vendredi 10 novembre 2017

Le poison catholique


Revenons au texte, à celui dont nous sommes certains qu’il est chrétien absolument, le Nouveau testament – l’ancien provenant des sumériens et des babyloniens, on peut sans blasphémer, simplement par souci de clairvoyance (ne pas se faire tromper par qui on sait) se poser des questions sur tel ou tel passage.
Donc Jésus dit : Eglise pauvre, aimez-vous les uns les autres, dix commandements, les femmes à mes pieds sur la croix, tous les apôtres sont partis, pas d icones, jamais !, croyez-moi MOI et suivez-moi MOI et pas ma mère.

DONC on prend l’Eglise Catholique et on vire quoi ? Le Vatican de pourpre et d’or et son infini budget (et ce qu’ ils en font), le culte de Marie, TOUTES les statues (la croix, elle et elle seule !, le reste est du ressort de l’icône : une connerie sans nom), le petit Jésus dans sa crèche à poil ou presque (non mais et puis quoi encore ?) avec les rois mages et l’âne et le bœuf (on est pas chez Disney), Noel fête païenne donc (pas né un 25 décembre, Jésus !), les femmes qui sont sous les hommes et peuvent pas être ordonnées, l’immaculée conception, Lourdes et tout ce tralala bizarre de chez bizarre de cette grotte pas nette du tout etc.



Je ne parle même pas du Faux Prophète assis tranquillement à Rome sous sa statue sataniste et qui attenb son heure en faisant des bises au Dalai Lama et aux autres  …

BREF on vire à peu près tout ! Et on comprend que les protestants eh bien au début … Qui a massacré qui au juste ? Et pourquoi et pour conserver quoi ?

Il convient pour être chrétien d’être très lucide sur le tralala catholique, or en Occident les cathos sont à l’ouest pour la plupart, et la plupart des gens par extension ne connaissent ni leurs racines (chrétiennes) ni leur Histoire (falsifiée par de drôles de zigotos pas tout à fait du coté de Jésus, bien au contraire …).

Noel c’est catholique, Pâques c est chrétien : compris ? Ya pas de marchandisation ! Pâques (à part des œufs au chocolat) et on mange du poisson le vendredi et on refait le chemin de croix avec une croix autour du cou et dans le cœur.

Pas de religion, aucune : la foi et elle seule suffit, pas d’intermédiaire, d’autorité religieuse, relation directe entre le Créateur et sa créature.

Et on garde et on entretient la foi, et on passe pas notre temps à nous flageller et à souffrir : on porte en soi et vers les autres en Son nom Sa lumière et on la vit.

Et c’est Lui qui du dedans nous éclaire, pas la peine de décider quoi que ce soit il fait ça mille fois mieux que chacun de nous.


Et PAS de prosélytisme, jamais : on montre la voie et on Le laisse faire. Tout est écrit de toutes façons depuis le début alors vivons nos destins.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire