mardi 10 juillet 2018

Wendy et les enfants perdus - Julot girafon petit patapon




Pff sept heures, merde j’ai la tête dans le cul, lu trop tard et – ah merde j’ai encore oublié de racheter du café. Tiens, encore deux messages, hein, encore, haaan merde, y me fait chier à être toujours à demander plus, putain, toujours pareil, les gars y zont 50 ans et y veulent que je sois à eux, tous les mêmes. Moi je fais ce que je veux.

De toutes façons j’ai rien à me reprocher, maman elle me l’a toujours dit que je pouvais faire comme elle, ce que je voulais, je prends je jette je change et HOP c’est ca la vie.

Enfin quoi que là ca commence à me courir un peu sur l’haricot ces répétitions de la même histoire peu ou prou, on en est a 5 et 5 échecs, se désinscrire et se réinscrire des applis la barbe, mieux que ca à faire. Bon ok je le verrai … euh samedi non ya soirée avec les potes, ben. Bon allez, va pour dimanche j’ai un créneau de 3 heures.

Ce taf … Putain ca devient saoulant, ces incentives avec les nouveaux le weekend, meme plus le temps de faire des courses, mais vu qu’ici ils te virent comme un kleenex mieux vaut obéir, sauf que j’ai horreur de ca, moi, le manager qui me regarde de travers parce qu’il dit que j ai un regard insolent, fait chier ca revient tout le temps, je sais plus ou mettre mes yeux, sinon dans ma poche, alors je regarde par la fenêtre.

Presque deux ans métro boulot Berghaim, mouais, enfin ya les potes et puis les livres, ca au moins … Parce que le reste, ben la ville en fait quand t’es dedans pas si géant en fait quand t’es enfermé 8 ou 10 heures par jour dans un bureau, t’as froid ou trop chaud quand tu sors, l’insécurité ca fait flipper des fois, bref je sais pas, faudrait peut être que je réfléchisse à changer, genre tenter l’Asie …

Sauf que les entretiens ben … bref ouais je sais, pas mon fort, comprends pas trop leurs questions, j’aime bien faire des tests, ca ca va meme si parfois je me plante, mais être face à un mec qui te regarde froidement et qui te jauge, ca autant moi j’aime le faire autant dans l’autre sens …

Tiens il a encore sorti deux articles, bah je lirai ca dans le bus, pas toujours d’accord, mais au moins ca occupe et puis c’est souvent drôle et bien écrit.

Ben ouais rétropédaler je sais pas, je saurais pas faire, il souffle le chaud et le froid, au fond j’aimerais mais peur de me prendre un vent, ca je sais il sera pas violent mais caustique ca j’en ai bien peur, qu’il se foute de ma gueule, me sorte un truc du genre trop tard t’as joué t’as perdu … La honte …

Bon allez, chemise blanche aujourd’hui, font chier à m’obliger à les repasser, qu’est-ce-que ca peut leur foutre, vous avez déjà vu une girafe avec une chemise repassée, vous …


Aucun commentaire:

Publier un commentaire