lundi 14 mai 2018

Merkel, Fraulein NEIN !




Nos malicieux oligarques as de la Haute Finance aiment bien en Europe mettre en tete de gondole du castelet une nénette qui vient du peuple à propos de laquelle on peut conter tout un storytelling sur le thème de la réussite individuelle, du dépassement de soi et de lincarnation à une supposée réussite nationale.

Dans le genre ils nous avaient sorti du chapeau à lapines Maggy Thatcher en 1979, fille d’épiciers petits bourgeois tendance populo rillettes. Laquelle Maggy régna en faisant semer partout la terreur entre 1979 et 1990 non stop, fit tomber syndicats et industries, envahit les Malouines et enrichit comme il se doit la … City … au détriment du peuple anglais.

Deuxieme avatar dans les années 2000 post traitrise sociale démocrate – Schroeder … - avec la poupée Merkel. Tout un poème la dame aux tuniques roses, jaunes, vertes ou rouges. Petite fille de pasteur, née en Allemagne de lEst, terrifiée par le vilain communisme – financé par ses potes mondialistes, disons-le au passage, mais ca elle feint de lignorer. Mariée à Mister Nobody. Pas depensière pour un sou. Austère à un point que tu la fais rentrer dans une pièce ca devient le Pole Nord.

Madame la Rigueur incarne admirablement ses donneurs dordre, les riches industriels teutons, les banques, les gros pleins de choucroute et de bière des Land. Bref les blindés de chez blindés.

Madame NEIN a passé plus de dix ans à dire NEIN à tout le monde pour eux seuls. NEIN les droits sociaux, les augmentations de salaire, le coup de dévisse sur leuro – vu que le seul pays à qui profite leuro cest le sien et uniquement pour les ultra-riches locaux. NEIN la dette grecque renégociée, pas bon pour les teutons à la retraite et pour les exportations allemandes. NEIN aux équilibres entre pays européens, entre Nord et Sud, entre riches et pauvres.

La seule fois que Madame a dit JA c est pour les … migrants. Alors la, pour importer par paquet de la main doeuvre à bas cout pour mes donneurs dordre ICH LIBE DICH, Madame Cul serré se transforme en open bar, une Haricot Macias de louverture de frontières.

Sauf que lennui c est que ca créée des … ennuis, ces vagues incontrolables. Salaires, pouvoir dachat pour ses compatriotes, mais ca madame je dépense rien sen moque, ca ne lui parle guère. De sécurité aussi, des viols parait que ca y va à Berlin, Hambourg ou Cologne, sauf que Madame a un cuirassé en guise de gaine et puis bon, pas sur quelle soit du gout de … Pardon jai rien dit.

On nous la vend comme archi populaire chez elle la Madame qui shabille en United Colors of Beneton, faut dire quen face ya pas grand monde à Deutschland, hyper divisés là -bas, du coup HOP cest moi que je reviens. Le bilan de 10 ans et quelques en effet excellent … pour le haut de la pyramide, contrat rempli 10 sur 10. Pour les autres …, mais bon parait que la réussite dun pays se mesure à laugmentation du portefeuille de ceux qui possèdent tout … Cest bien ca le mantra de la fille de pasteur ou jai pas tout suivi …

Les allemands – vraiment je peux pas me risquer à penser quun paquet de jeunes, pas de jeunes vieux qui bossent dans des boites capitalistes à la con avec le risque de se faire jeter au moindre bruit de vagues mais aux VRAIS jeunes, ceux qui le sont dans leur tête, pas les petits bourges du système, les autres, les vrais quoi, je peux pas me dire que ces gars–là se déplacent pour voter vu ce qu on leur présente. Les jeunes allemands dans lensemble cest tout sauf des suiveurs, artistes, voyageurs, nomades, viscéralement anti grand capital. La société allemande est une société de vieux en gros, et les petits enfants de ces contemporains dHitler se sont totalement detournés de ce modèle totalitaire BIS. Eux ils savent qui a financé Hitler et qui finance Merkel et ils ont fait le LIEN.

Pauvre Allemagne quon nous vend comme un modèle. Un modèle d’égoisme, de rapacité, de divisions, de mépris des plus vieux envers leurs enfants. La France en dix fois pire.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire