lundi 11 décembre 2017

Une Etoile qui brille ...




Je dois être une exception parmi d’autres : pas un mot ici ou là sur le sujet depuis la mort de Johnny H. Affaire de recueillement sans doute … J’aimais bien l’homme, respectais l’artiste tout en n’étant pas un fan. Mais l’homme, sa force, sa vie, ses fêlures, sa longévité, ce qu’il incarnait, ce qu’il donnait : respect ! 

Je respecte de toutes manières les artistes - et parmi eux les géants, les grands, ceux qui marquent et qui éclairent les petits êtres dans la nuit. Qui s’accrochent à leur lumière. Je fais clairement la distinction entre les Etoiles (Hallyday je le mets dans cette catégorie) et les idoles (ceux qui comme une Madonna ne pensent qu’à elles et au lieu de public parlent de fans). 
 
Les images de ce recueillement je les ai vues et trouvées belles, dignes, émouvantes. Il y a peu de moments ou un peuple (pas tout le monde, on a le droit de ne pas être concernes, d’être critique) se rassemble en masse et dans la sincérité. C’est devenu très rare donc tant mieux, Johnny a réussi ça, ce mouvement, ce mouvement incroyable. Ça m’évoque les disparitions de Lady Diana, Michael Jackson, ces figures que les gens simples associent à un membre de leur famille. 
 
Et puis cette communion dans la disparition fut une occasion, assez rare aussi, que d’entendre cette magnifique homélie. Mettons de cote nos croyances pour simplement écouter la parole, c’est à dire les mots. C’est une parole puissante et belle, pleine d’amour de son prochain. En ces drôles de temps de divisions et de querelles et des luttes et d égoïsmes c’est magnifique que de voir pareille foule écouter ces mots et sans doute les ressentir. Et ce quelle que soit la croyance ou l’absence de croyance de tout-un-chacun, Quand on parle avec force d’amour, ou quand on le chante avec son cœur on peut s’unir. C’est tout simple.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire