jeudi 22 mars 2018

Le subterfuge des AFFAIRES Sarkozy



Sans doute avez-vous remarqué comme moi que Sarkozy nest jamais condamné … Inquiété certes en apparence mais condamné jamais ! Betancourt, Bygmalion etc., toutes ses mises en examen se terminent par une relaxe en bonne et due forme. A se demander si les GROS petits pois et lui …

Ces affaires sont faites pour maintenir attention et indignation et non pour condamner un puissant aux bras longs dont le système de croyance est le même que le haut de la pyramide judiciaire. Que croyez-vous que ces gens-là comme les chantait Jacques Brel veulent condamner un des leurs …

Mais alors me direz-vous POURQUOI … Parce que quand ON – comprendre nos médias – parle de CA on passe vite sur le reste voire on lenterre, et cest le but ! Créer du buzz et faire pondre des articles sans rien changer dune virgule le script de ce monde. Voilà lastuce !

Vous verrez que son financement de 2007 par Kadhafi ca se terminera comme toujours en non lieu. Déjà le petit Nicolas en pleine garde à vue a pu rentrer dormir dans les bras de Carlita comme nimporte quel citoyen … Si cest pas un signe …

Les affaires des puissants sont des histoires pour enfants. On peut de temps en temps sacrifier un N moins deux comme DSK ou Cahuzac. Mais le haut du panier lui sen sort par définition indemne. Vous imaginez Hollande ou Sarkozy voire Macaron jugé par ses pairs, condamné à verser une indemnité voire croupir sous les barreaux …
Voyons, un peu de sérieux.

Le mieux est donc de se demander avec quoi le temps de cerveau disponible utilisé à gloser sur cette nième affaire bidon de part ses jugements et la partialité de ceux-ci pourrait être utilisé. Les sujets ne manquent pas !

La France est dirigée par une caste, la séparation des pouvoirs est un leurre et dailleurs les pouvoirs, les véritables, sont ailleurs ! Pas même à Bruxelles, certainement pas davantage à Washington. 

Suivez largent …

Donc écrire des scenarii de comédie pour occuper et distraire voire exciter le bon peuple avec des acteurs de premier plan qui font leur numéro de victimes dun supposé acharnement judiciaire, numéro bien connu de Socrazy. 

Acharnement à le relaxer serait le terme juste.

Ne tombons pas dans ces grossiers panneaux, soyons plus malins que les scénaristes de ces mauvais sitcom à répétitions qui nous ressortent dix fois la meme arsouillerie. Demandons-nous en citoyens éclairés et pas naïfs ce que cachent ces comédies de leurre, ce que par exemple en ce moment même ce gouvernement nous concocte, ce qui se passe à Wall Street, à la City, à Singapour, bref la ou largent coule et se dirige.

Le nerf de la guerre ! Relisons Sun Stzu les amis !


3 commentaires:

  1. Il n'est pas sûr qu'avec son intelligence remarquable (en rapport avec l'utilisation de certains produits ou aliments spécifiques) liée son égo demesuré, Sarko n'ait pas tenté de se la jouer perso face à ceux qui ont financé sa première campagne et pas la seconde.
    Vu le profil de Macron qui ne résisterait pas à la moindre bourrasque, Sarko pourrait être aujourd'hui un remplaçant potentiel plutot incontrolable, d'ou l'intérêt de le maitriser et de l'écarter définitivement de la vie politique, ce qui est en train d'être fait aujourd'hui... enfin, c'est mon point de vue...

    RépondreSupprimer
  2. En politique rien n'arrive jamais par hasard !!
    La mécanique est bien huilée...

    RépondreSupprimer
  3. Les affaires sont authentiques, pas loin d'une dizaine.... !!!
    Vont-ils condamner un des leurs, certes non. Ne serait-ce déjà que pour services rendus à leurs marionnettistes.
    Comme toujours, il faut divertir la populace, l'occuper à une prétendue justice, lui donner l'illusion que, finalement, les maîtres ont encore un tant soit peu de considération.
    Que nenni, fanfaronnade, gesticulations, esbroufe .... et Sarko s'en retournera occupé les médias à son gré, goûter les plats de sa Carlita et s'endormir tranquillement, y compris dans leurs fameux paradis.
    Allez le peuple, au boulot, il n y a rien à voir, comme toujours !!!!

    RépondreSupprimer