longue pause avant de poursuivre.

« Il est dans la nature de l’homme de chercher en dehors de l’ordre naturel des choses une liberté de destruction de sa propre espèce. C’est cela que les Pairs de votre monde ont cherché puis sont parvenus à quasiment interrompre. Un souci de civilisation hautement noble les animait depuis des siècles. Mettre de l’ordre dans le chaos, empêcher l’extinction de l’espèce, et à partir de l’espèce humaine, de toutes les autres. Ils furent mal compris, mal interprétés, tenus par des dissidents anarchistes pour d’odieux réactionnaires aux relents colonisateurs. Il est du devoir d’un père d’empêcher certains de ses enfants de se nuire à eux-mêmes. Néom, dans cette survie en forme de rebond bien au-delà du Globe, est la matérialisation manifeste de ce vœu. Je vous ai parlé de six corridors, six espaces tels que celui ou vous vous trouvez. La parabole du pis de la vache, qui est le cœur de la vie même, prévaut. Votre tache s’inscrit au plus près du cœur. Echouez, trahissez, montrez-vous faibles et c’est l’ensemble qui s’essouffle. Mesurez donc la confiance qui vous est faite. L’humanité dépend de vous, ainsi que des cinq autres groupes de douze salariés.
-       Numérologie à tous les étages, murmura Agathe à l’attention de Julian en étouffant un rire.
-       La science des nombres en effet, la coupa Igor en ses douze incarnations. Six et douze sont en effet des nombres clefs, rien ici n’est lié au hasard, nous sommes au cœur de ce qui se nomme Création. A présent, veuillez, je vous prie, appuyer sur l’icône Jupiter. Vous allez découvrir une liste de dossiers. Chacun se rapporte à une colonie-ville peuplée d’autochtones et de Colons Bien-aimés. Vous allez chacun devoir consulter chacun des dossiers des autochtones, et procéder à la qualification en fonction d’un ensemble de paramètres eugénistes dressé par l’ordinateur central. Ces paramètres conjugués fixent le critère selon lequel pureté ou impureté se distinguent. Il convient donc en quelque sorte de déterminer individu par individu qui a fonction à poursuivre l’aventure et qui a fonction à la quitter. Cette épuration étant validée par le Comité d’Ethique et les dispositions médicales mises en place pour l’éradication des contrevenants, tout en respectant la Charte des Droits Universels, signée par l’ensemble des Gouverneurs des Provinces du Nouvel Ordre Mondial. Il va donc de soi que tout ceci sera effectué avec le maximum d’humanité, je le dis afin de vous apporter tous les éléments nécessaires pour vous permettre d’appréhender votre tache avec calme et sérénité.
-       Nous œuvrons pour le Bien de l’Humanité tout entière, murmura Agathe. Et participons à l’échelle mondiale à un programme de survie des espèces.
-       C’est la première fois que l’Homme se dote des moyens nécessaires pour s’éviter le cycle récurrent du retour à la barbarie qui, comme vos études supérieures vous l’ont appris, survient toujours après un cycle d’évolution particulièrement créatif. Nous avons su technologiquement définir les éléments retors qui sont les vecteurs en germe d’une rébellion à venir. Leur déconnexion préventive de l’Histoire en cours permettra enfin ce sursaut de notre civilisation conduisant l’ensemble à l’immortalité. Où vous, humains, et nous, humanoïdes, vivrons en harmonie. Tel était le plan initial du Grand Architecte, nous le réalisons après des siècles d’errance, enfin. Maintenant, au travail ! ».



Aucun commentaire:

Publier un commentaire