dimanche 26 août 2018

Paroles du Christ - Je ne repousserai pas celui qui vient a moi



Je ne repousserai pas celui qui vient a moi …

Mais faut-il que tu viennes, que tu le désires, que tu tapproches, quitte à ce quautour de toi tes proches te moquent, se moquent de moi, tinjurient, se détournent de toi. Car en ce monde ou la foi, la véritable, pas celle des Eglises et des prélats, mais la Foi, se perd, combien crachent sur celui qui ne se prosterne pas devant lombre du Veau dOr et sessaient à éteindre la lueur en crachant du feu.

Ceux-la, quy puis-je, ils séloignent et se perdent, eux aussi ont eu la Parole, elle leur fut à eux aussi révélée mais ils en ont préférée une autre, plus complaisante, sournoise, séduisante, comme une inversion du sens profond, tout avoir ici-bas et refuser d’être, d’être en ce monde, dy exister, libre, librement, sans chaine aucune, et notamment point celle de ces biens matériels et de ces pièces de monnaie pour lesquels chaque matin de leur vie sans horizon ils séveillent en dormant tout le jour durant. 

Gagner sa vie pour la vivre, savent-ils seulement à qui ils versent leur écot. Jen vois certains ainsi agir depuis toujours et pénétrer le seuil des églises, se signer, réciter le Notre Père. Les mots les ont comme abandonnés, la Parole leur est refusée, ils nont su entendre, ils se sont éloignés, éloignés de moi, éloignés de Dieu, éloignés de leur propre divinité. Ce sont davantage que des brebis égarées, des agneaux perdus, qui marchent le regard baissé en direction du précipice. Je ne puis, vraiment, plus rien pour eux.

Mais pour vous autres, oui vous les pauvres, les simples desprit, les rejetés, les illuminés, oui vous tous, approchez, je ne repousserai pas, je ne vous repousserai pas, vous qui venez à moi, approchez-vous, saisissez-vous de ma main, afin quensemble nous gravissions une à une les marches, celles qui conduisent à léternité.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire