samedi 16 juin 2018

La comédie humaine - Les envieux



Celles et ceux-là, leur assiette est pleine mais peuvent pas s'empêcher dès que le voisin file aux water de leur piquer leur morceau de pain. Déjà gosses, voulaient le cadeau de la petite sœur et lui tiraient les cheveux jusqu’à ce qu’elle lâche prise ! Doit leur manquer un truc question sevrage à ces envieux, ya jamais assez de lait, tu les planques dans une usine de Lactel et ils te font encore un caca nerveux.

Les envieux manquent, manquent de rien en fait ou de pas grand chose de vital, mais ya comme un manque à ces petits vieux de toujours qui peuvent jamais s'empêcher de loucher chez l'autre, de vouloir lui piquer son bien, de se plaindre de pas en avoir assez. Ils te disent ca avec des trémolos dans la voix et un ventre bien plein, sans rire. Quand ils te regardent t'as toujours l'œil gauche qui frise et s'en va mater la bosse de ta poche au cas ou t'aies un petit porte monnaie à prendre.

L'envieux il s'achète une bicoque et à peine posées ses pénates il rage de pas avoir choppé celle d'à coté, il a un F3 il vise le 4, le 4 le 5 and so on jusqu’à épuisement du patrimoine. Jamais content carrément méchant, l'envieux est rien, possède quelque chose, et ce quelque chose à ses yeux c'est rien. Je suis ce que j'ai pas – un manque – ou un trou.

Se définir, définir son horizon en retranchant à l'autre et à soi en même temps, double peine pour ce rapiat éternellement insatisfait, pour qui la bobonne de Marcel est plus bandante que la mienne, la caisse à Gégé plus rapide, sans parler de la bite à Dudule. Peuchère, le gars se fait un ulcère rien qu’en ouvrant un œil, il passe sa vie à visualiser des trous et à anticiper l'acquisition de ses manques à venir.

A force de vouloir être cet autre au travers de ce qu’il possède, de l'obtenir ou pas puis de geindre, l'envieux, ce picsou du pauvre éternellement frustré s'en ira seul et a pieds et sous la pluie creuser à même la terre de son petit jardin un grand trou avec ses dents. Puis tout habillé y plongera.

Et de terre se recouvrira.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire