samedi 4 août 2018

Les Gay Games, dernier gadget LGBT



Formidable, les Gay Games débutent ce 4 aout à Paris et dureront jusqu'au 12. Sous un patronnage glorieux vu que notre Monarque Rothschildien en personne a mis son onction sur la chose, aidé par toutes les institutions publiques. L'évènement est à comprendre au plan national, la cause des LGBT compte énormément aux yeux de ce philanthrope spécialiste de la casse de nos droits sociaux. Les gays, pas touche, c'est mes potes.

Les Gay Games … On avait les JO, puis les JO des handicapés de I am Invictus, on attend les jeux des rebeus, des transgenres, des vieillles dames, pourquoi pas des pousseurs de caddies. Bref, ca segmente à fond au royaume du vivre-ensemble, tout le monde veut SES jeux, SON émission de téléréalite, pourquoi pas SON Eurovision ou SON Festival de Cannes.

Les gays, c'est simple, ils veulent toujours LEUR jouet. Ils ont eu LEUR drapeau transnational, LEURS boites, LEURS croisières, LEURS hotels et séjours touristiques, LEURS plages, LEURS mag, LEURS rayons à la FNAC, LEUR quartier. Etre AVEC les AUTRES pourquoi faire, on est mieux dans l'entre-soi.

Sauf que leur entre-soi, déjà entre eux la ségrégation, LES ségrégations BONJOUR. Déjà t'as les cubs, les bears, les daddies, les chubbies. Rajoute à ca les beaux qui veulent pas des moches, les musclors contre les autres, les folles contre les Marvel, les jeunes et les vieux, les binaires et les non binaires, les bareback et les autres etc.

Bref nos amis gays ont leurs jeux, sont contents, la République leur fait la fête, la République des ultra-riches, soit dit en passant, que cette communauté visible embrasse sur la bouche et qui la soutient comme la corde soutient le pendu. Les invertis du siècle précédent qui se donnent pour une bouchée de pain, des Gay Games, à l'oligarchie du fric, à se tordre de rire.

Parce que Macron, les gays il s'en tape autant que Pierre Bergé se préoccupait de ces jeunes éphèbes qu'il payait pour … Les gays c'est un segment, un outil de clivage, une marionnette, LGBT en l'occurence utilisée à de bien vils desseins. Propagande dans les écoles de la république dès l'age de 4 ans, c'est dans les tuyaux pour la rentrée, merci Marlène. PMA en vue, parfait pour le commerce vu le prix que ca coute, ca sera d'ailleurs remboursé ce truc contrairement à plein de trucs bien plus urgents qui ont trait à la santé de personnes fragiles, pourquoi s'emmerder comme avant quand on est lesbienne à faire un enfant avec ton meilleur ami homo, non non les enfants, passez par la case marché, ya des amis investisseurs que ca branche.

Les Gay Games, le slogan, l'urgence donc, c'est la lutte contre la ségrégation dans le sport. Sujet brulant, sujet majeur, bien plus essentiel que l'aide aux homos démunis, séropos, dans la merde, les agriculteurs homos dans la dèche, les homos agés isolés et sans ressources à Paris, les baisses de subventions à plein d'associations d'aide à tous ceux-là décidées par Macron justement, non tout ca les LGBT détournent le regard, pas assez bourgeois pour eux ces causes, on a nos gueux et nos casseroles mais on regarde là ou ca paie, c'est plus classe.

Et moi, humaniste, homosexuel, je suis censé aplaudir CA, ces petits bourges citadins enfants gatés qui font mumuse exactement comme les siffleurs de bière de la Coupe de Foot qui se fichaient des droits sociaux qu'on détruisait dans leur dos tout ca parce qu'il y avait MATCH.

Si c'est devenu ca être homo en 2018, penser qu'à sa gueule, vouloir faire mumuse, se distraire et faire de la morale ET de la ségrégation et ne jamais s'intéresser aux autres, ca sera donc évidemment sans moi. Je ne me reconnais en rien là-dedans, j'ai presque honte, voyez, que parce que je suis homo – j en fais pas étalage, j'annonce juste la couleur histoire que ceux qui me lisent se disent OK ils sont pas tous sur le même moule, OUF – qu'on puisse m'associer à CA.

J'appelle à la rescousse Collette, Oscar Wilde, George Sand, Virginia Woof, Vita Sackeville West, Jean Genet, Michel Foucault, Hervé Guibert et tant d'autres. Hey les grands, hey oui vous les grandes figures homosexuelles de notre histoire récente, PLEASE revenez, ils sont devenus cons à un point de non retour.


4 commentaires:

  1. Oui, comme le coup du dj sur le perron de l'Elysée avec tout ces guignols qui se trémoussaient sur la musique et vêtus de T-shirts au slogan plus que grotesque donnant de ce fait une idée fausse des gays et lesbiennes en desservant leur cause par la même occasion... Tous ne sont pas démonstratifs à outrance et désirent simplement vivre normalement comme tout le monde.

    RépondreSupprimer